- Contactez nous

Créer une entreprise n’importe où dans le monde n’est pas un jeu d’enfant. C’est même frustrant et stressant. Chaque décision doit, en effet, être prise au bon moment. Créer une entreprise à Dubaï demande souvent de l’expérience et de l’expertise. En parallèle, le gouvernement favorable aux investissements a beaucoup simplifié le processus. De ce fait, y lancer une activité devient beaucoup plus facile pour les étrangers.

Trouvez un partenaire professionnel local

Pour commencer, il est important de vous familiariser avec les nombreux faits associés au démarrage d’une entreprise à Dubaï. Cela vous permet d’éviter les problèmes qui surviennent lors du lancement d’une société rentable aux EAU. Pour que vous puissiez réellement utiliser le potentiel de Dubaï, vous avez besoin d’une entreprise à responsabilité limitée enregistrée localement.

Cela veut dire que pour Créer une société à Dubai, il vous est recommandé de faire appel à un ressortissant des EAU. Celui-ci aura un contrôle de 51% sur votre entreprise. En ayant ce sponsor, ce partenaire local, vous êtes libre de placer votre entreprise où vous le souhaitez à Dubaï. Pour la création d’une startup, cela représente une aubaine. En effet, cela vous donne un avantage pour la sélection du meilleur emplacement pouvant convenir à votre budget.

Confirmez vos conditions de visa et votre éligibilité

Pour démarrer votre entreprise à Dubaï, il faut d’abord savoir Quel visa pour vivre à Dubai et y travailler. Fort heureusement, les visas pour Dubaï sont autorisés pour la majorité des entreprises. Toutefois, leur nombre peut varier selon différents facteurs, notamment la taille et le but de l’entreprise, la catégorie de l’investisseur et des employés.

Pour obtenir votre premier visa pour démarrer votre première entreprise à Dubaï, vous aurez besoin d’un sponsor local. Il est, en effet, la clé qui vous ouvrira les portes du business aux EAU. Outre votre passeport et d’autres exigences légales, vous aurez besoin d’une lettre de votre sponsor local. Celle-ci doit mettre en évidence les différentes informations concernant les deux parties, le but de la demande de visa, etc.

Gérez tout ce qui concerne la juridiction

Au début, il est essentiel que vous, en tant que propriétaire d’entreprise, compreniez toutes les juridictions possibles sur le marché. À Dubaï, les juridictions sont séparées en trois classes :

  • continentale ;
  • zones franches ;
  • offshore.

En ce qui concerne les zones franches, il y en a actuellement une quarantaine à Dubaï. Elles sont souvent incorporées dans une juridiction particulière et sont régies par les autorités respectives. Les sociétés établies ici sont entièrement exonérées d’impôt et détiennent une participation à 100% dans l’entreprise.

Sur le continent, vous devez avoir un sponsor local. En ce qui concerne les sociétés offshore, elles sont généralement établies dans une autre juridiction avec la société mère au sein d’un autre pays. Elles n’ont aucune présence physique dans ces juridictions.

Vous voilà en possession des principaux bagages pour démarrer les procédures nécessaires pour la création de votre entreprise à Dubaï.