Lorsqu’on crée son entreprise, on a tous la même envie : la voir prospérer dans le but, peut-être, de la revendre et de pouvoir vivre plus confortablement. Avant d’atteindre le succès de Meetic, revendu plusieurs millions d’euros, il faut déjà prendre le temps de faire croître et prospérer notre activité. Pour y parvenir, nous vous donnons dans cet article deux méthodes efficaces.

1. Développer sa stratégie digitale

Cela pourrait paraître simple, de créer un blog, l’alimenter régulièrement en contenus, en faire la promotion sur ses réseaux sociaux et attendre tranquillement que les retombées (re)dorent notre image… 

Ce n’est pas si facile que ça… Avant de créer du contenu qui attirera de lui-même notre cible sur notre site ou sur nos réseaux sociaux, il faut encore connaître cette cible, savoir quels sont ses besoins, devancer ses attentes, lui en suggérer d’autres, etc. Autre étape importante : savoir sur quels réseaux sociaux elle passe du temps (pendant son temps de travail ou de loisirs, selon le secteur sur lequel vous souhaitez vous positionner). Passe-t-elle tous les matins par LinkedIn pour y faire de la curation ? Poste-t-elle sur Facebook pour attirer une population bien précise, jeune, faisant partie d’un groupe, …?

GoodBuyMedia vous aide à y voir plus clair. L’agence a vraiment à cœur d’apporter une réponse valable à chacun des enjeux de ses clients. Ici, pas de « marketing de masse ». Chaque société est envisagée dans sa propre problématique, ses propres contraintes de temps et de budget, ses enjeux et ses espoirs. 

2. Trouver et convaincre des influenceurs

Les influenceurs peuvent vraiment apporter un surcroît de visibilité à votre marque. Que vous lanciez un nouveau produit sur le marché, que vous ouvriez tout juste vos portes ou que vous éprouviez des difficultés à vous envoler, cette option peut vous donner un vrai coup de boost.

Il vous faudra commencer par identifier les influenceurs qui appartiennent déjà à votre secteur d’activité. Si vous venez de créer une marque de vêtements de sport pour hommes et que vous vous adressez à une influenceuse voyage, vos audiences risquent de ne pas se rencontrer. Elle refusera de travailler avec vous et vous aurez perdu du temps. Pire, cela vous donnera l’impression que « ça ne marche pas », alors que vous vous êtes seulement trompés… de cible. 

L’avantage de travailler avec un influenceur, c’est qu’il possède déjà un réseau conséquent qui, souvent, écoute ses conseils et ses recommandations. Ainsi, en touchant une seule personne, vous pourrez en fait en « influencer » des centaines, voire des milliers d’autres selon la côte de popularité de l’influenceur que vous aurez sélectionné. 

 

Pour développer au mieux votre notoriété, vous aurez sans doute à mixer les stratégies et les leviers. N’hésitez pas, si vous n’y connaissez rien ou pas grand-chose, à poser toutes vos questions à l’agence que vous aurez choisie pour vous accompagner. Plus la phase d’accompagnement, en début de projet, sera longue et complète, plus le reste vous semblera couler de source. Et avouons que dans le monde de l’entrepreneuriat, c’est quand même bien agréable quand les choses sont faciles et que l’on reçoit l’aide appropriée…!