- Contactez nous

Dans le secteur professionnel, on constate une démocratisation du social learning, aussi appelé apprentissage social. Il allie les règles d’apprentissage classique et le digital. En réalité, il s’agit d’une formation collaborative qui peut être utilisée au sein d’une entreprise. On utilisera alors des expressions plus adaptées, comme le « peer learning » ou encore le « collaborative learning ». En quoi consiste donc le social learning ? Quels sont ses objectifs au sein d’une entreprise ?

La définition du social learning

Le social learning est une méthode d’apprentissage qui vise à faire participer les apprenants. Plus concrètement, à travers ce type de formation, chaque membre d’un groupe d’apprentis peut partager ses connaissances avec les autres. D’où la différence avec le système d’enseignement classique où seul le professeur peut partager ses connaissances avec ses élèves.

Comment se présente le social learning ?

Le social learning est une technique d’apprentissage surtout préconisée dans le cadre d’une formation professionnelle. Prônant le partage, il tend à privilégier l’apprentissage par les pairs. Vous trouverez plus d’informations sur le social learning ici (avantages, inconvénients, tendances, théorie de l’apprentissage…). Plus qu’une simple formation présentielle, l’apprentissage participatif laisse essentiellement place au digital. D’ailleurs, le social learning connaît actuellement un succès fulgurant grâce aux nouvelles technologies. Cette approche favorise en effet l’utilisation d’outils digitaux en tout genre réservés à la formation. Il peut s’agir :

  • d’outils de partage de documents,
  • d’applications participatives.

social learning, mieux apprendre ensemble

Comment mettre en œuvre l’apprentissage social ?

Comme le social learning dépasse les codes de l’apprentissage traditionnel, on le considère comme étant une formation informelle. Il n’empêche qu’il faut respecter des règles strictes pour bien cerner ce type de formation.

En vérité, le social learning est bien plus qu’une technique d’apprentissage. Il s’agit d’un état d’esprit à maintenir du début jusqu’à la fin de la formation. Ainsi, les membres d’une communauté d’apprenants devront être conscients du fait que l’apprentissage est avant tout participatif. Pour mettre en place le social learning et surtout pour réussir la démarche, il faut :

  • Créer un groupe d’appartenance tout en respectant l’autonomie des apprenants. Grâce à ce sentiment d’appartenance, les participants pourront forger facilement leur développement et améliorer leur performance,
  • Faire en sorte que la formation soit accessible n’importe où et n’importe quand. En principe, le social learning est à la fois une formation présentielle et une formation à distance,
  • Fixer des objectifs en fonction de la capacité de chaque groupe d’apprenants. L’idéal est de créer un challenge afin que la communauté fasse en sorte d’atteindre ensemble un objectif précis.

Le social learning et son application en entreprise

Dans le domaine professionnel, le concept du social learning s’impose petit à petit. Étant donné qu’il s’agit d’un apprentissage collaboratif, les apprenants vont partager leur expérience ainsi que leur savoir-faire. Ainsi, les participants se sentiront plus concernés et leurs connaissances vont être valorisées. Indirectement, le social learning vise alors à faire valoir la capacité des employés pour susciter leur motivation au sein de l’entreprise.

Quels sont les objectifs d’un social learning en entreprise ?

Tout d’abord, il est nécessaire de mettre en place une stratégie solide pour que l’intégration du social learning en entreprise soit une réussite. Qu’il s’agisse d’une formation de courte durée ou d’un programme plus étendu dans le temps, il est important de définir le but de la démarche.

Par ailleurs, l’apprentissage participatif va permettre aux apprenants de mieux se former. Le but est de faire en sorte que chaque membre se fasse confiance et ait un objectif commun. Ainsi, grâce au social learning, tous les apprenants pourront prendre part à la formation. Bien qu’il y ait un formateur ou un pédagogue, les participants vont également s’autoformer. Le rôle du formateur consiste en effet essentiellement à animer la communauté.

Quels sont les outils nécessaires pour adopter le social learning en entreprise ?

Tous les dirigeants d’entreprise et les centres de formation le savent pertinemment : l’esprit d’équipe est la clé de la réussite d’une entreprise. En intégrant le social learning dans les formations professionnelles, les apprenants intégreront logiquement cet état d’esprit et l’appliqueront au quotidien. Autre point important à retenir : le social learning fait partie des méthodes de formation digitale. Ainsi, pour que les employés puissent tisser des liens entre eux, il est nécessaire de favoriser l’utilisation des outils collaboratifs en entreprise. Il peut s’agir :

  • de webinaires,
  • de plateformes de réseaux sociaux,
  • de blogs,
  • de forums.

La gamification constitue également une méthode d’approche efficace pour mettre en place le social learning au sein d’une entreprise. Il s’agit de l’aspect ludique du processus de formation puisque le concept repose sur la création de jeux participatifs. Vous pouvez lire aussi : franchise bâtiment : les principaux secteurs porteurs.