Alsaeci

5 conseils  pour augmenter les réservations dans votre location saisonnière

location saisonnière

 

Les locations saisonnières ont pris de l’ampleur parmi les voyageurs et les vacanciers ces cinq dernières années. Cependant, parfois, la plupart de ces derniers ont du mal à réserver à cause de problèmes techniques ou de soucis de gestion. Aujourd’hui, nous allons partager quelques astuces simples qui peuvent aider à augmenter les réservations de location saisonnière.

 

Qu’entendons-nous par locations saisonnières ?

 

Les locations saisonnières sont des propriétés utilisées comme résidence secondaire par les vacanciers, et ce, pour une courte période. Il peut s’agir de maisons de vacances entièrement meublées, de villas, d’appartements ou de copropriétés de villégiature gérées par des professionnels. La location de vacances sert à la fois d’hôtel et de maison. Il permet aux clients de profiter du luxe et du confort avec leurs amis et leur famille dans n’importe quel endroit du monde. De plus, avec une capacité d’accueil de six personnes ou plus, les locations de vacances sont devenues un choix populaire parmi les voyageurs de groupe et les familles.

 

En quoi les locations de vacances diffèrent-elles des logements en multipropriété ?

 

Les gens ont tendance à confondre les locations de vacances et la multipropriété. Bien que les deux fassent partie de l’industrie hôtelière, ils diffèrent l’un de l’autre à plusieurs égards. Jetons un coup d’œil à certains d’entre eux.

  1. Durée du séjour : les locations de vacances sont disponibles pour une courte période dans un an. Ils peuvent être réservés pour de longs week-ends, quelques semaines et parfois même un mois ! D’autre part, la multipropriété permet aux clients de rester une semaine ou moins ;
  2. Localisation : les locations de vacances peuvent être trouvées pratiquement partout (ville, station de montagne, plages). Alors que les multipropriétés sont situées spécifiquement dans les destinations touristiques ;
  3. Commodités : les locations de vacances sont des maisons entièrement meublées, avec des équipements tels que réfrigérateur, télévision, climatisation, micro-ondes, etc. D’autre part, la multipropriété dispose d’installations exclusives telles que la garde d’enfants, un service de voiturier et des commodités comprenant des équipements de base ;
  4. Propriété : dans les locations de vacances, la propriété appartient aux propriétaires, qui doivent supporter les frais d’entretien de la propriété. Dans le cas où des agrégateurs gèrent la propriété, la responsabilité incombe à leurs épaules. Cependant, en multipropriété, les invités doivent payer des frais d’entretien annuels, qui sont inclus dans leurs frais d’adhésion ;
  5. Tarif : les clients peuvent réserver des locations de vacances à différents tarifs, en fonction de la taille, des équipements et de l’emplacement d’une propriété particulière. En dehors de cela, les tarifs fluctuent selon la saison. Au contraire, la multipropriété a des frais fixes basés sur la durée de l’adhésion.

 

Comment augmenter les réservations de votre location saisonnière ?

 

Étant donné que les locations de vacances peuvent être réservées pendant une période limitée de l’année, elles sont à peu près disponibles pour le reste de l’année. Jetons un coup d’œil aux étapes qui peuvent aider à augmenter les réservations de votre location saisonnière.

 

1. Nomenclature appropriée

Si vous avez déjà essayé de réserver une location saisonnière, vous avez peut-être rencontré des noms, tels que 2 villas BHK dans le nord de Goa, 3 condos BHK à New Delhi et un bungalow 4 BHK entièrement meublé à Tungarli. Tout d’abord, ce genre de nomenclature ne vous rapporterait jamais de visibilité sur Google ou n’importe quel OTA. Il faudra également éviter de mettre cette terminologie. En effet, les clients recherchent le nom de l’établissement sur Google pour consulter les avis, comparer les tarifs et les équipements, et surtout, trouver votre site web ou votre annonce.

L’utilisation de terminologies telles que 3 BHK, 4 BHK, ne fera que créer de la confusion parmi les invités.

 

2. Commencez par Google

Google a eu un impact incroyable sur l’industrie hôtelière. Avec des millions d’entreprises hôtelières disponibles sur Google, il est vital que les locations de vacances y soient enregistrées pour construire votre image de marque. Tout ce que vous avez à faire est de répertorier votre site et votre propriété dans la catégorie des locations de vacances, ce qui peut être suivi d’une optimisation pour réaliser de meilleurs résultats. N’oubliez pas de recouper les détails tels que l’adresse, le numéro de téléphone, les heures d’ouverture. De plus, géolocalisez correctement votre propriété sur Google Maps.

 

3. Publiez vos annonces sur les sites de réservation de locations de vacances

Si votre propriété n’est pas enregistrée sur un site de réservation de vacances, vous manquez sûrement des réservations. Selon les statistiques du secteur, 75 % des réservations de locations de vacances ont été effectuées sur des sites de réservation comme Airbnb, HomeAway ou TripAdvisor. En fait, les gestionnaires immobiliers qui ont utilisé les options de réservation instantanée sur Airbnb ont vu leurs réservations de locations de vacances augmenter de 20 % en moyenne. Cela prouve que l’inscription sur un site de voyage (OTA) est définitivement une stratégie efficace pour augmenter les réservations de votre location saisonnière.

 

4. Laissez votre site Web faire la magie

Maintenant que nous sommes répertoriés sur Google et les OTA, il faudra créer un site de location saisonnière pour établir votre marque. Cependant, deux facteurs principaux peuvent augmenter les visites et la durée moyenne des sessions sur votre site Web :

  1. Contenu : un contenu engageant est de la plus haute importance pour attirer l’attention des clients. Au lieu d’utiliser des mots fantaisistes et complexes, optez pour un contenu simple et point à point. N’oubliez pas de télécharger sur votre site web un modèle de contrat de location saisonnière pour être sûr que vos invités respectent toutes les règles de votre logement ;
  2. Visuels : il est important que vous mettiez à jour au moins 2 à 3 photos de chaque pièce, façade, salle de bain, cuisine, piscine (si votre propriété en possède une) et vue depuis les pièces.

 

5. Soyez flexible sur les tarifs

Une chose qui fait certainement fuir les clients, ce sont les tarifs élevés. Il est certes juste d’augmenter vos tarifs pendant les hautes saisons, mais les clients s’attendent à des tarifs raisonnables autrement. Il vaut mieux être flexible sur le tarif selon la saison. Ne manquez pas de tenir compte de la marge bénéficiaire lors de la mise à jour des tarifs. Enfin, il est important d’avoir une parité tarifaire sur toutes les plateformes de réservation en ligne. Vous pouvez néanmoins conserver des tarifs différents pour les OTA, les agents de voyage et les invités d’entreprise.

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn