Alsaeci

Étiquette autocollante : les techniques du secteur

Rapidité de réalisation et facilité de pose font partie des avantages qui résultent de l’usage des étiquettes autocollantes dans le secteur industriel. Ce type de produit est connu pour sa grande résistance aux agressions mécaniques et aux rayonnements UV. Les opérations de mise en œuvre d’une étiquette produit autocollantes de qualité requièrent du matériel ainsi que des techniques d’impression spécifiques.

Les étiquettes autocollantes dans l’industrie

Comme son nom l’indique, une étiquette autocollante adhère très facilement à son support. Elle fait ainsi office de vecteur de communication. De ce fait, ses dimensions varient en fonction de celles de son support. Le but étant de promouvoir un produit et de mettre en valeur une marque. L’étiquetage des produits à destination des consommateurs demande un savoir-faire en impression d’étiquette autocollante de qualité pour respecter les normes en vigueur. L’étiquette doit en effet contenir les informations obligatoires et adhérer correctement au produit.

Malgré son aspect simple, l’étiquette autocollante se révèle être un produit complexe. Les entreprises spécialisées doivent en effet combiner un support et une encre à un adhésif. Par ailleurs, les technologies utilisées dépendront du support final de l’étiquette autocollante : produit agroalimentaire, document administratif, véhicule de chantier…

Technique impression étiquettes

Quelles sont les différentes technologies d’impression d’étiquettes autocollantes ?

Dans un premier temps, il faut spécifier que chaque technique d’impression possède ses propres caractéristiques.

La technique de l’offset

Cette technique d’impression est généralement requise pour les moyennes et les grandes séries d’étiquettes autocollantes. Cette option offre de nombreux avantages comme celui d’imprimer des supports adhésifs à des coûts modérés. En revanche, l’offset n’est pas tout à fait indiqué pour les impressions sur des supports épais ou plastifiés.

L’impression typographique

Cette technique d’impression est requise pour mettre en avant de beaux caractères décorés ou lettrines. Elle convient pour l’impression d’étiquettes de vins, de packaging pour produits cosmétiques ou pour les produits alimentaires. La typographie rime avec cadences de production élevées et souplesse de mise en œuvre. Il est même possible d’imprimer des étiquettes en feuilles ou en bobines. La typographie n’est cependant pas adaptée aux supports plastiques ainsi qu’aux encres à usage extérieur.

Les étiquettes imprimées en flexographie

La flexographie est une technique d’impression qui nécessite une imprimante souple. Elle convient notamment aux besoins d’impression éco-responsables puisque les encres utilisées sont à base d’eau. Les encres UV permettent d’imprimer sur du papier ou sur les stickers en film polyéthylène.

La technique de la sérigraphie

Il s’agit assurément de la technique d’impression la plus ancienne. L’impression est réalisée via le transfert des couleurs depuis un écran encré. Ce procédé est notamment indiqué pour les petites ou moyennes séries.

L’impression via la presse numérique

Cette technique d’impression repose sur le principe de l’imprimante jet d’encre. Elle présente de nombreux avantages d’ordre pratique et économique. Bien évidemment, la presse numérique s’adapte aux impressions sur supports adhésifs en petite série, à plat ou en rouleau.

Quelles sont les différentes techniques d’embellissement des étiquettes ?

En plus des procédés d’impression, il s’avère judicieux de s’intéresser aux techniques visant à embellir les étiquettes autocollantes.

Le gaufrage des étiquettes

Techniquement, le gaufrage d’étiquette vise à apporter un maximum de relief au support adhésif. Cette pratique est également adaptée aux matériaux synthétiques comme le polyester ou le vinyle.

La dorure à chaud

Il s’agit d’une technique de marquage de produit par transfert d’un film d’or ou d’argent décoratif. Le marquage à chaud est surtout requis pour les impressions haut de gamme : les étiquettes des bouteilles de vin et des packages de luxe.

Le vernis relief

Plus connu sous le nom de vernis sélectif 3D, le vernis relief permet de réaliser des finitions mates ou brillantes. À cela s’ajoute un vernis de surface qui apporte de la texture et un certain cachet.

Le vernis braille

Cette technique d’embellissement consiste à imprimer en relief l’alphabet braille. Elle est requise en vue de compléter la signalétique consommateur.

La dorure galbée

La dorure galbée figure parmi les procédés d’embellissement de visuels haut de gamme : pour les étiquettes des grands vins ou des spiritueux.

Le pelliculage

Pour cette technique d’embellissement, le spécialiste ajoute une fine couche de polypropylène mat, brillant ou transparent.

Le pelliculage à facettes

Ce procédé d’embellissement offre de nombreuses options de personnalisation. Le choix s’avère alors très large entre l’effet sablé, l’aspect holographique et l’effet boule à facettes.

Quelles sont les fonctions d’une étiquette autocollante ?

À l’instar d’une étiquette classique, une étiquette autocollante vise à véhiculer les informations relatives à la conception et à la composition du produit. Il s’agit en effet d’assurer la traçabilité des marchandises. Dans un second temps, l’étiquette autocollante permet de sécuriser la logistique. Elle affiche des annotations spécifiques sur la fragilité et sur le poids du produit.

Une étiquette autocollante se révèle indispensable pour identifier la nature d’un produit, le type de protection requis ainsi que les risques liés à son utilisation. Elle fait également office de support marketing, d’où son aspect attractif. Le design de l’étiquette y est pour beaucoup dans le pouvoir d’attraction d’un produit.

 impression étiquettes autocollantes

Étiquettes autocollantes : pourquoi faire appel à un professionnel de l’étiquetage industriel ?

L’expertise d’un professionnel de l’étiquetage s’avère indispensable pour la production de grandes séries d’étiquettes autocollantes. Il dispose en effet de matériel innovant, permettant de produire des planches de supports en très grande quantité. Seul un expert en impression industrielle est à même de répondre aux prérogatives métier. Comptez aussi sur une grande réactivité dans l’exécution des opérations d’impression.

Dans tous les cas, les solutions d’étiquetage proposées par un professionnel visent à satisfaire les besoins du secteur industriel. Les étiquettes autocollantes viennent renforcer les processus de marquage, de suivi logistique. Elles mettent en valeur le produit. Les stickers et les étiquettes autocollantes sont indispensables dans l’industrie agroalimentaire. En plus des prérogatives de communication et de marketing, le processus d’étiquetage se conforme à la réglementation en matière de protection et d’hygiène alimentaire.

De ce fait, les étiquettes autocollantes en contact direct avec les aliments doivent être exemptes de matériaux et de composants nocifs. Certaines sont conçues pour adhérer directement à la peau des fruits et des légumes, aux écorces humides, sèches, cirées ou irrégulières. D’autres étiquettes renseignent sur la date limite de consommation, sur le lieu de culture, sur la provenance, sur les techniques de transformation ou d’abattage, etc.

Facebook
Twitter
LinkedIn