Alsaeci

Maintenance industrielle : 3 choses à savoir

Autrefois, la maintenance industrielle était considérée comme un métier à part entière. Depuis l’avènement de l’industrialisation, elle est à présent considérée comme une discipline transversale qui intervient dans tous les secteurs d’activité pour garantir le bon déroulement de la production. En tant que chef d’entreprise ou cadre, vous connaissez sûrement l’importance que revêt la maintenance industrielle. Cependant, ses objectifs et ses enjeux sont de plus en plus nombreux et complexes. Elle intègre de nos jours des considérations de sécurité et même d’environnement. Sans oublier qu’elle ne cesse de se transformer avec les nouvelles technologies. Nous vous proposons donc 3 choses importantes à savoir absolument sur la maintenance industrielle.

La maintenance industrielle peut être externalisée à domicile

La maintenance industrielle peut être définie comme un ensemble de procédés ayant pour but le maintien ou la réparation des équipements d’une entreprise. Elle implique des actions telles que le contrôle, la réforme, la gestion, le dépannage, la réparation et la vérification. Aujourd’hui, elle apparaît comme un acteur incontournable de l’amélioration de la gestion des processus dans les entreprises. Pour atteindre efficacement ses objectifs en termes de maintenance industrielle et voir les retombées sur la gestion et la productivité, les industriels ont compris qu’ils ne pouvaient plus uniquement compter sur leurs équipes.

Les exigences de qualité, de rapidité, de réactivité, étant de plus en plus élevées, il était indispensable de réfléchir à la mise en place d’un autre système de maintenance industrielle. Comme c’est le cas aujourd’hui pour la plupart de leurs services, les entreprises ont eu recours à l’externalisation.

 maintenance industrielle

En quoi consiste l’externalisation ?

L’externalisation de la maintenance industrielle permet de confier, à des techniciens externes pendant une durée définie par contrat, la totalité ou une partie des opérations de maintenance. Habituellement, étant des prestataires externes et responsables des moyens à mettre en œuvre et des résultats attendus, les entreprises de maintenance travaillent sur des sites industriels installés dans le même secteur géographique que l’entreprise cliente.

Cependant, il est désormais possible de bénéficier d’une prestation avec une implantation à domicile comme le propose par exemple Viapost à ses clients. Grâce à cette option, les techniciens externes sont intégrés au quotidien au cœur de l’activité de l’entreprise. Ils entretiennent une relation étroite avec les équipes internes de sorte à assurer une véritable continuité dans le travail.

Quels sont les avantages de l’externalisation à domicile ?

Externaliser la maintenance de ses machines et équipements à domicile comporte de nombreux avantages. Tout d’abord, l’entreprise peut profiter de compétences et d’un savoir-faire dont elle ne dispose pas en interne. Cela lui évite d’investir dans un recrutement, mais également dans une formation. Grâce aux liens qu’entretiennent les équipes internes et externes, il est en effet possible qu’à la fin du contrat de prestation, les techniciens de l’entreprise soient à même de gérer les différentes formes de maintenance industrielle.

Il faut savoir que les prestataires externes étant des spécialistes, ils se tiennent informés quotidiennement des améliorations dans le domaine. Pour satisfaire leurs clients, ils mettent en œuvre des plannings efficaces et utilisent des outils révolutionnaires. Ils travaillent dans le respect des règles de sécurité et prennent en compte les enjeux de la maintenance, surtout à l’heure de la digitalisation. Ce sont autant de points que les équipes logistiques peuvent gérer en collaborant avec les techniciens externes. Grâce à l’externalisation à domicile, il n’est plus question de rester totalement étranger aux processus mis en place par le prestataire. Ceci représente un avantage non négligeable pour les industriels.

Cinq types de maintenance industrielle

Pendant de nombreuses années, seulement deux types de maintenance industrielle ont été admis dans les entreprises : la maintenance préventive et celle corrective. Cependant, de nouvelles déclinaisons ont vu le jour dans les industries.

