samedi 6 mars 2021

Si vous êtes un grand passionné du sport et que vous aimeriez en faire votre activité professionnelle, pourquoi ne pas devenir coach sportif ? Vous pouvez ainsi enseigner tant les athlètes amateurs que les grands compétiteurs professionnels. Voici un guide pour vous montrer le chemin qui mène à votre objectif de devenir préparateur physique professionnel.

Optimiser les performances est la principale responsabilité d’un entraîneur

À des niveaux inférieurs, un coach sportif peut effectuer des tâches de gestion d’équipe, notamment le recrutement d’athlètes et la gestion de la composition d’une équipe sportive. Cependant, dans les niveaux supérieurs, de nombreuses équipes disposent d’un manager dédié qui s’occupe de toutes ces fonctions.

Même si les fonctions d’un coach sportif sont variées, sachant qu’elles dépendent principalement du niveau et du type de sport, ce professionnel s’occupe généralement des éléments suivants :

  • Le repérage des sportifs potentiels et des adversaires ;
  • L’organisation des camps d’entraînement ;
  • La sélection des membres de l’équipe parmi une liste de joueurs potentiels ;
  • La planification des pratiques et des programmes de conditionnement physique ;
  • L’organisation de l’approvisionnement en équipements sportifs ;
  • La préparation des différentes stratégies pour des compétitions ;
  • L’analyse des forces et des faiblesses de chaque athlète coaché ;
  • L’assurance de la sécurité des sportifs durant leurs entraînements et/ou leurs compétitions.

Une connaissance du sport est indispensable pour un meilleur coaching

En tant que coach sportif, vous devez avoir une connaissance approfondie du sport que vous souhaitez entraîner. Vous acquérez généralement des connaissances de jeu grâce à vos propres expériences de pratique à un certain niveau.

La majorité des entraîneurs sportifs commencent généralement comme bénévoles ou travaillent à temps partiel avec des programmes, soit scolaires, soit communautaires. Ce sont, en effet, pour eux, un tremplin pour pouvoir avoir accès à un niveau supérieur.

Avec une expérience suffisante, les coachs sportifs peuvent occuper des postes contractuels à temps plein. Beaucoup débutent leur carrière comme entraîneur adjoint pour être ensuite promus comme coach-chef s’ils font preuve tant de dévouement que d’efficacité. Consultez ce site pour savoir comment devenir coach sportif et trouver ses premiers clients.

Le parcours scolaire qu’il faut suivre pour devenir

Si vous souhaitez devenir entraîneur auprès des écoles secondaires, sachez que ces établissements préfèrent généralement embaucher quelqu’un qui pourrait pour occuper des emplois à temps partiel. Vous devez donc répondre aux exigences pédagogiques d’un enseignant d’un établissement d’enseignement secondaire.

Pour assurer un poste d’entraîneur sportif au sein des collèges et des universités, vous devez être titulaire d’un baccalauréat. Certains établissements demandent juste une certification d’entraîneur et la pratique du sport à entraîner.

Toutefois, pour être sûr de pouvoir obtenir un poste de coach où que vous soyez, il vous est fortement recommandé de décrocher un diplôme dans l’univers du sport. Il peut s’agir d’un :

  • Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport ou BPJEPS ;
  • Diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques ou DEUST spécialisé dans les métiers de la forme ;
  • Licence en STAPS ou sciences et techniques des activités physiques et sportives ;
  • Diplôme de kinésithérapeute si vous souhaitez occuper un poste d’envergure médicale.

Les qualités fondamentales d’un entraîneur sportif

Pour être efficace dans ce domaine, voici les traits de personnalité qu’il vous faut :

  • Une connaissance approfondie du monde sportif ;
  • Une importante patience aussi bien pendant l’instruction que pendant l’entraînement ;
  • Une passion du travail d’équipe ;
  • Une capacité de diriger le travail des autres ;
  • Une capacité de donner confiance aux athlètes ;
  • Une passion pour l’évaluation du niveau de compétence des sportifs ;
  • Une fiabilité ;
  • D’importantes normes éthiques et morales ;
  • Une capacité de développer un certain niveau d’esprit sportif.

Qu’en est-il du salaire et des perspectives d’emploi ?

Le salaire des entraîneurs sportifs varie, de manière considérable, en fonction de la discipline à entraîner, du niveau de compétition, de l’expérience, mais aussi des antécédents de réussite.

D’après les statistiques, le salaire annuel moyen d’un entraîneur sportif débutant, hors ligue professionnelle, était de 28 000 euros. Celui des équipes sportives de renom peut atteindre sept chiffres.

Notez que l’emploi des coachs devrait afficher une augmentation de 11% d’ici une dizaine d’années. C’est une hausse qui est beaucoup plus rapide par rapport à celle des autres professions. Ceci est essentiellement dû à une importante participation aux sports scolaires.

Pour conclure, il faut avouer que ce n’est pas uniquement une question d’argent. En effet, les coachs sportifs ne gagnent pas beaucoup surtout lorsqu’ils sont débutants. Ce sont surtout la passion et la persévérance qui portent généralement leurs fruits.

Dès à présent, acquérez l’expérience qu’il faut et optimisez vos compétences en coaching, vous pouvez aller loin, faire une carrière internationale ou coacher des sportifs de haut niveau au sein d’une organisation athlétique populaire.