vendredi 27 novembre 2020

Le confinement a eu des impacts désastreux aussi bien pour les grandes enseignes que les TPE et les PME. La sortie de cette crise signifie une reprise des activités pour les commerçants. Les clients de leur côté s’attendent à retrouver les articles en vogue aussi bien en magasin qu’en ligne. Topo sur la tendance en matière de bijoux pour cet été.

Les tendances bijoux inspiration nature de l’été 2020

Les bijoux font partie des accessoires de mode indispensables pour rehausser une tenue simplement et avec style. La tendance actuelle est aux pierres, aux fleurs, aux coquillages, aux perles, aux colliers maillons, aux motifs animaliers, aux pendentifs cœur ou encore aux pierres brutes.

Les gros coquillages pour un look qui sent bon l’été

Les bijoux occupent depuis toujours une place importante dans l’habillement. Plusieurs marques proposent aujourd’hui des pièces adaptées à tous les budgets et tous les événements. Les coquillages habillent nos lobes, nos cous ou nos chevilles depuis déjà plusieurs saisons. Aujourd’hui, elles sont toujours d’actualité, mais deviennent plus volumineuses pour sublimer davantage les diverses parties du corps. Cet été, n’hésitez pas à proposer à vos clientes des bijoux coquillages version XXL, parfaits pour compléter une tenue de plage ou estivale du quotidien.

Les bijoux en pierres naturelles s’invitent dans les tenues des modeuses

Les fleurs s’invitent sur les broches, les colliers, les boucles d’oreilles et les bagues en version maxi. Pour révéler le côté fille des champs en chaque femme, elles sont à privilégier. Les créateurs de mode exploitent également les pierres pour les bijoux dans leur forme brute pour davantage d’originalité. Depuis quelques années, la sphère bijoux a été secouée par une onde « bien-être » qui prônait les vertus des pierres.

Les créations actuellement disponibles sur le marché véhiculent des good vibes en raison de leur forme brute exploitée le plus simplement possible. Aujourd’hui, les adeptes des dernières tendances n’hésitent pas à porter un bijou en pierres naturelles pour être dans l’air du temps cet été !

bijoux tendance

Les perles pour le chic

La perle a encore une fois été revisitée pour embellir les femmes cet été. Elles craqueront certainement pour les modèles baroques irréguliers qui apportent une touche d’élégance aux tenues. Vous pouvez proposer sur vos pages ou dans votre magasin les bijoux en perle version bille nacrée affichant des contours parfaits pour compléter les looks de jour comme de soirée. Cette pierre s’invite sur le cou et sur le lobe des oreilles pour apporter un petit quelque chose en plus au look.

La mode des bijoux insolites pour faire le plein de bonne humeur !

Aujourd’hui, l’insolite et l’incroyable sont devenus monnaie courante dans le milieu de la mode. Les créateurs proposent des bijoux toujours plus farfelus les uns que les autres et les fashionistas s’en donnent à cœur joie. Profitez-en pour proposer une belle collection de bijoux atypiques dans votre sélection.

Le bijou micro-sac

Le micro-sac est apparu depuis peu sur les défilés des grands créateurs de mode. Il est devenu un accessoire qui complétait à lui tout seul le look de la femme chic. Aujourd’hui, il adopte sa forme « micro » pour habiller le cou. L’on trouve sur le marché les colliers sacs XXS signés Fendi, Dolce&Gabbana, etc., pour que les femmes soient au top de la mode cet été.

Les bijoux utilitaires

Les utilitaires de la vie quotidienne sont désormais détournés en bijoux tendance. Les adeptes de la mode habillent leurs oreilles avec les boucles d’oreilles cartes bancaires ou adoptent le collier lunettes. Les créateurs de mode ont fait preuve d’énormément d’imagination pour réinterpréter nos objets du quotidien.

En effet, ils voient un potentiel dans tout et ont su créer des bijoux résolument tendance. Toujours dans la même vague, vous avez l’incontournable bijou briquet signé Rick Owens dans sa version XXL ou Celine par Hedi Slimane dans sa version en cuir que vous devrez absolument proposer dans votre boutique.

Les classiques revisités

La chaîne de vêtement revient sur le devant de la scène. Celles qui souhaitent donner un joli côté bourgeois à leur tenue peuvent investir sans hésiter dans une châtelaine. Cet accessoire bijou se porte au niveau de la ceinture, mais il se réinvente pour casser les codes de l’habituel vestiaire chic auquel il est associé.

Il se pose sur les larges maillons d’un blazer pourvu d’une ceinture pour un rendu absolument parfait. Retrouvez-le également en version à poser sur le col d’une chemise pour un look sérieux à souhait. Cet accessoire rehausse toutes les tenues et donne facilement de l’allure à vos clientes.

bijoux tendance été

La reprise des ventes après le confinement

La fin du confinement a été prononcée et les commerces de tous les secteurs rouvrent peu à peu. Les commerces en ligne ou en boutique physique, durement touchés par cette crise sanitaire, doivent refaire leur stock pour répondre à la demande.

La nécessité de refaire du stock

Le confinement a indéniablement pesé sur les ventes des commerçants. La reprise des activités est l’occasion de remplir les rayons avec des pièces actuelles. En effet, les consommateurs reviendront peu à peu en magasin pour acquérir les biens dont ils ont dû se priver.

En outre, proposer des articles dans l’air du temps peut influer sur le nombre de vos ventes. Les boutiques virtuelles sont particulièrement concernées par le restockage de produits, car pour les secteurs de l’alimentation spécialisée, de la culture, de la santé, de la beauté et des équipements pour la maison, les ventes ont continué même durant le confinement.

L’impact du confinement sur les affaires

Les chiffres du Procos révèlent que les commerces physiques non alimentaires ont connu une baisse de 55 % à 96 % de leur chiffre d’affaires en mars 2020. Ils ont déjà payé un lourd tribut et doivent redoubler d’efforts pour remonter la pente.

Grâce au commerce en ligne, 47 % d’entre eux ont pu garder une activité minimum malgré la difficulté rencontrée en matière de livraison. Les ventes en ligne ont pour leur part fait face à une hausse de 37 %. Les enseignes présentes sur le web ont pu récupérer 3 % des ventes qu’elles réalisent en temps normal en magasin.