La formulation cosmétique comporte un certain nombre d’enjeux, de règlementations et d’obligations. Conformité et traçabilité doivent ainsi se placer au cœur du processus, et ce, depuis la phase de recherche et développement et jusqu’à la distribution. Pour garantir le respect de ces normes, chaque produit cosmétique doit d’ailleurs s’accompagner de documents officiels (comme le fameux DIP) et d’un étiquetage rigoureux. Pour faciliter et standardiser de telles démarches, le logiciel de formulation cosmétique constitue un précieux allié qu’il est important de sélectionner avec soin.

Quel est le rôle d’un logiciel de formulation cosmétique ?

Idéales pour centraliser l’ensemble des process et données afférant à la formulation cosmétique, les solutions logicielles comme celle proposée par Coptis répondent à des problématiques cruciales.

Un logiciel cosmétique aide notamment à gagner en rapidité à l’étape de la formulation. En effet, il est capable soit de se baser sur des compositions en mémoire pour tester d’autres alternatives, soit d’assister l’utilisateur dans la création d’un nouveau produit. Équipé d’une banque de données répertoriant tous les ingrédients bruts utilisés dans l’industrie cosmétique, le programme est mis à jour en temps réel afin de toujours refléter les règlementations en vigueur. Les ingrédients assortis de restrictions, voire d’interdictions, sont donc inclus, et permettent à l’outil de prévenir l’utilisateur si la formulation envisagée comporte la moindre anomalie.

Les fonctions de simulation du logiciel de formulation cosmétique s’étendent d’ailleurs à plusieurs caractéristiques importantes, comme l’analyse des coûts ou le respect des normes de différents marchés. Ces dernières pouvant énormément varier d’un pays à l’autre, l’utilisation d’un programme est un excellent moyen de s’assurer que le produit peut être commercialisé à l’international.

Capable de calculer les quantités d’ingrédients ainsi que d’allergènes que contient le produit fini, le logiciel peut attirer l’attention de l’utilisateur sur tout élément problématique et proposer des actions correctives. Ainsi, le risque de devoir postérieurement revenir sur la formulation est éliminé. De même, chaque fois qu’un ingrédient est rajouté, supprimé, ou que l’on en modifie les proportions, l’historique des changements est conservé pour pouvoir s’y référer en cas de besoin.

Enfin, un logiciel de formulation cosmétique est à même de générer la formule qualitative du produit automatiquement, de même que sa liste INCI. Les données sont mises en mémoire pour pouvoir être exploitées ultérieurement. On peut alors établir le Dossier d’Information Produit (ou DIP), créer l’étiquette du produit selon les normes en vigueur ou encore exporter les informations à des fins de reporting.

Quelles sont les fonctionnalités les plus incontournables d’un bon logiciel cosmétique ?

Toute l’utilité d’un logiciel de formulation cosmétique réside dans sa cohérence au regard des besoins spécifiques de l’entreprise qui l’exploite, d’où l’importance de s’équiper d’une solution adaptée.

Les professionnels de la cosmétique soucieux de suivre les évolutions du marché, par exemple, choisiront un système doté d’une fonctionnalité de mise à jour en temps réel. Ainsi, le lancement de nouveaux produits sera parfaitement maîtrisé.

Certains souhaitent plutôt passer à une solution centralisée pour permettre à tous les acteurs intéressés d’avoir accès aux données qui les concernent par le biais d’un outil ergonomique. Opter pour un logiciel de formulation cosmétique de type Cloud sera alors particulièrement indiqué.

Les meilleurs logiciels cosmétiques n’ont pas leur pareil pour fluidifier le processus créatif en favorisant la collaboration. Les membres de l’équipe R&D peuvent s’en servir pour communiquer efficacement autour de données et de documents dont toutes les versions peuvent être sauvegardées.

Enfin, et il s’agit peut-être de la fonctionnalité la plus universellement nécessaire aux spécialistes de la cosmétique, veillez à adopter un logiciel capable de maîtriser tous les documents relatifs à la production de cosmétiques. La clé n’est pas ici de disposer des éléments séparément, mais bien de posséder un outil à même d’effectuer les recoupements indispensables pour garantir le respect de toutes les normes en vigueur.