Alsaeci

Bitcoin et Altcoins : une enquête pointe du doigt le risque d’une bulle spéculative

Le Bitcoin et le marché des monnaies virtuelles ont connu une très belle année 2020. Et cette nouvelle année démarre sur des chapeaux de roues puisque le cours du Bitcoin a non seulement atteint un record historique à 41 880 dollars au début du mois de janvier, mais il culmine toujours aux dessus de 38 152 dollars à l’heure où nous écrivons ces lignes. Malgré l’optimisme apparent, une enquête récente de la Deutsche Bank met en évidence la méfiance des investisseurs professionnels à l’égard des crypto-devises. En effet, l’étude révèle que les investisseurs craignent maintenant qu’une bulle ne soit à l’origine de la forte hausse des monnaies virtuelles, en particulier le Bitcoin.

Le Bitcoin et les crypto-monnaies atteignent des prix records

Une bulle continue d’alimenter le cours du Bitcoin et des principales crypto-monnaies qui atteignent des capitalisations records. C’est du moins le sentiment des investisseurs que révèle la dernière enquête de la Deutsche Bank, une institution bancaire basée à Francfort.

Le problème est bien connu : depuis le début de la pandémie, la reine des crypto-devises et les Altcoins ont connu une tendance à la hausse sans précédent, propageant les profits et suscitant, de nouveau, l’intérêt médiatique. Certes, le confinement a renforcé l’attrait des petits investisseurs pour le crypto-trading, mais l’intérêt des hedge funds et l’ouverture des géants du paiement, comme Paypal et Stripes, vers les portefeuilles numériques a rendu les monnaies virtuelles plus « crédibles ». C’est cet ensemble de facteurs qui a largement contribué à alimenter la flambée des prix.

Il va sans dire que les performances du Bitcoin et des autres devises virtuelles ont déjoué tous les pronostics des analystes, notamment de JP-Morgan, qui était irréductiblement négatif sur le secteur avant de changer de fusil d’épaule.

Sous les projecteurs, le Bitcoin, la cryptomonnaie créée par Satoshi Nakamoto, pseudonyme derrière lequel se cache l’inventeur encore anonyme, a au cours de l’année 2020, secoué les marchés avec des hausses continues, jusqu’à atteindre plus de 42 000 dollars avant de redescendre en dessous de 30 000 dollars. Des milliers d’investisseurs ont essayé de profiter de la vague haussière ces derniers mois, encouragés par les prévisions pour 2021 établies par certains analystes américains, dont un ancien analyste de Goldman-Sachs qui vise les 100 000 dollars d’ici la fin de l’année.

89% des investisseurs craignent une bulle spéculative

Mais maintenant que le cours Bitcoin est gonflé à bloc, le marché semble se diriger vers une sorte d’attentisme. En effet, la Deutsche Bank a révélé que 89% des investisseurs, sur un échantillon de 627 professionnels du marché, ne croient pas à la cohérence du rallye du Bitcoin. Au contraire, ces derniers commencent déjà à ressentir le goût amer d’une bulle spéculative qui pourrait éclater prochainement.

Il faut aussi s’inquiéter de la montée en puissance de certaines Altcoins comme l’Ethereum et Dogecoin qui enregistrent des performances insolentes. Le Dogecoin, la monnaie virtuelle basée sur un même profite d’une hausse de 800% sur le mois de janvier 2021 grâce au soutien sans faille d’Elon Musk, le patron de Tesla.

Selon les investisseurs interrogés par la Deutsche Bank, les prix des crypto-monnaies sont destinés à se contracter à court terme malgré la confiance des petits porteurs dans le marché.

Le temps dira si une bulle éteindra la ferveur autour du Bitcoin et des Altcoins. En attendant, les vendeurs qui ont placé la barre au plus haut pour parier sur la baisse des crypto-actifs ont de bonnes raisons de sourire.

La forte volatilité qui caractérise le marché des devises virtuelles met certainement à rude épreuve le cœur des investisseurs, mais le bilan à ce jour reste particulièrement flatteur.

Facebook
Twitter
LinkedIn