Alsaeci

Comment développer des relations commerciales avec la Chine ?

Selon les derniers rapports, les grandes puissances mondiales traversent une période sombre d’un point de vue économique depuis deux ans environ. La Chine, quant à elle, a terminé en beauté l’année 2020 avec une croissance de 2 % de son PIB (Produit intérieur brut) malgré la crise sanitaire mondiale. Que ce soit pour exporter en Chine ou simplement faire du business avec les Chinois, cela ne s’improvise pas. Il faut impérativement connaître le contexte commercial de la Chine et surtout le contexte culturel. Ce dernier point influe de manière considérable sur la réussite de vos relations commerciales avec vos éventuels associés chinois.

Les éléments à connaître pour faire du business avec les Chinois

Dans la perspective de réussir à séduire le marché chinois, et être un expert de la Chine, il convient de comprendre la réalité culturelle chinoise. Cette étape est incontournable pour mettre en place une stratégie commerciale gagnante.

Les aspects culturels à valoriser pour développer ses relations avec la Chine

La Chine est un pays de traditions et les valeurs fondamentales de la société chinoise sont aussi perçues dans le monde des affaires. Une des notions importantes dans l’univers du business chinois, confirmée sur le site de ChineseBusinessClub.fr, est le respect de la hiérarchie. En effet, l’autorité et la hiérarchie sont des concepts à ne pas négliger dans les relations commerciales.

Ces aspects typiquement chinois incluent également la notion de « Guanxi », représentant le lien qui existe entre les membres d’un réseau de relations. L’intégration dans une communauté et la cohésion qui s’ensuit sont des points fondamentaux pour les Chinois.

Le dernier aspect, et non des moindres, est le fait de savoir garder la face devant sa communauté. Il s’agit de préserver la réputation et véhiculer une bonne image de votre partenaire chinois par divers moyens. Il est donc conseillé de connaître la bonne attitude à adopter pour ne pas faire perdre la face à votre interlocuteur chinois.

Les stratégies à mettre en place

Plusieurs stratégies commerciales peuvent être mises en place pour mettre toutes les chances de votre côté. Pour ce faire, il est possible de :

  • Miser sur l’authenticité et le prestige de votre produit pour qu’il apporte une véritable valeur ajoutée à vos clients chinois ;
  • mettre en avant une histoire autour de ce que vous proposez pour mieux toucher votre cible ;
  • recourir aux services d’un interprète lors de vos réunions d’affaires afin d’éviter la barrière linguistique ;
  • vous faire représenter physiquement en Chine dans le but de multiplier les occasions de rencontres avec vos collaborateurs chinois ;
  • vous informer sur le marché numérique chinois et créer un compte sur Wechat Store, l’application préférée des Chinois pour les ventes en ligne.

Ceci n’étant pas une liste exhaustive des possibilités de stratégie à mettre en œuvre, il est préférable de s’informer sur les autres façons de procéder pour la compléter.

relations commerciales Chine

Pourquoi choisir de s’exporter en Chine pour son business ?

Pour les multiples opportunités d’affaires qu’elle offre à l’international, la Chine devient une des premières destinations commerciales des investisseurs étrangers.

Une économie en perpétuelle évolution

Après son entrée au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2001, la Chine se tourne davantage vers le commerce international. Reconnue comme étant la deuxième plus grande économie mondiale, l’économie chinoise bénéficie d’une croissance rapide et constante. Au vu de cette réalité, elle s’impose comme le pays où la création d’une entreprise commerciale est évidente.

Cela se confirme par l’évolution de la monnaie chinoise, le yuan, qui continue sur sa lancée vers une totale internationalisation. D’ailleurs, de nombreux avantages s’offrent aux investisseurs français, leur permettant de prospérer dans le domaine commercial. Grâce aux nombreux atouts de la France et à la notoriété incontestée de ses hommes d’affaires, les chances de percer le marché chinois sont grandes.

La Chine, un pays ouvert aux partenariats commerciaux

L’empire du Milieu ne cesse d’accroître ses relations commerciales au niveau international. D’ailleurs, en 2020, ce pays a conclu deux accords commerciaux importants, dont :

  • Le Partenariat régional économique global (RCEP) signé en novembre ;
  • l’Accord global sur les investissements avec l’Union européenne signé en décembre.

Cette même année, la Chine est passée en tête de peloton parmi les partenaires commerciaux de l’Union européenne. Ceci s’explique par l’augmentation de 5,6 % des importations et de 2,2 % des exportations européennes. Située à la troisième place en tant que partenaire européen des Chinois, La France procède à un échange quotidien de 177 millions d’euros dans son business avec les Chinois.

L’intérêt de trouver un bon partenaire chinois

Réussir son investissement en Chine implique la nécessité d’avoir un partenaire chinois. Il peut s’agir d’une entreprise locale implantée dans le pays ou une personne experte de la Chine recommandée par des contacts sûrs. La plupart du temps, c’est un homme d’affaires. Ce dernier, s’il est bien choisi, vous fera bénéficier de sa protection.

Contacter des influenceurs chinois s’avère aussi incontournable. Ces derniers vous feront profiter de leur connaissance du business et de leurs relations professionnelles. En d’autres termes, s’appuyer sur un bon partenaire évitera plusieurs déconvenues.

