Les vacances ne sont pas encore terminées que la rentrée s’annonce déjà à pas de géants. Pour vous, c’est peut-être le moment de vous lancer dans votre projet de reconversion professionnelle. Mais il n’est plus question de travailler pour le compte d’autrui. Vous avez décidé de créer votre propre entreprise. Devenir son propre patron est un effort louable. Cependant, la création d’une entreprise n’est pas une tâche de tout repos. Pour la réussir, vous allez devoir prendre en compte certains points clés tout en évoluant étape par étape.

Définir votre idée de création de société

Pour créer une entreprise, il faudra vous baser sur une idée. C’est le point de départ. Pour ce faire, vous pouvez observer les habitants de votre quartier afin de trouver une solution au problème auquel ils font le plus souvent face. Il ne sera pas question de vous lancer dans votre projet tête baissée. Créer une société qui propose des produits ou des services qui répondent à un ou plusieurs besoins spécifiques est capital. Prenez donc le temps nécessaire pour trouver l’IDÉE qui vous distinguera de la concurrence.

Idée de création d'entreprise

À cette étape de votre projet, c’est également le moment de réfléchir à votre concept en faisant le tour des produits et services qui devront être proposés. Cela implique la définition d’un nom d’enseigne, d’une image pour l’entreprise et des atouts de différenciation.

Réaliser une étude du marché

Lorsque l’idée de création d’entreprise est trouvée et définie, vous pouvez passer à l’étape d’étude du marché. Très importante, cette étude vous fixe davantage dans la réussite de votre projet. Les entreprises qui n’ont pas jugé importante la réalisation de cette étude de marché ont péniblement passé le cap des 5 ans d’existence. Plusieurs ont cessé de fonctionner bien avant ce délai.

Avec cette étape, vous êtes en mesure de mieux en apprendre sur vos cibles, vos prospects. Vous faites le point sur leurs besoins, leurs diverses attentes ainsi que leurs comportements d’achat. L’étude de marché sert aussi à définir les canaux de distribution des produits que vous commercialiserez.

L’étude de marché vous permet de connaitre vos <strong<concurrents, la part qu’ils occupent sur le marché, leurs faiblesses et leurs forces. Une étude de marché doit être complète, évitez alors de la réaliser uniquement sur internet. Si vous sentez que vous vous perdez, l’idéal serait de demander l’accompagnement d’un professionnel.

Passer à la rédaction du business plan

Document clé de la création de société, le business plan sert à plusieurs fins. Tout d’abord, il permet de bâtir un peu plus correctement le projet de création d’entreprise. En effet, la rédaction de ce document vous amène à soulever des questions pertinentes auxquelles vous devez trouver des réponses pour évoluer.

Le business plan représente aussi un outil de communication. Il vous faudra l’utiliser pour convaincre vos futurs partenaires, associés ou investisseurs. Grâce à ce document, vous pourrez leur montrer et leur démontrer les intérêts qu’ils gagneront à vous accompagner dans la réalisation de votre projet. Pour devenir son propre patron, un investissement de départ est nécessaire. Le business plan est le document qui sera présenté à vos investisseurs et banques pour obtenir des fonds. Il doit développer des idées percutantes, simples, claires et précises.

Par ailleurs, le business plan vous permet de mieux travailler en interne. Lorsque l’entreprise sera lancée, il peut servir à rappeler aux salariés, partenaires et associés la logique dans laquelle la société doit avancer.

Rédiger un business plan

Découvrir les aides à la création de société

Lancer une entreprise demande certains fonds. Généralement, celui qui désire ouvrir son entreprise a recours aux prêts pour assurer le financement. Mais, ils ne suffisent pas toujours à tout gérer. C’est pour cela qu’il est important de prendre en compte les aides disponibles à la création d’entreprise.

Il existe plusieurs dispositifs d’aides qui accompagnent les demandeurs d’emploi. De nombreux organismes de soutien proposent aussi des aides non négligeables comme les accompagnements et les prêts à taux zéro. Si votre idée est innovante, vous pouvez obtenir des subventions. Pour obtenir des informations un peu plus précises, selon le domaine dans lequel vous vous aventurez, vous pouvez vous rapprocher de la chambre de commerce ou des boutiques de gestion.

Faire le choix du statut juridique

Bien choisir le statut juridique de la société est d’une importance capitale. Les formalités de création, les régimes fiscaux et sociaux ainsi que la souplesse de gestion de la société sont des exemples de quelques éléments qui dépendent du statut de l’entreprise.

Il existe plusieurs formes juridiques disponibles. L’Entreprise Individuelle, EI, est l’une des plus choisies par les créateurs d’entreprises. Elle est assez souple, même si la responsabilité dans ce cas peut être limitée. Il y a aussi :

  • L’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) ;
  • La Société à Responsabilité Limitée (SARL) ;
  • La Société Anonyme (SA) ;
  • La Société par Action Simplifiée (SAS) ;
  • La Société Coopérative de production (SCOP) ;
  • La Société en Nom Collectif (SNC).

Avant de vous décider, n’hésitez pas à demander l’accompagnement d’un professionnel. Il saura vous aider à opter pour le bon statut en fonction des objectifs de votre société. N’oubliez surtout pas d’immatriculer votre société pour être en conformité avec les dispositions légales.

Choisir le bon local

Le choix du local dans lequel exercer votre activité est aussi important. Ici, ce sont vos besoins qui devront vous guider. Dans certains cas, le local n’est pas nécessaire à la mise en pratique de vos compétences. Vous vous déplacez pour répondre aux besoins de vos clients et vous ne les recevez pas. Vous pouvez alors décider de de domicilier votre société chez vous.

Par contre, si vous avez besoin d’un local, vous devez effectuer une recherche pointue afin de trouver celui qui convient le plus. Si vous désirez faire des économies, vous pouvez opter pour la location de bureaux dans les espaces de coworking par exemple.

Des sociétés de domiciliation existent également pour réduire vos dépenses relatives au local. Elles proposent des services complémentaires à coûts réduits comme ceux de téléphonie et de redirection du courrier. Il y a aussi les pépinières d’entreprises qui proposent un excellent service de domiciliation aux jeunes sociétés.

Lorsque vous effectuez les démarches relatives à la création de votre société, vous pouvez dès cet instant vous lancer. Pour réellement devenir son propre patron, il faut définir une stratégie de communication efficace pour faire connaitre sa société dès les premiers mois de son existence.

Le local d'une entreprise