Si une image vaut mille mots, une vidéo pourrait bien être inestimable.

Le nombre de vidéos quotidiennes produites sur Instagram a quadruplé au cours des cinq dernières années, et les utilisateurs de YouTube regardent plus d’un milliard d’heures de contenu chaque jour. Avec de telles statistiques, il n’est pas étonnant que 87 % des spécialistes du marketing en ligne investissent dans le contenu vidéo.

Que faut-il pour créer une vidéo sociale de premier ordre ? Pour vous épargner des maux de tête et des bêtises, nous vous donnons ici quelques uns de nos conseils les plus efficaces.

Les 6 ingrédients les plus importants d’une social vidéo réussie

1. Soyez conscient de la plate-forme

De YouTube à TikTok, il y a des dizaines de plateformes vidéo différentes parmi lesquelles choisir. Assurez-vous de personnaliser votre vidéo en conséquence, comme vous le feriez pour n’importe quel autre contenu.

Voici quelques conseils rapides pour bien faire les choses :

  1. Choisissez des plateformes qui attirent votre public
  2. La première étape pour créer une vidéo sociale de tueur est de décider où la poster.
  3. Certaines plateformes, comme Facebook, ont une large base d’utilisateurs, attirant différents âges, sexes et niveaux de revenus. D’autres n’atteignent qu’un groupe démographique restreint.

Par exemple, Pinterest s’adresse aux 25 à 44 ans, tandis que Snapchat attire presque exclusivement les adolescents et les jeunes adultes.

Avant même de prendre un appareil photo, posez-vous deux questions :

  1. Qui est-ce que j’essaie de rejoindre ?
  2. Pourquoi est-ce que j’essaie de les rejoindre ?
  3. Si vous essayez d’éduquer votre public, pensez à afficher votre vidéo sur LinkedIn. Si vous essayez simplement de divertir, YouTube pourrait être un meilleur choix.

La taille a vraiment de l’importance

Le format d’image idéal pour votre vidéo peut varier d’une plate-forme à l’autre. À lui seul, Facebook prend en charge plus de cinq formats différents !

Assurez-vous de bien connaître les spécifications recommandées pour la plateforme de votre choix avant de produire votre vidéo. Optimisez pour chaque endroit où vous publiez afin d’éviter les images étirées ou les barres noires autour de votre contenu.

Si vous n’avez pas le temps d’optimiser pour chaque plateforme, un rapport d’aspect de 1:1 fait généralement l’affaire. De plus, les vidéos carrées prennent 78 % plus de place dans les médias sociaux que les paysages (16:9), cette stratégie peut donc vous attirer un peu plus d’attention.

Télécharger directement sur la plate-forme

Toutes les plateformes ne sont pas compatibles entre elles. C’est pourquoi il est important d’optimiser vos vidéos pour les différents canaux sociaux.

YouTube est la propriété de Google, un concurrent direct de Facebook, ce qui signifie que les liens YouTube ne fonctionnent pas bien sur Facebook. En téléchargeant directement sur la plateforme, votre vidéo sera plus belle et obtiendra jusqu’à 10x plus de parts organiques.

2. Soyez attentif au temps

Notre capacité d’attention ne dure que huit secondes, soit moins que celle d’un poisson rouge ! Il est difficile de garder les téléspectateurs engagés du début à la fin, mais ce n’est pas forcément impossible.

Soyez bref et doux.

Respectez un délai de 60 secondes si vous le pouvez.

Alors que seulement 5 % des gens cesseront de regarder une vidéo après une minute, 60 % le feront après deux minutes. Non seulement les vidéos courtes sont plus faciles à terminer, mais elles consomment également moins de données, ce qui les rend parfaites pour les téléspectateurs mobiles.

Mais n’excluez pas les vidéos longues

Les vidéos plus longues peuvent aussi faire leur marque. Sur Facebook, les vidéos de plus de 90 secondes sont plus consultées et partagées. Sur YouTube, la durée moyenne d’une session d’utilisateur mobile est d’une heure.

Mais si vous décidez d’aller plus loin, assurez-vous que votre contenu est de premier ordre. Heureusement, des marques comme AirBnB et Hyundai sont connues pour leurs vidéos de longue durée, alors il y a beaucoup d’exemples dont on peut s’inspirer.

Cette vidéo d’AirBnB sur une famille de Palm Springs dure plus d’une minute, mais elle est l’une des plus performantes de l’entreprise sur YouTube.

3. Optimiser pour le mobile

Plus de la moitié des vidéos sont visionnées sur le mobile. Pour Twitter, ce chiffre atteint même 93 % !

Voici quelques conseils simples pour rendre le mobile convivial.

Simplifiez vos graphiques

Assurez-vous que vos visuels sont bien visibles sur un petit écran. Soyez audacieux, lumineux, et – si vous utilisez du texte – lisibles. Supprimez l’encombrement visuel pour améliorer la compréhension, et testez votre vidéo sur plusieurs écrans différents avant de la publier.

Jouez-la sans le son

La plupart des spectateurs regarderont votre vidéo dans les espaces publics : dans le bus, dans la file d’attente pour le café, au bureau. Cela signifie qu’ils la regardent probablement aussi en sourdine. 85 % des vidéos YouTube sont maintenant regardées sans son !

Avant de partager ta vidéo, fais une rapide vérification du son. Est-elle engageante avec et sans son ?

Ajoutez une légende ou une description convaincante pour aider à combler les lacunes, et ajoutez des sous-titres si nécessaire. Bonus : les sous-titres rendront votre vidéo plus accessible aux malentendants.

