Pour de nombreuses personnes actives, la reconversion professionnelle permet de répondre à plusieurs problématiques : se libérer d’un emploi frustrant ou trop stressant, sortir d’un chômage qui a trop duré, partir à la conquête de nouvelles opportunités… Cependant, pour que cette démarche soit une véritable réussite, il faut une certaine préparation. Découvrez dans cet article nos conseils pour une reconversion réussie.

Le bilan professionnel

C’est la toute première étape pour entamer une reconversion professionnelle. Elle consiste en premier lieu à faire le point sur votre parcours professionnel, en portant une attention particulière sur votre situation professionnelle actuelle. Le but étant de mieux comprendre les raisons qui vous motivent à changer de voie et de définir vos priorités.

Dans cette optique, vous devez déterminer ce qui vous plaît le plus dans votre dernier emploi, ce qui vous intéresse le plus, mais aussi ce qui vous convient le mieux. Vous devez également identifier les tâches qui vous rebutent, qui vous mettent mal à l’aise et que vous ne voulez plus jamais faire.

bilan professionnel reconversion métier emploi

Pour évaluer votre projet et trouver plus facilement votre nouvelle voie professionnelle, il est vivement recommandé d’effectuer un bilan de compétences. Comme son nom l’indique, ce bilan vous permet d’identifier avec précision vos compétences professionnelles. Cependant, il vous permet également de définir clairement vos motivations. Il vous sera ainsi plus facile de dresser un nouveau CV et d’écrire une lettre de motivation dans le cadre de la recherche du travail.

Plusieurs organismes peuvent aujourd’hui vous aider à réaliser ce type de bilan. C’est le cas entre autres de Pôle Emploi. En effet, les agences Pôle Emploi en proposent gratuitement aux demandeurs d’emploi. Mais ils manquent parfois d’originalité. N’hésitez pas à être un peu audacieux dans votre CV sans en faire trop. Cela vous permettra de vous démarquer des autres candidats.

Le test du projet

Avant de concrétiser votre projet de reconversion professionnelle, vous devez vous assurer que votre motivation est assez solide. Vous devez garder à l’esprit que la route peut être assez difficile. Pour réussir, vous devez être prêt à prendre un nouveau départ et à recommencer à zéro, professionnellement parlant.

Vous devez par conséquent vous attendre à recevoir des revenus moindres et même à reprendre les chemins de l’école pour apprendre les rudiments de votre nouveau métier. Vous devez également vous attendre à faire des concessions et à ce que votre vie personnelle soit perturbée, du moins dans les premiers temps.

Pour vous préparer mentalement à toutes ces éventuelles épreuves, il est judicieux de bien vous informer. Pour ce faire, vous avez le choix entre plusieurs sources. Selon vos appréhensions, vous pouvez vous informer sur les métiers, les débouchés, les parcours de formation ou encore le marché de l’emploi. Et ce, aussi bien sur des sites généralistes que sur des sites spécialisés.

Pour savoir si le nouveau métier que vous avez choisi colle bien à l’image que vous vous en faites, n’hésitez pas à effectuer des stages d’observation ou à faire du bénévolat au sein de l’organisme qui vous intéresse. Vous pouvez également faire des enquêtes métiers auprès des professionnels qui exercent le métier que vous convoitez.

Les aides et les formations

Pour réussir votre reconversion professionnelle, aucune aide n’est superflue. Si besoin est, n’hésitez surtout pas à faire appel aux services d’un coach. Ce type de professionnel peut vous proposer un accompagnement personnalisé tout au long de votre projet.

Sachez également qu’en France, certaines aides financières ont été prévues par l’État pour soutenir votre reconversion professionnelle. Vous avez par exemple droit au Congé Individuel de Formation (CIF) pour suivre une formation longue. Pour une formation courte, profitez du Compte Personnel de Formation (CPF).

Pôle Emploi peut également, en fonction de votre dossier, débloquer des fonds pour vous aider à vous former. Toutefois, vous pouvez aussi bénéficier d’un maintien de revenu par votre employeur ou encore d’un contrat de professionnalisation.

Pour sécuriser votre choix de nouveau métier, ne négligez surtout pas les opportunités de formation. Actuellement, vous avez de multiples possibilités : la formation continue, la formation à distance, les cours du soir… Cependant, si le métier que vous souhaitez poursuivre concerne les NTIC, le webmarketing ou encore le business developpement, privilégiez les MOOC. Pour rappel, les MOOC (massive open online course) sont des formations en ligne certifiantes dont la durée varie en fonction des thèmes.

Les formations étant pour la plupart payantes, il est important de suivre celles qui pourront vraiment vous être utiles. Pour choisir les bonnes formations qui pourront soutenir votre reconversion, posez-vous les bonnes questions : la formation est-elle diplômante ? Est-elle reconnue dans le secteur dans lequel vous souhaitez évoluer ? Est-elle facilement accessible ? Quelle est sa durée ?

Le réseau professionnel

La fin de votre formation marque le début officiel de votre reconversion officielle. Vous pouvez dès lors commencer votre recherche d’emploi dans le domaine qui vous intéresse. Dans cette optique, prenez le temps de remanier votre CV et de le mettre à jour. Rédigez également une lettre de motivation qui explique de façon claire et concise les raisons de votre démarche.

Mettez toutes les chances de votre côté en mettant en avant les nouvelles connaissances que vous avez acquises durant votre formation, mais aussi les anciennes connaissances qui peuvent vous servir dans l’exercice du poste que vous convoitez.

Si vous vous sentez un peu seul ou si vous avez quelques incertitudes par rapport à votre démarche, sachez que vous n’êtes pas seul dans votre cas. Selon les statistiques, plus de 20 % des Français actifs pensent à une réorientation professionnelle.

Ne vivez pas votre expérience seul dans votre coin, allez à la rencontre des personnes qui sont dans la même situation que vous. Tissez-vous petit à petit un réseau de contacts professionnels. Participez aux différents salons et forums qui portent sur votre domaine d’intérêt, inscrivez-vous sur les réseaux professionnels les plus populaires, inscrivez-vous à des réseaux de chercheurs d’emploi. Être bien entouré peut vous être d’une grande aide dans votre recherche d’emploi et dans votre reconversion professionnelle en général.