jeudi 26 novembre 2020

Le covid-19 ne cesse de progresser en France, si bien que l’on est entré dans une phase de confinement, pour une seconde fois. Pour faire face à cela, les entreprises ont aussi un rôle préventif vis-à-vis de leurs salariés. Mais quelles sont les dispositifs à mettre en place ? Comment agir face à des salariés potentiellement contaminés ?

Les mesures de prévention pour éviter tout risque de contamination

En tant que chef d’entreprise, vous avez l’obligation d’assurer la sécurité de vos salariés. Il est donc de votre devoir de prendre toutes les précautions pour garantir la sécurité de tous et protéger la santé mentale et physique de vos employés.

Ces mesures vont comprendre : les actions préventives, les mesures d’information et de formation ainsi que la mise en avant de moyens adaptés. Il est impératif de faire preuve d’anticipation face aux agents pathogènes !

Réduire les risques d’apparition du virus dans ses locaux

Diminuer les déplacements dans les zones rouges

Toute entreprise se doit d’éviter les déplacements de leurs salariés dans les zones à risque. En effet, il faut que les pratiques d’une entreprise concordent avec la situation sanitaire actuelle.

Informer sur les règles d’hygiène

Il est toujours indispensable de rappeler à vos salariés les règles pour avoir un mode de vie plus hygiénique : se rincer les mains avec de l’eau et du savon ; avoir une bonne hygiène des mains grâce à du gel hydro ou des lingettes désinfectantes ; utiliser un mouchoir à usage unique…

Ces règles sont simples à suivre, mais pourtant pas intégrées par tous. Il est donc important de poser des affiches dans les locaux, rappelant combien il est nécessaire d’avoir une excellente hygiène ! Vous pouvez ainsi les mettre dans les toilettes, les cantines ou les salles de pause !

Avoir des locaux propres

En utilisant un produit désinfectant, une désinfection par UVC ou des films antimicrobiens, vous contribuerez à la propreté de vos locaux. Ces procédés de désinfection sont indispensables pour garantir une bonne hygiène de vie. Vous pouvez par exemple désinfecter les poignées de portes, les bureaux, les souris d’ordinateur ; sans oublier les zones de collectivités. Vous aurez plus d’informations sur https://sys-clean.fr/

Utiliser des équipements de protection individuelle

Les employés doivent avoir des équipements de protection individuelle pour éviter toute contamination. Il faut donc, pour les mains, mettre à disposition du savon antiseptique ou une lotion anti bactérienne ; des masques ; ou encore des gants.

Utiliser la désinfection par UVC : Une technologie gagnante ?

Depuis de nombreuses années, les hôpitaux utilisaient les lampes germicides UV pour une désinfection efficace de l’air et des surfaces. Le rayonnement UV est une technologie très prisée pour la désinfection totale des locaux et de toutes les surfaces. C’est donc le meilleur moyen pour tuer les bactéries, les germes et les autres micro-organismes présentant un risque pour l’homme.

La désinfection par UVC va tuer ou inactiver les virus en détruisant les acides nucléiques et surtout, en troublant leur ADN. D’où la nécessité d’employer ce procédé pour assainir l’air ainsi que pour nettoyer et désinfecter les surfaces.

Bien que les UVC soient parfaits pour le nettoyage et la désinfection des locaux, ils sont dangereux pour l’homme. Il faut ainsi s’assurer qu’il n’y ait personnes dans les locaux. De plus, l’assainisseur doit porter des équipements de protection individuelle, incluant les lunettes de protection, la combinaison et les gants.

Que faire si un salarié est contaminé ou a été en contact avec une personne contaminée ?

Dans les circonstances exceptionnelles comme celle-ci, la mise en œuvre du télétravail est une solution non négligeable !

Par contre, si un de vos employés revient d’une zone rouge ou a été infecté, vous devez dans les 14 jours suivant, réorganiser le poste de travail et privilégier le télétravail.