4. Utilisez l’analyse

36 % des entreprises utilisent désormais une forme ou une autre d’analyse vidéo. Ne soyez pas le dernier à la fête des données ! Voici deux façons de faire de l’analyse :

Suivre et améliorer

Il existe des tonnes d’outils d’analyse des médias sociaux utiles. Gardez un œil sur les performances de vos vidéos et réfléchissez à ce que vous pourriez faire pour les améliorer.

Voici quelques questions clés à poser :

  1. Est-ce que les gens regardent mes vidéos du début à la fin ?
  2. Mes vidéos sont-elles moins performantes sur une plate-forme quelconque ?
  3. Quels sont les sujets les plus vus ou les plus partagés ?
  4. Réutiliser du contenu ayant fait ses preuves

Les analyses sont également très utiles pour générer des idées pour de futures vidéos.

Votre entreprise a-t-elle un blog ? Plongez dans vos statistiques d’utilisateurs pour identifier les contenus les plus performants qui pourraient être réutilisés pour la vidéo.

Avant de vous décider pour une idée, vérifiez si elle répond à ces trois critères :

  1. Digestible : Est-il facile à comprendre ?
  2. Condensable : Peut-elle être communiquée en 1 minute ou moins ?
  3. Visuel : Pourrait-il comporter un élément graphique ?

5. Offrir un contenu de qualité

Cela peut sembler évident, mais cela vaut quand même la peine de dire : faites en sorte que votre contenu en vaille la peine.

Fournir une valeur réelle

Les pages Web avec une proposition de valeur maintiennent les visiteurs engagés plus longtemps. Il en va de même pour la vidéo sociale.

Aussi adorables que soient les chats sur Roombas, certains des contenus les plus performants de YouTube sont utiles d’une certaine manière.

Il suffit de regarder notre vidéo « 5 sites gratuits pour des images géniales dans les médias sociaux ». C’est l’une de nos vidéos les plus regardées en 2017 et 2018. Pourquoi ? Notre vidéo a résolu un vrai problème pour les spécialistes du marketing, qui passent souvent des heures à naviguer sur le Web pour trouver des photos de stock gratuites.

Racontez une histoire

Les histoires sont une partie fondamentale de la nature humaine. De plus, comme le conte est en fait issu d’histoires visuelles, la vidéo est le moyen idéal pour mettre à l’épreuve vos compétences narratives.

En tant que conteurs numériques, nous devons répondre à ces questions :

  1. Qui est le héros ?
  2. Quelle est l’intrigue ?
  3. Ma vidéo a-t-elle un début, un milieu et une fin clairs ?
  4. Quel est le cadre ?
  5. Quel est le conflit ?

Écrire un script, utiliser un scénarimage ou parler à un collègue des points clés de l’intrigue de votre vidéo sont tous d’excellentes façons de vous assurer que votre histoire est solide.

La vidéo  » Unlock  » d’Apple est un exemple de narration visuelle à son meilleur. Créée pour annoncer le lancement du nouvel iPhone X, la vidéo attire l’attention avec une intrigue rapide et une tournure surprenante.

Devenez sentimental

L’émotion est un outil de communication puissant, tout comme les histoires. Mais toutes les émotions ne sont pas créées égales.

Les messages positifs sont plus faciles à partager que les messages négatifs. Les émotions de haute intensité – comme la surprise, l’admiration et la joie – sont les plus faciles à partager.

Les vidéos peuvent évoquer beaucoup plus d’émotions que les photos. Bien que toutes les vidéos n’aient pas besoin d’attirer l’attention des spectateurs, la connexion avec les spectateurs à un niveau humain peut faire beaucoup de chemin.

Par exemple, notre vidéo  » #knowyoursocial  » combine surprise et humour et a plus de 10K vues sur YouTube.

6. Commencez par une bande et terminez par un appel à l’action

Nous sommes prédisposés à nous souvenir des débuts et des fins mieux que toute autre chose. Assurez-vous de prévoir un coup de poing supplémentaire au début et à la fin de votre vidéo :

Les 3 premières secondes sont les plus importantes

Quarante-cinq pour cent des personnes qui regardent les 3 premières secondes d’une vidéo continueront pendant au moins 30 autres secondes. Accrochez les spectateurs dès le début avec quelque chose qui éveille leur intérêt, inspire leur curiosité ou les prend au dépourvu.Notre vidéo Facebook  » 2019 Social Trends  » commence littéralement en fanfare. Les 3 premières secondes sont dynamiques et colorées, et la question  » Êtes-vous prêt pour 2019 ?  » suscite rapidement l’intérêt du spectateur.

 

Scellez l’accord avec un CTA stellaire

Les vidéos ont l’un des taux de conversion les plus élevés de tout le contenu. L’inclusion d’une vidéo sur une page d’accueil peut augmenter les taux de conversion jusqu’à 80 %.

Incluez un appel à l’action clair à la fin de votre vidéo pour bénéficier de tous les efforts que vous avez déployés. Que votre objectif soit d’inciter les spectateurs à acheter un produit ou simplement à suivre votre marque, cette étape cruciale fait passer votre public, durement acquis, à la  » prochaine étape  » de votre entonnoir de vente.

La rédaction d’un CTA convaincant peut prendre du temps et nécessiter de l’expérimentation. Elle diffère également d’une plateforme à l’autre. Mais tous les CTA géniaux ont quelques points communs : ils sont personnels, directs, réalisables – et ils sont payants !