Alsaeci

Agent de sécurité : le métier en 4 points

Pour assurer la protection des biens et des personnes, les entreprises ont très souvent recours aux services d’un agent de sécurité. On les retrouve en effet généralement dans les ERP (établissements recevant du public), mais pas uniquement. Il est primordial pour une entreprise de bien choisir la société de sécurité qui opèrera dans ses locaux, afin de bénéficier d’un service fiable et de qualité. Dans cette optique, cet article vous présente 4 choses à savoir sur le métier d’agent de sécurité.

Les missions d’un agent de sécurité

Si vous souhaitez faire appel aux services d’une société de sécurité pour protéger votre entreprise, il est nécessaire d’en savoir plus sur le métier d’agent de sécurité et sur ses tâches au quotidien. Ce prestataire a pour objectif d’exercer les missions suivantes :

  • assurer par sa présence la protection d’un local, de biens, ou de personnes
  • anticiper les actes de malveillance (vols, intrusions, dégradations)
  • contrôler les accès, ainsi que le fonctionnement de chaque installation de sécurité
  • prévenir et assister la police, la gendarmerie ou les pompiers en cas d’incident grave
  • rédiger le journal de sécurité retraçant les interventions et les incidents survenus chaque jour

Bien évidemment, le rôle d’un agent se décline en des tâches bien plus spécifiques suivant son employeur et la branche d’activité de l’entreprise qu’il protège.

agent de sécurité

Les qualités nécessaires d’un agent de sécurité

Une endurance physique et mentale à toute épreuve est nécessaire pour pouvoir tenir la cadence. En effet, les horaires de travail sont souvent décalés (travail de nuit, de 19h à 7h par exemple, et travail le weekend). Pour des raisons financières, certains agents sont même amenés à cumuler des heures de travail avec plusieurs sociétés. La durée de travail peut alors atteindre 14 heures par jour. Dans certains cas, l’agent doit travailler debout et à l’extérieur, peu importe la météo.

Faire preuve de courage et d’une grande force morale est aussi un atout indéniable dans ce métier. L’agent en a notamment besoin lorsque le travail devient éprouvant parce qu’il est seul sur le terrain ou qu’il ne dispose pas des équipements adaptés nécessaires. En outre, l’agent doit disposer d’une grande capacité d’adaptation aux réalités du terrain et être un excellent observateur. Attentif, il dispose d’un esprit d’analyse et de déduction très poussé. Cela permet de déceler au plus tôt les risques auxquels est exposée une entreprise. Un bon agent doit aimer l’action et la gestion des conflits.

Il est occasionnellement amené à gérer des phénomènes dangereux (incendie, fuite de gaz ou encore inondation). Il peut aussi faire face à des visiteurs difficiles ou des délinquants au comportement agressif, voire dangereux. Ici, une excellente forme physique et de sérieuses connaissances en techniques d’autodéfense ou art martial peuvent être très utiles.

Enfin, l’agent de sécurité doit nourrir le désir de continuellement actualiser ses compétences pour accroître l’efficacité de son travail.

Les formations et qualifications nécessaires pour devenir agent de sécurité

Le métier d’agent de sécurité ne s’improvise pas. Il nécessite en effet de suivre une formation spécifique parmi les suivantes :

  • le certificat de qualification professionnelle avec diverses options (agent de protection et de sécurité, agent de sécurité cynophile, agent de sécurité dans les établissements de nuit et évènementiel)
  • le SSIAP (Niveau 1, Niveau 2, Niveau 3) et le SST pour les agents incendie
  • le TP A2SP (Titre Professionnel Agent de Sureté et de Sécurité Privée)
  • le CAP d’agent de sécurité (CAP AS)
  • le Bac Pro Sécurité Prévention
  • le Brevet Professionnel Agent Technique de Prévention et de Sécurité (BP ATPS)

Les agents doivent également remplir certaines conditions pour obtenir leur carte professionnelle auprès du CNAPS avant de pouvoir exercer. Pour le renouvellement de cette carte, il faut pouvoir réaliser le MAC (Maintien et Actualisation des Compétences) selon une échéance spécifique à chaque corps de métier.

Ces recyclages permettent de rehausser au fur et à mesure le degré de professionnalisme des travailleurs. Toutefois, il faudrait redéfinir les modalités du maintien des compétences, car le processus est chronophage et lourd à gérer administrativement pour les agents et leurs employeurs.

Le salaire d’un agent de sécurité

En moyenne, le salaire d’un agent de sécurité varie entre 1500 euros et 1850 euros bruts par mois. Comme dans de très nombreux métiers, le salaire tend à évoluer positivement au fur et à mesure que l’agent gagne en expérience et au fil des années.

Facebook
Twitter
LinkedIn