Alsaeci

Frais bancaires: ce pactole que vous cache votre banque!

 

Avez-vous une idée précise de ce que votre banque vous coute ? Le montant des frais bancaires est souvent assez flou. Si les frais pour les opérations courantes sont spécifiés clairement, d’autres frais ne sont pas toujours évoqués lors de l’ouverture d’un compte bancaire. Eh oui, il existe bel et bien des frais cachés que votre banquier ne vous dit pas ! Nous allons faire un petit zoom sur le sujet.

Les établissements bancaires sont-ils transparents sur leurs tarifs ?

 

Les tarifs de prestation au niveau des banques changent d’un établissement à un autre, si bien qu’il n’est pas si simple de les spécifier. Si certains établissements bancaires sont tout à fait transparents par rapport à leur tarification, les frais bancaires cachés sont toujours présents.

On parle ici des frais qui ne sont pas toujours évoqués par le banquier aux premiers-abords, qui pourtant représentent un véritable pactole pour la banque d’année en année.

 

Les frais bancaires cachés

 

Quand on parle de frais bancaire, beaucoup de personnes ont tendance à penser aux frais de retraits et frais de virement. Il existe pourtant des frais dont vous ne connaissez pas l’existence. Vous pouvez obtenir plus de renseignements sur le site de l’AFUB concernant les frais bancaires. Voici une liste des divers frais bancaires dont vous n’aviez pas connaissance :

  • les frais de remplacement d’une carte bancaire ;
  • les frais de livraison pour une carte de débit ;
  • les frais pour l’obtention du relevé de compte en format papier ;
  • les frais de commission d’intervention ;
  • les frais de réception de virement non SEPA ;
  • les frais pour la réinitialisation ou la réédition du code secret ;
  • les frais cachés locaux ou à l’étranger.

Comme vous pouvez en avoir conscience, tout cela représente véritablement un coût important pour l’établissement bancaire.

 

Et les frais d’incidents ?

 

Les frais d’incidents de paiement sont les frais qui font le plus polémiques ! Bien qu’ils ne soient pas cachés, leur montant engendre un revenu conséquent au niveau de chaque établissement bancaire.

 

Quels frais d’incidents ?

Les frais d’incidents incluent les commissions d’intervention, les frais de rejets de chèques et autres situations mettant le titulaire du compte en difficulté financière.

 

Une obligation d’information pour les banques

Depuis 2016, les frais bancaires dans le cadre d’incident de paiement sont à mentionner par la banque sur le relevé de compte pour le mois concerné. Le montant sera débité sous un délai de 14 jours au minimum.

Facebook
Twitter
LinkedIn