Les compétences en gestion peuvent être définies comme certains attributs ou capacités qu’un cadre doit posséder pour accomplir des tâches précises au sein d’une organisation. Il s’agit notamment de la capacité d’exercer des fonctions de direction au sein d’une organisation tout en évitant les situations de crise et en résolvant rapidement les problèmes lorsqu’ils surviennent. Les compétences en gestion peuvent être développées par l’apprentissage et l’expérience pratique en tant que gestionnaire. Ces compétences aident le gestionnaire à établir des relations avec ses collègues de travail et à bien traiter avec ses subordonnés, ce qui facilite le déroulement des activités dans l’organisation.

De bonnes compétences en gestion sont essentielles à la réussite de toute organisation et à l’atteinte de ses buts et objectifs. Un gestionnaire qui favorise de bonnes compétences en gestion est en mesure de faire avancer la mission et la vision ou les objectifs de l’entreprise avec moins d’obstacles et d’objections provenant de sources internes et externes.

Les compétences en gestion et en leadership sont souvent utilisées de façon interchangeable puisqu’elles impliquent toutes deux la planification, la prise de décision, la résolution de problèmes, la communication, la délégation et la gestion du temps. Les bons gestionnaires sont presque toujours de bons leaders aussi. En plus de diriger, le rôle critique d’un gestionnaire est aussi de s’assurer que toutes les parties de l’organisation fonctionnent de façon cohérente. Sans une telle intégration, plusieurs problèmes peuvent survenir et l’échec est inévitable. Les compétences en gestion sont cruciales pour divers postes et à différents niveaux d’une entreprise, allant de la haute direction aux superviseurs intermédiaires en passant par les gestionnaires de premier niveau.

Selon le psychologue social et organisationnel américain Robert Katz, les trois types de compétences de base en gestion comprennent :

1. Compétences techniques

Les compétences techniques impliquent des compétences qui donnent aux gestionnaires la capacité et les connaissances nécessaires pour utiliser une variété de techniques pour atteindre leurs objectifs. Ces compétences concernent non seulement l’utilisation de machines et de logiciels, d’outils de production et d’équipements, mais aussi les compétences nécessaires pour stimuler les ventes, concevoir différents types de produits et de services, et commercialiser les services et les produits.

2. Habiletés conceptuelles

Il s’agit des compétences des gestionnaires présents en termes de connaissances et d’aptitude à la pensée abstraite et à la formulation d’idées. Le gestionnaire est capable de voir un concept complet, d’analyser et de diagnostiquer un problème, et de trouver des solutions créatives. Cela aide le gestionnaire à prévoir efficacement les obstacles auxquels son service ou l’entreprise dans son ensemble pourrait faire face.

3. Habiletés humaines ou interpersonnelles

Les compétences humaines ou interpersonnelles sont les compétences qui présentent la capacité des gestionnaires à interagir, à travailler ou à établir des relations efficaces avec les gens. Ces compétences permettent aux managers d’exploiter le potentiel humain de l’entreprise et motivent les employés pour de meilleurs résultats.

Exemples de compétences en gestion

La direction doit posséder un large éventail de compétences pour diriger une organisation de manière efficace et efficiente. Voici six compétences essentielles en gestion que tout gestionnaire doit posséder pour s’acquitter de ses fonctions :

1. Planification

La planification est un aspect vital au sein d’une organisation. La planification est la capacité d’organiser des activités conformément à des lignes directrices établies tout en restant dans les limites des ressources disponibles comme le temps, l’argent et la main-d’œuvre. C’est aussi le processus de formulation d’un ensemble d’actions ou d’une ou plusieurs stratégies à poursuivre pour atteindre certains buts ou objectifs avec les ressources disponibles. Le processus de planification comprend l’identification et l’établissement d’objectifs réalisables, l’élaboration des stratégies nécessaires et la description des tâches et des calendriers à suivre pour atteindre les objectifs fixés. Sans un bon plan, peu de choses peuvent être accomplies.

2. Communication

Posséder de grandes compétences en communication est crucial pour un gestionnaire. Il peut déterminer dans quelle mesure l’information est bien partagée au sein d’une équipe, ce qui garantit que le groupe agit comme un effectif unifié. La qualité de la communication d’un gestionnaire avec le reste de son équipe détermine également dans quelle mesure les procédures décrites peuvent être suivies, dans quelle mesure les tâches et les activités peuvent être accomplies et, par conséquent, dans quelle mesure une organisation sera efficace.

