Aujourd’hui, les promoteurs ne sont plus les seuls à viser un investissement immobilier sécuritaire et pérenne. Bon nombre de particuliers s’y intéressent également. Vous faites partie de ces personnes qui veulent à tout prix s’affranchir des responsabilités liées à la gestion d’un bien ou d’un parc immobilier ? Si vous souhaitez tirer profit de votre investissement locatif, vous avez peut-être déjà entendu parler de l’investissement en SCPI. En quoi consiste un investissement en SCPI ? Comment peut-on optimiser son patrimoine à travers la SCPI ? Les détails.

Investir en SCPI : que faire ?

Avant même de penser à investir dans le secteur immobilier, demandez conseil auprès d’un professionnel en gestion de patrimoine et en investissement immobilier. En effet, si vous envisagez de devenir associé d’une SCPI, différents recours s’offrent à vous. On pense aux sociétés de gestion, à la banque ainsi qu’aux professionnels. Votre expert en fonds de placement immobilier vous montrera de quelle façon investir en SCPI afin de réduire les risques. Mais pas que ! Il vous aidera aussi à identifier les meilleurs moyens de tirer profit de ce type de placement.

Cette société en ligne vous accompagne et vous suit tout au long de votre investissement en SCPI. Pour les petits investisseurs, il s’agit d’une bonne occasion de maîtriser rapidement les rouages du secteur et de se constituer une rente.

investissement en SCPI avantages

La SCPI, en quoi ça consiste ?

La SCPI n’est autre que l’acronyme de Société Civile de Placement immobilier. Il s’agit d’un investissement immobilier, dénommé « Pierre Papier » dans le jargon de l’immobilier. Pierre sous-entend le patrimoine et papier fait allusion aux parts de société. La SCPI repose sur un principe simple : effectuer un placement immobilier particulier. Une société assurera la gestion de ce bien et utilisera l’argent de ses investisseurs pour investir et entretenir un parc immobilier. Les loyers des locataires ou les revenus fonciers seront ensuite versés trimestriellement aux investisseurs, au prorata.

La SCPI représente donc un placement financier qui dispose de différents avantages. D’abord, elle offre sécurité et rentabilité, à condition de percevoir des loyers durables et stables. Puis, plus besoin de vous soucier de la gestion de vos biens immobiliers : la société de gestion s’en chargera à votre place. Elle s’occupe de tout ce qui est administratif et juridique.

Il faut noter que les risques locatifs en SCPI sont relativement faibles. Cela s’explique par le nombre d’immeubles et d’investisseurs répartis sur plusieurs localités. Sachez aussi que ce type d’investissement se veut accessible à tous les particuliers, à partir d’une certaine somme. Les avantages fiscaux du type Pinel et Malraux ainsi que le déficit foncier viennent également s’ajouter à la liste des avantages de l’investissement en SCPI.

Comment optimiser son patrimoine via un investissement en SCPI ?

L’investissement en SCPI se retrouve aujourd’hui parmi les meilleures solutions d’investissement immobilier. Mais il faut prendre en compte certains calculs et critères afin de réduire les risques, car qui dit réduction des risques, dit augmentation des profits de votre patrimoine.

La classe d’actifs

Envie de vous constituer une rente ? Pensez à diversifier la nature de vos placements. On parle ici de la classe d’actifs de la SCPI que vous décidez d’intégrer. Pour ne pas vous perdre dans les méandres de la SCPI, faites-vous accompagner par un professionnel en investissement immobilier. Il connait les valeurs ajoutées représentées par différents actifs : EHPAD, hôtels, cliniques, résidence, locaux professionnels, entrepôt, résidence touristique, etc.

La situation géographique

Le rendement locatif d’un immeuble dépend en grande partie de sa zone géographique. Une SCPI qui propose des immeubles implantés dans les grandes villes, comme Lyon, Paris et Nantes, doublera sa valeur au fil des années.

L’estimation sera moins importante dans le cas de revalorisation, surtout si les immeubles se trouvent dans des villes moins modestes. On estimera surtout leur valeur en fonction de la fréquentation. Ainsi, le calcul se fera sur la pondération de la zone géographique et de la classe d’actifs.

La tendance en matière d’investissement en SCPI

Jusque-là, la tendance en matière d’investissement en SCPI se dessinait comme suit :

  • Les locaux professionnels (bureaux) représentant 34 % des investissements
  • Les résidences seniors (EHPAD), santé et hôtellerie représentant 31 % des investissements
  • Les commerces représentant 29 % des investissements
  • Les entrepôts et les activités pour 6 % des investissements

Quant à la zone géographique, voici un schéma de la tendance actuelle :

  • 32 % des investissements en province
  • 29 % des investissements en région parisienne
  • 27 % des investissements à l’étranger
  • 12 % des investissements à Paris

mode de détention SCPI

Les modes de détention des SCPI

La fiscalité des SCPI est assez lourde et peut influer sur vos revenus nets. Avant même d’investir en SCPI, vous devez choisir votre mode de détention pour minimiser les fiscalités. Plusieurs choix s’offrent à vous en fonction de vos besoins et de votre situation personnelle.

  • Investissement en nue-propriété pour profiter d’une décote à l’achat. Vous pouvez toujours récupérer l’usufruit à un terme déterminé.
  • Investissement en usufruit pour percevoir la totalité des revenus sans pour autant acheter le bien immobilier en totalité, tout en optimisant la fiscalité sur les donations.
  • Investissement à crédit afin d’en déduire les intérêts d’emprunt.
  • Investissement au sein d’une SCI à l’impôt sur les sociétés. La fiscalité de la SCI à l’IS est de 15 %. Certes, les revenus par an sont plus ou moins réduits, mais ils permettent une petite marge (jusqu’à 38 120 euros de revenus par an).
  • Associer l’investissement avec une opération de déficit foncier ou de nue-propriété.
  • Investissement au sein d’un contrat en assurance-vie en flat tax à 30 %.
  • Des actifs à l’étranger pour un intérêt fiscal moins élevé.
  • Le leg des parts à ses enfants tout en gardant l’usufruit.

Notons que ces différentes solutions vous permettent d’alléger votre fiscalité. Pour identifier la meilleure solution qui s’adapte à votre cas, il vaut mieux effectuer un audit de votre situation en tant qu’investisseur en SCPI.