Plus de 500 transactions par carte bancaire réalisées par seconde. Près de 90 millions de cartes en circulation. Pas de doute : en France, la grande majorité des paiements s’effectue aujourd’hui par carte bancaire. Dans ce contexte, il est vital pour les auto-entrepreneurs de s’équiper d’un terminal de paiement électronique performant. Cependant, faire un choix peut se révéler ardu devant la diversité et l’opacité des offres. Cet article a pour but de vous y aider.

Qu’est-ce qu’un terminal de paiement électronique et quels en sont les avantages ?

Un terminal de paiement électronique (TPE) est un appareil électronique permettant d’accepter des paiements par carte bancaire. La transaction est alors digitalisée, instantanée et sécurisée. Ce système bénéficie au client/consommateur aussi bien qu’au vendeur. Pour ce dernier, la facilité de la comptabilité et de la gestion commerciale, de l’installation et de l’utilisation du TPE est en effet appréciable, de même que la sécurisation du paiement et l’acceptation possible des différents modèles de cartes. A un autre niveau, la mise en place d’un TPE permet également la création de liens encore plus étroits avec ses clients. Pour ces derniers, l’utilisation du TPE est d’abord un gage de transparence, de sécurisation et de protection. Elle minimise par ailleurs les retraits au distributeur, souvent limités par les banques.

Comment choisir son terminal de paiement électronique ?

Un auto-entrepreneur doit sélectionner son terminal de paiement électronique en fonction de trois critères.

  • Les conditions d’encaissement : vous avez d’abord le choix entre un terminal de paiement mobile ou fixe. Optez pour le premier si vous êtes amené à vous déplacer fréquemment. Le dernier si vous encaissez toujours les paiements sur un point fixe.
  • Le mode de communication avec la banque : Trois types de technologies permettent de se connecter à la banque afin de recevoir l’autorisation de paiement.
    1. La technologie ADSL, la plus utilisée : bon marché, elle est rapide et très répandue.
    2. La technologie RTC, la plus traditionnelle : elle est recommandée si vous exercez une activité sédentaire à faible volume de transactions par carte et si vous possédez déjà un abonnement chez France Télécom, dont elle utilise exclusivement le réseau téléphonique.
    3. La technologie 3G, la meilleure couverture réseau a priori : elle est très rapide mais il est nécessaire au préalable de vérifier la bonne couverture réseau de son opérateur.
  • Les diverses fonctionnalités proposées : un terminal de paiement électronique peut en effet proposer plus que le simple encaissement des paiements. Il est parfois possible de souscrire à des services comme la gestion complète de la facture, le paiement sans contact, l’accès à l’historique de vente, etc.

Les différents fournisseurs de terminaux de paiement électronique

Deux types de fournisseurs cohabitent : les banques et les distributeurs spécialisés. Les premières ont longtemps eu le monopole de la fourniture des terminaux de paiement électronique. Elles sont en effet les premiers partenaires et interlocuteurs des auto-entrepreneurs et peuvent donc proposer une offre « tout-en-un » qui comprend la location du terminal de paiement et la tenue de votre compte. Vous aurez également, si vous optez pour une banque, de meilleures chances de négocier la commission fixe par transaction. Cependant, vous devrez attendre quelques semaines avant de recevoir une « carte de domiciliation bancaire », nécessaire pour utiliser le TPE. Les délais des distributeurs spécialisés sont au contraire plus courts tandis que leurs offres sont généralement plus personnalisables.

La solution du paiement mobile pour les auto-entrepreneurs

Les clients attendent désormais, avec la digitalisation croissante de la société, toujours plus de simplicité et de rapidité. Certains acteurs sur le marché, comme SumUp, Smile & Pay, ou encore iZettle, ont décidé de suivre cette tendance et de miser sur le paiement mobile figure parmi les meilleurs moyen de paiement du marché selon afscm.org. Les smartphones sont ainsi transformés en véritables terminaux de paiement électronique à des tarifs plus qu’honnêtes : les commissions tout comme les frais de mise en place sont réduits. Un avantage pour les entrepreneurs nomades.