Alsaeci

Parvenir à l’optimisation de la gestion des flux logistiques

entrepot

L’optimisation de la gestion des flux logistiques est une nécessité absolue dans toute entreprise ; mais elle prend une ampleur particulière pour les entreprises qui gèrent des stocks. Les flux logistiques sont principalement de deux natures distinctes : les flux physiques et les flux d’information.

Pour chaque nature de flux, il est important de coordonner convenablement chaque étape du processus de leur gestion logistique, les matières premières entrant en jeu, ainsi que les prestataires et autres intervenants impliqués.

Comme l’on peut s’en douter, les problèmes de stocks, d’entrepôts, de coûts et de qualité sont les défis les plus fréquents auxquels il faut faire face. Un grossiste en ligne peut vous aider dans la gestion des stocks.. Ils constituent les écueils que l’optimisation de la gestion des flux logistiques a pour objet d’aplanir.

Les flux logistiques : Ce dont il s’agit

Les flux logistiques désignent les ensembles d’activités intervenant successivement dans la chaîne de fabrication et de distribution d’un produit.

La gestion des flux revient donc à conduire efficacement lesdites activités afin d’aboutir à une chaîne d’approvisionnement optimisée. Une telle mission est loin d’être gagnée d’avance et c’est ce qui justifie l’existence d’entreprises telles que Scallog.

Cet acteur de la logistique et de la gestion des flux déploie des solutions uniques pour optimiser la gestion de l’espace, assurer des gains mesurables de performance et robotiser ou digitaliser les processus logistiques. Il s’agit d’un acteur de premier plan dans le secteur.

Les flux logistiques sont de deux types :

  • Les flux internes ou flux de production : il s’agit des mouvements de matières et de composants, qui sont liés à la transformation, à l’usinage, à la manutention ou encore à la gestion de stocks possible grâce au code ean notamment;
  • Les flux externes : il s’agit des flux d’approvisionnement ou mouvements de matières et consommables et des flux de distribution ou mouvements de produits finis et semi-finis qui concernent l’emballage, la manutention, le transport ou encore le stockage.

Découvrez ici quelques notions associées aux flux logistiques. L’optimisation de la gestion des flux logistiques concerne donc l’ensemble de ces flux.

L’optimisation de la gestion des flux logistiques

Ainsi qu’il a été mentionné dans la section précédente, optimiser la gestion des flux logistiques revient à organiser, exécuter et contrôler les mouvements des marchandises et des personnes.

Cela inclut également les techniques visant à garantir la fluidité des matières et du transport, tout en évitant le gaspillage sous toutes ses formes. Cet article aborde en détail la notion de gaspillage. Afin de parvenir à l’optimisation des flux logistiques, 7 principes sont à respecter. Ils sont exposés ci-après.

Une stratégie formelle

Il est nécessaire de définir une stratégie explicite et de la communiquer à l’ensemble des intervenants pour que chacun des membres de l’équipe ait une vision bien claire des objectifs (voir méthode objectif smart ) à atteindre dans le cadre de l’optimisation de la gestion des flux logistiques de l’entreprise.

La division du travail

La désignation d’une personne en charge de la chaine logistique est indispensable pour gérer la supply chain d’une entreprise. L’identification claire de cet acteur permet d’éviter en priorité les cas de rupture, mais également d’en prévenir les conséquences négatives sur la trésorerie.

Une bonne maîtrise des processus logistiques

L’optimisation de la gestion des flux logistiques implique une bonne compréhension des différents processus de la supply chain. Cette condition est essentielle pour que les ajustements nécessaires soient faits périodiquement en vue de garantir la qualité de la chaîne logistique et d’en accroître l’agilité.

La prévention des risques

La stratégie adoptée en matière de gestion des flux logistiques peut donner lieu à des répercussions qui peuvent se traduire en des difficultés au niveau du fournisseur.

C’est ce qui fonde l’importance de l’instauration d’une méthode de prévention et d’une relation de confiance avec les autres membres de l’équipe logistique.

Tout prévoir du début à la fin

L’optimisation des flux logistiques doit tenir compte de chacun des maillons de l’ensemble de la chaîne logistique.

Le responsable de chaque poste est donc tenu de s’assurer que chaque élément est prêt à temps car un blocage à un niveau quelconque provoquerait des dysfonctionnements sur l’ensemble de la chaine.

Les outils de gestion et le système d’information commun

Intégrer les outils de gestion des flux logistiques à un système d’information commun à l’ensemble des intervenants offre l’avantage d’un transfert de données fluide. Une telle interaction est favorable à l’optimisation des flux logistiques et permet, par ricochet, une bonne réactivité au niveau des différents postes.

Les données comme appui à la direction

L’interaction des outils et du système d’information permet de collecter de nombreuses données utiles. Ajoutées au savoir-faire des responsables, l’analyse et l’exploitation de ces données permet de renforcer la qualité de l’optimisation.

Pourquoi optimiser la gestion des flux logistiques ?

La première raison pouvant justifier une optimisation des flux logistiques réside dans les nombreux bénéfices qui en découlent sur le terrain. L’optimisation de la gestion des flux logistiques implique la réalisation d’une cartographie de la chaîne de valeur.

A cet effet, le responsable produit un schéma des flux de l’entreprise ou de l’une de ses fonctions en particulier. Cela offre une idée claire des flux et permet à la fois de mieux gérer les ressources et de prévenir l’accumulation de stocks excessifs et inutiles.

Les diverses solutions présentées ci-dessus contribuent efficacement à l’optimisation de la gestion des flux logistiques et peuvent s’appliquer à des entreprises de configurations et de natures diverses.

Facebook
Twitter
LinkedIn