Quel entrepreneur français ou même étranger, dans le domaine du commerce, n’a jamais rêvé, au moins une fois, d’élargir ses activités aux États-Unis ? Le pays de l’Oncle Sam est une véritable mine d’or pour les acteurs du commerce. D’ailleurs, tous les grands noms de la sphère business s’y sont établis, attirés par la stabilité de l’économie et des opportunités à ne pas en finir.

Depuis l’avènement du digital, les horizons s’élargissent encore plus et laissent place à l’e-commerce. Pas moins de 500 milliards de dollars sont dépensés chaque année sur le territoire, rien qu’en e-commerce. Depuis, le marché américain est l’objet de toutes les convoitises des e-commerçants du monde, encore plus avec l’arrivée du dropshipping qui consiste à vendre en ligne sans avoir de stock à sa disposition, car le fournisseur se charge d’envoyer directement les produits aux clients.

Par contre, un problème de taille est à régler avant de se lancer dans cette grande aventure : trouver des fournisseurs américains. Nous vous donnons toutes les astuces pour réussir une négociation.

Réussir à négocier avec des fournisseurs aux USA

La première étape pour convaincre des Américains de travailler avec vous consiste à vous rendre sur place. Attention aux démarches obligatoires dans le cadre de votre voyage. En effet, vous aurez beau maîtriser les bases de la négociation avec un Américain, si vous n’avez pas soumis au préalable une demande d’ESTA pour vous rendre aux USA, vos négociations ne pourront jamais aboutir.

La demande d’ESTA peut se faire en ligne et elle vous donnera alors l’autorisation de rester sur le territoire américain pour une durée de 90 jours. Les Américains sont particulièrement réceptifs et apprécient les échanges directs. Ainsi, vous rendre sur place pour les rencontrer est alors une grande preuve de l’intérêt que vous leur portez.

visa USA

Convaincre vos interlocuteurs lors des négociations aux USA

Ça y est, vous avez obtenu votre autorisation et avez atterri sur le sol américain. Vous vous préparez à rencontrer vos potentiels fournisseurs. Si vous ne savez pas quelle attitude adopter, sachez que les Américains aiment qu’on leur vende du rêve, les histoires de succès et les personnalités assez fortes.

Sans monopoliser la conversation, montrez que vous avez de l’expérience, de l’assurance et n’hésitez pas à évoquer vos réussites. N’hésitez pas non plus à leur soumettre vos ambitions, ils sont particulièrement attentifs à ces informations.

« Time is money« , une expression bien américaine

Les Américains sont de nature très directe et attendront de vous la même réactivité. Il est donc nécessaire d’aller directement à l’essentiel : vous êtes justement là pour ça.

Exposez vos idées et parlez de résultats immédiats. Aux USA, les entrepreneurs sont très rapides et optimistes. Il conviendra donc de démontrer vos capacités d’adaptation afin de séduire des partenaires ou des investisseurs pour votre e-commerce. Montrez-leur que vous maîtrisez ce sujet et qu’ils ont tout à gagner avec vous, vous aurez droit à une réponse assez vite.

Lancez-vous, vous ne regretterez pas votre déplacement et vous pourrez établir de sérieux partenariats commerciaux.