Vous avez empoché votre CAP AEPE petite enfance ? Félicitations, vous avez maintenant accès à plusieurs métiers qui vous permettront d’être en contact avec les enfants. Les débouchés de ce secteur sont en effet très nombreux, autant dans le milieu familial que collectif.

La formation continue pour obtenir un CAP petite enfance

La formation continue est une formation professionnelle accessible à ceux qui le souhaitent tout au long de leur vie. Il s’agit d’un type de formation permettant aux adultes déjà rentrés dans la vie active de continuer à se former sans que cela empiète sur leur vie professionnelle. C’est une méthode permettant de reprendre les études et même d’amorcer un changement de domaine. Ces formations continues sont qualifiantes et permettent d’obtenir des diplômes.

La formation continue pour l’obtention du CAP petite enfance peut se faire en présentiel sous forme de cours ou à distance sous forme de formation en ligne. Elle est ouverte autant aux étudiants qu’aux salariés par la formation en alternance grâce à la VAE ou dans le cadre d’un contrat de professionnalisation.

garde enfant

Les métiers de la petite enfance en milieu familial

En milieu familial, le CAP petite enfance permet d’accéder à plusieurs métiers, dont les deux suivants :

Auxiliaire parentale

L’auxiliaire parentale à domicile a pour rôle d’assurer la garde d’enfants à partir de trois mois au domicile parental. Il/elle accompagne les parents dans leur rôle éducatif en s’occupant du soin et de l’éveil de l’enfant au cours de toutes les étapes de sa vie. Si aider les parents à s’occuper de leurs petits est un métier qui vous intéresse, n’hésitez pas à trouver des infos sur la formation permettant d’obtenir le CAP petite enfance directement en ligne sur les plateformes spécialisées dans l’apprentissage.

L’auxiliaire parentale doit aider à la préparation et à la prise des repas du bébé, proposer son accompagnement dans l’apprentissage de la propreté et assurer sa sécurité à l’intérieur comme à l’extérieur. Ce professionnel aide également l’enfant dans son développement psychomoteur grâce à des jeux et diverses activités.

Quels sont les missions et rôles de l’auxiliaire parentale ?

  • Veiller à ce que les enfants aient un bon développement tant au niveau physique qu’affectif ;
  • Travailler dans le respect des principes et règles fixés par les parents pour la garde de leur enfant ;
  • Accompagnement et encouragement de l’enfant dans son développement personnel ;
  • Apporter de l’attention et du réconfort à l’enfant.

Assistante maternelle

L’assistante maternelle prend en charge des enfants âgés de 3 mois à 3 ans à son domicile, quand les parents de ces derniers sont au travail. Elle doit s’occuper d’eux et assurer leur bien-être, leur sécurité ainsi que leur éducation. Ses missions sont variées : donner à manger aux tout-petits, faire en sorte qu’ils restent propres, organiser des petits jeux/activités et promenades…

L’assistante maternelle doit participer à l’éveil de l’enfant et à son éducation. Pour ce faire, elle doit nouer une véritable relation de confiance avec les parents. La possession d’un CAP petite enfance est un premier argument en sa faveur et une preuve de ses compétences.

Quelles sont les qualités et compétences requises pour être assistante maternelle ?

  • Connaître les besoins des enfants afin de participer à leur développement dans un nouvel environnement ;
  • Savoir anticiper les envies des enfants en bas âge : sieste, repas, câlins… ;
  • Être rigoureuse dans le respect des normes de sécurité et d’hygiène ;
  • Être endurante pour suivre le rythme des enfants et pouvoir bouger avec eux.

Les emplois de la petite enfance en structures d’accueil

Les structures d’accueil sont appelées établissements d’accueil des jeunes enfants ou AEJE et regroupent de nombreuses structures comme les crèches. Les personnes titulaires d’un CAP petite enfance peuvent y exercer les métiers suivants :

Les agents de crèche

Les agents de crèche sont en charge de l’encadrement et de la sécurité des enfants. Ils accueillent en effet ces derniers et mettent en œuvre les conditions à leur bien-être. Ils doivent identifier les besoins physiques, affectifs et moteurs des enfants et veillent à leur sécurité ainsi qu’à leur hygiène. Les agents de crèche doivent exercer une surveillance constante pour éviter tout risque d’accident ou de conflit et aider les enfants à acquérir progressivement des gestes et comportements autonomes.

Les agents de crèche doivent collaborer avec l’éducatrice et l’auxiliaire de puéricultrice pour choisir les jeux et jouets. Ils apportent également leur collaboration pour la préparation et l’animation des activités et ateliers d’éveil en lien avec les projets pédagogiques de l’établissement.

Quelles sont les compétences et qualités requises pour devenir agent de crèche ?

L’auxiliaire ou agent de crèche se doit avant tout d’avoir un bon sens du relationnel vu que c’est un métier en contact direct avec les différents membres de l’équipe de la structure. Il peut également avoir des liens avec les services de la petite enfance et le personnel d’autres crèches et services de la collectivité.

Il faut avoir l’esprit d’équipe et savoir rester discret pour garder le secret professionnel et faire preuve de réserve. Bien entendu, pour une personne en contact permanent avec les enfants, il faut savoir faire preuve d’empathie, du sens de l’accueil ainsi que d’un esprit pédagogue. Le sens de l’organisation fait partie des qualités requises et l’agent de crèche doit être patient, disponible et avoir une bonne résistance au stress.

L’accompagnant éducatif petite enfance

L’accompagnant éducatif petite enfance est aussi appelé aide auxiliaire puéricultrice, assistant petite enfance ou encore animateur petite enfance. Quel que soit l’intitulé du poste, les missions restent les mêmes : assister l’auxiliaire de puériculture et l’éducateur de jeunes enfants âgés de trois mois jusqu’à trois ans dans leurs tâches. Pour ce faire, il participe aux activités d’éveil, aide les enfants pendant les repas et veille aussi à ce que ces derniers restent propres tout au long de la journée.

En ce qui concerne les compétences requises, le poste d’accompagnant petite enfance doit avoir beaucoup d’intérêt pour les enfants et surtout savoir faire preuve de patience. Bien entendu, pour suivre le rythme, il faut être dynamique et en bonne condition physique. La polyvalence est également de mise, car les activités exercées par l’accompagnant éducatif petite enfance sont très variées.