Comment faire du business avec les Chinois ?

Bien se vendre en Chine et conquérir les professionnels chinois nécessite d’être un expert de ce pays. Il vous faut la maîtrise de certains facteurs tels que la distinction de la hiérarchie entre les personnes à qui vous avez affaire. Autrement dit, lorsqu’un groupe de Chinois se présente devant vous, vous devez distinguer le chef de file. S’il s’agit d’un homme d’affaires qui souhaite collaborer avec vous, il vous tendra sa carte de visite avec les deux mains.

Une fois que vous êtes bien implanté en Chine, il convient de vous y rendre plusieurs fois dans l’année. En effet, la rencontre physique joue beaucoup sur le maintien des bonnes relations d’affaires à long terme. Le dernier point est la patience. C’est assurément un des conseils à retenir si vous souhaitez cibler le marché chinois et réussir votre business.

Référencer son site pour réussir en Chine

Une implantation numérique de leur entreprise sur le marché chinois est une excellente option pour les investisseurs étrangers. Il y a effectivement plus d’un milliard d’internautes en Chine et un pouvoir d’achat qui ne cesse de croître. Néanmoins, Google étant tombé aux oubliettes pour les Chinois, concentrez-vous sur le référencement de votre site sur Baidu.

Ce moteur de recherche priorise le référencement de toutes les entreprises chinoises. De ce fait, vous devez choisir un nom de domaine chinois pour votre entreprise et héberger votre site en Chine. Il est aussi important de communiquer sur les réseaux sociaux chinois tels que Weibo ou WeChat pour toucher les consommateurs chinois.

Faire partie d’un réseau d’affaires avec des Chinois

Élargir ses contacts et profiter de tous les avantages que peut apporter un réseau d’affaires est une des meilleures stratégies pour réussir son business avec les Chinois. Tout au long de l’année, des événements sont organisés pour vous permettre d’étendre votre réseau et de consolider les relations d’affaires franco-chinoises. Il est aussi intéressant de profiter de ces événements pour attirer la clientèle et les touristes chinois en France.

Comment exporter et vendre en Chine ?

Dans l’optique de faciliter les exportations vers la Chine, il est primordial de prendre connaissance de plusieurs facteurs.

Connaître la législation chinoise et les zones de libre-échange

L’administration responsable du commerce extérieur est le ministère du Commerce (MOFCOM). Il révise et publie régulièrement une liste des produits limités ou interdits en Chine. En effet, l’État classe les produits importés selon des catégories bien distinctes, dont ceux qui sont interdits, ceux qui sont limités et ceux qui sont autorisés. Il est donc nécessaire de prendre connaissance de cette liste avec les droits de douane appliqués sur les produits entrant au pays.

En ce qui concerne les zones de libre-échange (ZLE), elles offrent de réels avantages aux investisseurs, tels que des procédures administratives facilitées ou des taux d’imposition revus à la baisse. De plus, les transactions et les échanges commerciaux ne nécessitent pas l’intervention des autorités douanières. En Chine, la première zone de libre-échange a été créée à Shanghaï en 2013. Elle se spécialise dans les expéditions et logistiques, les services financiers ou encore les échanges commerciaux.

Le droit chinois de la concurrence et la protection de la propriété intellectuelle

Le droit chinois de la concurrence concerne surtout les accords signés en Chine et qui mettent en exergue la vente de biens ou de services. Il s’agit d’un ensemble de règles concernant la concurrence déloyale ou le dumping en attirant les clients avec des prix dérisoires.

Depuis que la Chine a signé plusieurs conventions et le traité de coopération en matière de brevets, des lois ont été promulguées sur la protection de la propriété intellectuelle. Ainsi, pour vous protéger, vous devez impérativement faire enregistrer vos droits. Il est bon de noter qu’en cas de litige commercial, la première étape est la médiation.

La vente en ligne et la sécurité des ventes à crédit

Pour multiplier vos chances de réussir votre business dans l’empire du Milieu, il faut savoir que la vente en ligne est une pratique courante. D’ailleurs, la Chine est le premier marché mondial en termes de produits et de services électroniques. Le shopping en ligne est devenu monnaie courante et une journée annuelle dédiée exclusivement à l’achat en ligne, le « Singles’ Day », a même été créée.

En outre, si dans votre stratégie de vente en ligne, vous optez pour la remise des marchandises avant leur paiement, des risques de non-paiement peuvent survenir. Pour pallier ce souci, il suffit de vous protéger par l’intermédiaire d’une assurance crédit. Cette dernière vous permet entre autres d’avoir des informations sûres concernant l’identité de l’acheteur ou sa solvabilité.

Réussir à établir des relations commerciales durables en Chine est un travail de longue haleine qui nécessite une grande patience et de la persévérance. Les Chinois privilégient en premier lieu les liens interpersonnels avant les contrats d’affaires. De plus, ils ont besoin de vous connaître et de ressentir que vous leur portez un intérêt humain. Réussir son business en Chine nécessite ainsi une grande connaissance de la législation chinoise sur le monde du commerce. Il est aussi important d’être conscient du rôle que joue l’État dans l’économie de cet empire.

Facebook
Twitter
LinkedIn