La maintenance préventive

Elle intervient pour réduire le risque d’apparition de pannes au niveau des appareils ou d’un service. Elle peut faire intervenir des actions d’inspection, de contrôle et de visites. La maintenance préventive touche aux pièces détachées, aux composantes, aux pièces de rechange, et bien sûr aux équipements et machines de production dans le but d’éviter les défaillances ou les échecs. Grâce aux nouveaux outils technologiques, ce type de maintenance permet à l’ingénieur de suivre, de planifier et d’assurer une maintenance efficace qui pourra agir positivement sur la productivité de l’entreprise.

La maintenance préventive systématique

Il s’agit d’un processus de maintenance préventive organisé suivant une certaine fréquence. Avant de mettre en œuvre les actions préventives, les techniciens mettent sur pied un planning dans lequel des intervalles de temps sont bien définis pour les interventions. Grâce à cela, les composants sont régulièrement remplacés et la productivité des machines s’en trouve améliorée. La maintenance préventive systématique se base sur l’inspection régulière des équipements et la collecte d’informations nécessaires sur chaque maillon de la chaîne de production afin que l’on puisse éviter tous types de défaillances.

La maintenance préventive conditionnelle

Elle consiste à surveiller les indicateurs et les paramètres d’un appareil afin d’intervenir immédiatement lorsqu’un composant est défaillant. Une action corrective est ainsi mise en œuvre pour anticiper l’apparition de tous types de problèmes. Il est souvent très facile de procéder à ce type de maintenance. Il suffit pour cela d’utiliser les nouveaux outils de suivi. Ils permettent d’automatiser la maintenance préventive conditionnelle et facilitent donc le travail des techniciens.

La maintenance corrective

Cette maintenance a pour objectif de diagnostiquer les problèmes, dysfonctionnements ou pannes, afin de les corriger aussitôt qu’ils apparaissent. Évidemment, les techniciens ont généralement recours à cette maintenance lorsque le type préventif n’a pas été mis en œuvre. Il s’agit donc d’une solution curative. Pour cette raison, elle est relativement coûteuse. Les entreprises optent très souvent pour une variante dite palliative qui consiste à s’occuper d’un seul élément plutôt que de l’ensemble du système afin de limiter les coûts.

La maintenance prédictive

Il s’agit d’une maintenance qui prend tout son sens depuis l’apparition des méthodes de traitement et d’analyse des données, ainsi que l’utilisation de l’intelligence artificielle. La maintenance prédictive consiste à utiliser ces différents éléments pour prédire les dysfonctionnements et les pannes. Il s’agit donc d’une technique avancée qui permet aux entreprises de prévoir les problèmes et donc de planifier les actions à mener. De plus, il s’agit également d’un bon moyen pour limiter les coûts élevés induits par une maintenance correcte.

5 types maintenance industrielle

La maintenance industrielle requiert aujourd’hui certaines prédispositions

Au regard des enjeux de plus en plus complexes de la maintenance industrielle, les responsables de maintenance doivent faire attention à certains points cruciaux. Tout d’abord, ils doivent revoir leur appréhension du domaine. Il faut savoir que la philosophie des services est essentiellement déterminée par l’attitude du responsable. Par conséquent, ce dernier doit pouvoir saisir tous les enjeux et les principes qu’implique le futur de la maintenance industrielle.

Une bonne gouvernance est nécessaire pour permettre aux responsables de bien définir les besoins de l’entreprise et de déterminer avec leur équipe les moyens de les satisfaire en intégrant les méthodes et outils disponibles. Ils doivent également savoir trouver la meilleure solution de prestation. Le secteur étant en pleine évolution, l’externalisation semble être une solution stratégique. Toutefois, il faut bien choisir sa formule. Il est également intéressant et stratégique de diversifier les prestataires afin de les mettre en concurrence.

Le responsable de maintenance doit également se tenir informé des avancées dans le secteur. Il doit réinventer les processus et surtout savoir prendre la maintenance en son sens large et non comme un métier purement logistique. Et pour cause, aujourd’hui, les questions de sécurité et d’environnement sont progressivement prises en compte. Sans oublier que désormais la maintenance industrielle est corrélée avec la croissance financière des industries.

Vous pouvez lire également : une liste de contrôle de la sécurité mobile

Facebook
Twitter
LinkedIn