Que ce soit l’achat d’un livre, d’une chemise ou d’une simple bouteille d’eau, on remarque pour chaque article la présence d’un code à barres que la caissière scanne au moment de payer. Beaucoup ne savent pas encore que ce petit code à barres est primordial pour mieux identifier le produit. En effet, ce code présent sur une grande partie des articles qu’on utilise au quotidien est appelé EAN qui signifie « European Article Number ». Si une personne s’identifie grâce à sa carte d’identité, l’EAN se présente ainsi comme une véritable carte d’identité pour un produit afin de le reconnaitre. Pour en savoir plus sur l’EAN, suivez ce guide complet.

Qu’est-ce que l’EAN ?

L’EAN ou European Article Number se définit comme un code à barres contenant 8 à 13 chiffres pour identifier un produit. D’une manière générale, l’EAN est utilisé dans le commerce et l’industrie comme étant un identifiant unique d’un produit. Comme chaque article se caractérise par sa taille, sa couleur ou encore ses dimensions, l’EAN est donc d’une importance cruciale pour la gestion d’un bon nombre de produits. L’utilisation d’un EAN est la meilleure manière pour l’identification rapide et fiable de chaque produit qu’il soit un produit réceptionné, un produit à préparer ou un produit en stock. Dans la grande distribution, l’EAN permet d’identifier généralement les unités de vente. Depuis 1997, l’EAN est considéré comme un modèle standard européen. Voilà pourquoi, il est utilisé dans beaucoup de pays du monde entier. La plupart des produits destinés à la consommation disposent d’un EAN comme les vêtements, les livres, les médicaments ou les produits alimentaires.

D’où vient le code EAN ?

code EAN magasin

L’EAN composé de 13 chiffres a vu le jour en 1977 grâce à l’organisme international à but non lucratif GS1 ou Global Standard One. Très vite, le concept de code-barres a séduit distributeurs et industriels dans plus de 150 pays. En France, il faut attendre jusqu’en 1980 pour bénéficier de l’EAN et ses avantages en magasin. En effet, l’arrivée des codes-barres sur le marché français n’a eu que des points forts comme la diminution significative du temps de passage en caisse ou encore l’optimisation de la gestion des stocks. A la fin des années 90, l’équipement des magasins par l’EAN commence à se généraliser. Aujourd’hui, le code EAN entièrement normalisé est présent partout pour identifier un produit tout en suivant sa traçabilité.

Quelle est la structure d’un code EAN ?

Un code EAN est constitué de 13 chiffres qui se structurent en trois parties. D’abord, il y a les trois premiers chiffres qui montrent le pays d’origine du produit. Ce préfixe entreprise est poursuivi par la référence article qui se fait en deux tons : les cinq chiffres suivant représentent le code de fabricant allant de 0 à 99 999 et le 8 au 12è chiffre correspondent aux numéros du produit du fabricant. Enfin, le code EAN se termine par le 13è chiffre considéré comme le chiffre de contrôle. Cette clé qui se définit grâce aux 12 premiers chiffres permet d’approuver le code-barres. Pour les produits de petite taille, il existe des codes EAN de 8 chiffres. En ce qui concerne le prix des produits, le code EAN ne donne aucune information sur le code barre.

Quels sont les avantages d’un code EAN ?

magasin

Depuis la création d’un code EAN, l’univers du commerce a connu une grande évolution. Ce n’est pas ainsi un hasard si l’utilisation de ce code est devenue universelle. Parmi les atouts de l’EAN, impossible de ne pas mentionner la reconnaissance automatique du produit incluant notamment son emplacement, son prix ou encore son stock. La traçabilité du produit est également un avantage non négligeable de l’utilisation du code EAN pour connaitre le cycle de vie du produit. Le code EAN a également l’avantage de gagner du temps grâce à l’optimisation de la gestion des stocks.