Alsaeci

Société offshore aux Émirats : tout ce qu’il faut savoir

Emirats

Créer une société offshore dans les Émirats Arabes Unis peut être bénéfique pour les investisseurs. Cependant, il faut aussi connaitre l’envers du décor. Cela n’est pas toujours évident. Avant de se lancer, vous devez connaitre quelques points importants.

Une société offshore aux Émirats

Qu’est-ce qu’une société offshore ?

Une société offshore est une société domiciliée dans un pays, mais qui n’a pas le droit de faire des affaires dans ce même pays. Par exemple, si vous avez une société offshore à Dubaï, vous n’avez pas l’autorisation d’y faire des affaires. Cette pratique est très courante pour bénéficier des avantages dans le pays de domiciliation notamment aux Émirats grâce aux avantages fiscaux.

Quels seront vos avantages ?

Pour une telle société aux Émirats, voici ce que vous avez comme avantages :

  • Vous ne payez pas d’impôts sur la société ;
  • Vous ne payez pas d’impôts sur le revenu ni sur la fortune ;
  • Vous ne payez pas d’impôts sur les bénéfices ni sur les plus-values ;
  • L’immatriculation peut se faire à distance ;
  • L’immatriculation est très rapide, généralement en 2 jours ;
  • Le coût de constitution est moindre ;
  • Il est possible d’acheter des immobiliers dans certaines villes notamment à Dubaï ;
  • Il est possible d’ouvrir un compte dans le pays ou dans un autre ;
  • Avoir un associé local n’est pas obligatoire.

Les points faibles d’une telle société aux Émirats

Même s’il y a beaucoup d’avantages avec une Société Offshore aux Émirats, il y a aussi quelques inconvénients et il faut les prendre en compte. La première est que vous n’avez pas le droit d’exercer dans le pays, sinon cela ne s’appellera pas offshore. Ensuite, vous n’aurez pas de substance économique ni de conventions fiscales. Puisque les sociétés offshores sont un peu mal vues, vous aurez du mal à ouvrir un compte bancaire.

Autres détails à savoir

Le tarif

En travaillant directement avec un prestataire de service aux entreprises, vous aurez des tarifs bien précis. Généralement, les frais sont bien répartis en fonction des étapes de création ou de dissolution. Comptez jusqu’à 12 000 de la monnaie du pays pour la création et des frais annuels à partir de la deuxième année de constitution.

Autres informations

Pour créer une société offshore aux Émirats, plusieurs autres informations sont à connaitre. Pour faciliter la constitution, l’astuce est de faire appel à des entreprises de service. Dans ce cas de figure, vous aurez des conseils, des accompagnements pendant la constitution et même tout au long de vos années de pratique. Ces quelques informations vous seront aussi utiles :

  • La procédure et le prix de dissolution peuvent être différents en fonction du fait où l’immatriculation a été faite et des actifs et des volumes d’activité de votre entreprise offshore ;
  • Vous pouvez transférer la société offshore en free zone ;
  • La tenue de comptabilité et obligatoire ;
  • Le capital minimum est de 10 000 $ ;
  • Il est impossible de libérer le capital ;
  • L’audit annuel des comptes n’est pas obligatoire ;
  • Vous pouvez avoir des associés et votre société peut avoir au moins un manager.
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn