- Contactez nous

Les Emirats Arabes Unis figurent actuellement parmi les destinations d’affaires les plus plébiscitées du Moyen-Orient. Les investisseurs étrangers ont la possibilité de créer des entreprises dans l’un des 7 émirats et leurs zones franches. C’est, en effet, pour cette raison que l’économie des EAU s’est beaucoup développée au cours des dernières années. Voici quelques informations que vous devez absolument connaître si vous souhaitez y enregistrer une société offshore.

Quelles sont les principales caractéristiques d’une société offshore ?

De plus en plus d’investisseurs étrangers se ruent vers la création de sociétés offshores, car elles offrent de nombreux avantages. De nombreuses personnes ont tendance à confondre une Société offshore avec une société de la zone franche. Pour que vous n’ayez pas le même problème, voici les principales caractéristiques des sociétés offshores aux EAU :

  • elles disposent de structures établies dans le but d’opérer en dehors du pays dans lequel elles sont enregistrées ;
  • elles conviennent à ceux qui souhaitent développer une entreprise à l’étranger ;
  • elles peuvent être détenues par des actionnaires étrangers dans une proportion de 100% ;
  • vous n’avez pas besoin d’avoir un partenaire ou un sponsor local au moment de créer votre société offshore aux EAU ;
  • les réglementations et les systèmes juridiques des Emirats Arabes Unis sont souples pour aider les entrepreneurs à créer de telles entités ;
  • ces sociétés bénéficient d’avantages fiscaux sur les bénéfices internationaux qu’ils réalisent ;
  • elles peuvent être utilisées pour séparer divers actifs et comme holdings.

Pour information, les sociétés offshores ont la possibilité d’ouvrir des comptes bancaires auprès de n’importe quelle banque de l’EAU. Elles peuvent également avoir de nombreux comptes bancaires dans différentes devises. Les noms des actionnaires et administrateurs des sociétés offshores n’apparaissent dans aucun registre public.

Quelles sont les conditions pour enregistrer une société offshore ?

Les investisseurs étrangers souhaitant ouvrir des sociétés offshores aux EAU doivent se conformer aux exigences des autorités locales. Sachez par exemple qu’en règle générale, la création d’une société offshore au sein de la zone franche de Jebel Ali demande au moins un actionnaire pouvant être, soit une personne physique, soit une personne morale. Les sociétés étrangères sont aussi autorisées à agir en tant qu’actionnaires dans des sociétés offshores des Emirats Arabes Unis.

La société aura besoin d’au moins deux administrateurs, notamment des personnes physiques. Elle est également tenue de nommer un secrétaire. Sachez que l’un des administrateurs peut agir en tant que secrétaire de la société. En matière de capital social, il n’y a pas de montant minimum d’argent requis pour enregistrer une société offshore aux EAU.

D’un point de vue comptable, les sociétés offshores de la zone franche de Jebel Ali doivent disposer d’un auditeur. Ce professionnel doit être sélectionné à partir d’une liste approuvée par les autorités locales. Ces entités sont également tenues de tenir des registres comptables durant une dizaine d’années après leur préparation.

Lors de la création d’une société offshore à Ras Al Khaimah , les exigences sont légèrement différentes au niveau de la gestion. Une société offshore RAK a besoin d’au moins un administrateur qui peut également être une personne morale. D’un point de vue comptable, les registres d’une société RAK doivent être conservés pendant 7 ans et n’ont pas besoin d’être déposés auprès des autorités RAK.