Alsaeci

Entreprise : qu’est-ce que la certification ISO 50001 ?

La transition énergétique est devenue l’une des plus grandes préoccupations des organismes internationales. Une réduction des impacts environnementaux et une amélioration de la performance, ce sont les objectifs qu’ils cherchent à instaurer. Les collectivités et les entreprises sont les cibles de ces changements. Pour les mettre en place, la nouvelle norme ISO 50001 est mise à disposition des intéressés.

 

Quel est le principe de la certification ISO 50001 ?

 

La certification ISO 50001 est une norme internationale volontaire. Cette dernière a été créée par les pays membres de l’Organisation internationale de normalisation (ISO). Les certifications ISO 50001 exigent l’évolution des systèmes de management d’énergie ou le SME. Pour obtenir la certification ISO 50001, il faut assurer le système qualité ou la gestion de la qualité des services. La première version est sortie en 2011. Elle se basait sur les principes de management de qualité et la satisfaction client. Les normes ISO 50001 ont été révisées en 2018 pour se concentrer sur l’empreinte écologique. L’objectif est d’améliorer l’efficacité énergétique et la consommation d’énergie.

 

Quels sont les objectifs de l’ISO 50001 ?

 

La certification ISO 50001 est la réponse à la demande de l’ONU ou l’Organisation des Nations Unis. Elle a pour but de faciliter le développement des solutions environnementales. Les finalités des normes internationales ISO 50001 sont :

  • la création de la politique énergétique ;
  • la revue des postes de dépense sur le point de vue énergétique ;
  • une mise en place d’un plan d’action pour atteindre les objectifs ;
  • une amélioration continue de l’entreprise ;
  • l’implication des membres du personnel ;
  • une analyse des données pour la politique qualité ;
  • le suivi des indicateurs de performance énergétique ou un IPE.

Qui est concerné par cette norme ?

 

La mise en place du système de management environnemental touche toutes les parties intéressées par la transition énergétique. La norme ISO 50001 assiste les entreprises avec des lignes directrices claires pour une démarche qualité. De ce fait, elle concerne les collectivités et les entreprises de toute taille, quel que soit leur secteur d’activités. La certification s’adresse aux industries, aux hôtels, aux travaux publics et à  l’agriculture. L’efficacité énergétique peut aussi impacter le secteur numérique, la banque et le secteur alimentaire.

 

Comment obtenir la norme ISO 50001 ?

 

Pour répondre aux exigences de la norme ISO 50001, il faut suivre la démarche de certification. Elle est fixée par un organisme certificateur accrédité, comme Afnor Certification. Afin d’obtenir la certification, vous devez réaliser des audits. La première étape est la préparation, durant laquelle l’auditeur assure la compréhension des enjeux. Ensuite, il faut une programmation ou un calendrier du déroulement de l’audit. Vous devez faire une évaluation du système de management de l’énergie. Pour ce faire, les auditeurs analysent en profondeur les pratiques de votre entreprise. Le professionnel restitue par la suite son rapport final et l’organisme vous donne votre certification ISO 50001.

 

Quels sont les avantages de cette certification pour l’entreprise ?

 

Une meilleure performance énergétique

La démarche ISO 50001 est avantageuse pour l’entreprise, puisqu’elle aide à reconnaître ses problèmes d’énergie. En effet, la certification permet d’identifier les éléments de dépenses gourmands en énergie. L’ISO 50001 est la solution pour consommer de manière responsable et pour mieux produire l’électricité. L’outil ISO 50001 permet de déterminer la problématique de la société pour favoriser les gains en énergie. Il met en relation les indicateurs de performance énergétique et la situation énergétique de référence ou le SER. En déterminant les obstacles, l’ISO 50001 sert à trouver la solution adéquate. Cela peut se faire par l’analyse des impacts des conditions météorologiques ou par l’étude du système de production.

 

Une réduction de l’impact environnemental

La nouvelle version de la norme ISO 50001 encourage une bonne gestion énergétique. La certification garantit le suivi des démarches pour une consommation maîtrisée. En suivant les lignes conductrices de l’ISO 50001, vous pouvez choisir une source d’énergie plus responsable. Cela peut être les énergies renouvelables pour la production. La certification ISO 50001 permet de mettre en place des actions pour réduire les émissions de CO2 de l’entreprise. Cela réduit également l’empreinte en carbone et conduit à une neutralité carbone.

 

Une diminution des frais

Comme expliqué précédemment, le management de l’énergie ISO 50001 aide à réduire considérablement les consommations énergétiques de l’entreprise. Au niveau financier, cela constitue un énorme atout. La baisse de consommation réduit les frais de vos factures d’énergie. D’autre part, l’ISO 50001 contribue à une efficacité énergétique et naturellement, cela améliore l’économie de l’entreprise. L’entreprise peut voir augmenter son bénéfice par rapport à ses produits et services. Elle peut, par ailleurs, refaire une étude des prix de ses articles pour une meilleure compétitivité sur le marché. Être certifié ISO 50001 est une sorte d’investissement pour les industries et les entreprises.

 

Une amélioration de l’image de l’entreprise

L’obtention de la certification ISO 50001 offre un puissant changement sur la communication de l’entreprise. En effet, aujourd’hui, les consommateurs considèrent la démarche écologique dans leurs critères de consommation. Les entreprises certifiées ISO 50001 inspirent confiance, car elles comprennent l’importance de l’environnement. Cette norme consolide l’image de marque et la transparence dans la production, ce qui améliore votre notoriété. Votre engagement écologique est un argument de vente infaillible, tout en assurant la satisfaction des clients. Cette certification permet d’attirer davantage de clients et de collaborateurs. Pour une jeune start-up, la certification ISO 50001 aide à conquérir le marché et à séduire de nouveaux investisseurs.

 

Une évolution de la productivité et de l’efficacité

Afin de viser une meilleure performance, la mise en place de la norme ISO 50001 doit passer par une analyse. En effet, elle compare les performances attendues et les résultats réels de l’entreprise. Ensuite, l’audit détermine les facteurs clé qui empêchent d’atteindre les objectifs. Cela peut être le rendement, le nombre des équipes, la quantité d’articles produits, la durée de la production, etc. Il propose des actions correctives pour améliorer la productivité. Ces mesures peuvent être préventives pour viser l’amélioration continue de l’entreprise. Les employés seront mieux informés des missions pour assurer leur efficacité.

 

Quelle est la durée de validation de la certification ?

 

Cette norme vise un changement durable pour l’entreprise. De ce fait, la validité de la certification est limitée. Les organismes certificateurs ont fixé la durée de validité de la certification ISO 50001 à 3 ans. De plus, durant cette période, l’entreprise doit effectuer un audit de surveillance chaque année. Dans l’éventualité où l’entreprise n’atteint pas les économies d’énergies escomptées, alors, elle peut perdre son certificat ISO 50001. C’est pourquoi, les actions correctives doivent être maintenues durant les années d’activités. Au bout de ces trois ans, l’entreprise doit refaire un audit global pour continuer à garder sa certification.

Facebook
Twitter
LinkedIn