Quoi de plus connu pour faire fructifier son épargne que d’investir sur le marché des actions ? Grâce au développement d’Internet, la bourse est devenue de plus en plus populaire, à tel point qu’elle n’est aujourd’hui plus réservée à une élite de traders ayant un accès privilégié aux marchés financiers. Tout un chacun peut désormais utiliser un simple ordinateur pour passer des ordres de bourse depuis son domicile, et espérer faire fructifier son capital.

Quel portefeuille pour investir en bourse sur le marché des actions ?

Parmi les nombreuses possibilités qui existent en matière d’investissement boursier, le PEA et le compte-titres sont les deux majeures qu’il sera nécessaire d’évoquer. Le Plan d’Epargne en Actions (PEA) est un compte qui n’ouvre accès qu’à certaines actions particulières (éligibles PEA). L’objectif d’un PEA est d’investir en bourse pendant un certain nombre d’années afin de bénéficier d’une fiscalité avantageuse.

À l’inverse, le compte-titres est le moyen le plus connu d’investir en bourse. Ce dernier donne accès à l’intégralité des actions et des marchés financiers, aux effets de leviers ainsi qu’à la négociation des produits dérivés. Le compte titre permet de convertir des liquidités en actions, et des actions en liquidités, ainsi que de retirer les sommes à n’importe quel moment de son portefeuille. La fiscalité applicable, quant à elle, ne présente aucun avantage particulier, en contrepartie de cette liberté laissée au trader.

Choisir un courtier en ligne, pourquoi faire ?

Si vous décidez d’investir en bourse, sur le marché des actions, il sera nécessaire de choisir le meilleur courtier. Parmi les différentes banques en ligne (Boursorama, Bourse Direct, ING Direct…) et sociétés d’investissement (Degiro…), il n’y a pas de bon ou de mauvais choix. Chaque courtier propose une tarification différente en fonction du montant investi. Libre à vous de faire le choix qui vous convient en fonction de vos besoins. Selon les courtiers, le tarif peut être calculé au forfait ou selon un pourcentage du montant de l’ordre. Parfois, les frais de courtage sont issus d’un mélange des deux. Il faut donc savoir au préalable quel montant vous pensez investir de la manière la plus générale, pour optimiser au mieux les frais de courtage et gérer votre capital au mieux.

Finance par la bourse

Attention toutefois à prendre conscience que les frais de courtage sont dus à l’aller et au retour. C’est-à-dire que c’est derniers doivent être payés lors de l’achat d’actions ainsi que lors de la vente de ces dernières. Les traders débutants n’ont parfois pas conscience de cette spécificité et se retrouvent piégés en payant des frais de courtage plus élevés que prévu, ce qui peut considérablement diminuer leurs performances.

De quelle manière investir en bourse ? Quelle stratégie adopter ?

En la matière, il n’y a pas de secret. Chaque trader fait comme bon lui semble. S’il existait une recette miracle pour gagner des milliers d’euros en bourse en quelques clics, la recette circulerait certainement sur le web ! En revanche, plusieurs modèles de trading ont été développés et permettent aujourd’hui aux traders d’adopter des stratégies bien particulières.

Le day trading

Le day trader va se positionner sur les marchés financiers à très court terme. Généralement, ses positions sont ouvertes en début de séance boursière, et clôturées peu avant la fermeture des marchés. De cette manière, le day trader peut dormir paisiblement, sans craindre un gap lors de l’ouverture des marchés le lendemain.

Le day trading est un sport quotidien. Il ne permet pas de gagner de gros bénéfices, mais de gagner très régulièrement des bénéfices moyens. C’est ici la régularité des bénéfices qui permettra au trader d’être performant dans le développement de son portefeuille.

Le swing trading

À l’inverse du day trading, le swing trading utilise des positions ouvertes durant quelques jours. En règle générale, le trader se fonde sur une analyse technique favorable pour ouvrir une position, et clôturer cette dernière lorsqu’il repère un changement de tendance du marché boursier. De cette manière, le swing trader essaie de bénéficier de l’intégralité des mouvements cycliques pour dynamiser son portefeuille.

Analyse technique graphique

L’analyse fondamentale

Les traders qui se fondent sur l’analyse fondamentale pour ouvrir et clôturer leurs positions boursière le font à plus longue échelle. Les positions sont ici maintenues durant plusieurs mois, voire durant plusieurs années. Dans ce contexte, c’est l’état général du marché financier qui est pris en compte par le trader pour diversifier son portefeuille boursier. Ce type d’analyse demande néanmoins un peu plus d’expérience des marchés financiers, sous peine de voir la valeur de son portefeuille réduire considérablement.

Combien peut-on espérer gagner en plaçant son argent en bourse sur le marché des actions ?

Trop de traders espèrent obtenir des gains conséquents en bourse très rapidement. Si l’on considère qu’une position minimale doit être de l’ordre de 500 ou 1000€ sur le marché des actions, c’est parce que la variation moyenne de ces valeurs au cours d’une même séance est d’environ 0,8%. Il faut donc, une fois déduits les frais de courtage à l’achat et à la vente, investir une somme importante pour être un minimum rentable. Il faut surtout être régulièrement rentable dans sa prise de position, ce qui n’est pas toujours évident lorsqu’on souhaite se consacrer à la bourse uniquement pour compléter ses fins de mois.

Le trader qui se lance en bourse devra donc plutôt chercher à apprendre les grands mécanismes de la bourse, et commencer par essayer de réaliser quelques profits. Au fil des séances boursières, si la chance lui sourit, le trader débutant pourra poursuivre ses investissements et y consacrer des sommes plus importantes. Il ne faut jamais oublier que lorsqu’on place une somme sur un portefeuille boursier, cette dernière peut être perdue à cause d’une fausse manipulation ou d’une inversion forte de la tendance du marché. Dans ce cadre, il est toujours conseillé de ne consacrer à la bourse que des sommes que les traders sont prêts à perdre en toute circonstance.