La communication implique la circulation de l’information au sein de l’organisation, qu’elle soit formelle ou informelle, verbale ou écrite, verticale ou horizontale, et elle facilite le bon fonctionnement de l’organisation. Des canaux de communication clairement établis au sein d’une organisation permettent au gestionnaire de collaborer avec l’équipe, de prévenir les conflits et de résoudre les problèmes à mesure qu’ils surviennent. Un gestionnaire ayant de bonnes aptitudes à la communication peut bien s’entendre avec les employés et, par conséquent, être en mesure d’atteindre facilement les buts et les objectifs de l’entreprise.

3. Prise de décision

Une autre compétence vitale en gestion est la prise de décision. Les gestionnaires prennent de nombreuses décisions, consciemment ou non, et la prise de décisions est un élément clé du succès d’un gestionnaire. La prise de décisions appropriées et justes entraîne le succès de l’organisation, tandis que de mauvaises décisions ou de mauvaises décisions peuvent mener à l’échec ou à un mauvais rendement. Pour que l’organisation fonctionne efficacement et sans heurts, des décisions claires et justes doivent être prises. Un gestionnaire doit être responsable de chaque décision qu’il prend et être prêt à assumer la responsabilité des résultats de ses décisions. Un bon gestionnaire doit posséder de grandes aptitudes à la prise de décisions, car c’est souvent ce qui détermine son succès dans l’atteinte des objectifs organisationnels.

4. Délégation

La délégation est une autre compétence clé en gestion. La délégation est l’acte de transmettre des tâches et/ou des pouvoirs liés au travail à d’autres employés ou subordonnés. Il s’agit de permettre que vos tâches ou celles de vos employés soient réaffectées ou réaffectées à d’autres employés selon la charge de travail actuelle. Un gestionnaire ayant de bonnes compétences en matière de délégation est en mesure de réaffecter les tâches de façon efficace et efficiente et de donner des pouvoirs aux bons employés. Lorsque la délégation est effectuée efficacement, elle permet d’obtenir des résultats rapides et faciles à obtenir.

La délégation aide le gestionnaire à éviter les pertes de temps, optimise la productivité et assure la responsabilité et l’imputabilité des employés. Chaque gestionnaire doit posséder de bonnes capacités de délégation pour obtenir des résultats optimaux et atteindre les résultats de productivité requis.

5. Résolution de problèmes

La résolution de problèmes est une autre compétence essentielle. Un bon gestionnaire doit avoir la capacité d’aborder et de résoudre les problèmes fréquents qui peuvent survenir dans une journée de travail typique. La résolution de problèmes en gestion consiste à cerner un problème ou une situation donnée, puis à trouver la meilleure façon de régler le problème et d’obtenir la meilleure solution. C’est la capacité de régler les choses même lorsque les conditions ne sont pas réunies. Lorsqu’il est clair qu’un gestionnaire possède de grandes compétences en résolution de problèmes, cela le différencie du reste de l’équipe et donne confiance à ses subordonnés dans ses compétences en gestion.

6. Motivation

La capacité de motiver est une autre compétence importante dans une organisation. La motivation aide à susciter un comportement ou une réaction souhaitée de la part des employés ou de certaines parties prenantes. Il existe de nombreuses tactiques de motivation que les gestionnaires peuvent utiliser, et le choix des bonnes peut dépendre de caractéristiques telles que la culture de l’entreprise et de l’équipe, les personnalités de l’équipe, et plus encore. Il existe deux principaux types de motivation qu’un gestionnaire peut utiliser, soit la motivation intrinsèque et la motivation extrinsèque.

Résultat

Les compétences en gestion sont un ensemble d’aptitudes qui comprennent la planification des activités, la prise de décisions, la résolution de problèmes, la communication, la délégation et la gestion du temps. Bien que les différents rôles et organisations exigent l’utilisation de divers ensembles de compétences, les compétences en gestion aident un professionnel à se démarquer et à exceller, quel que soit son niveau. Dans la haute direction, ces compétences sont essentielles au bon fonctionnement d’une organisation et à l’atteinte des objectifs d’affaires souhaités.