Alsaeci

Que couvre une assurance dans un investissement immobilier ?

assurance investissement immobilier

Cela fait sans doute un bout de temps que vous réfléchissez à un investissement dans l’immobilier. Pour dépenser vos sous paisiblement, et sans risque, pourquoi ne pas opter pour une bonne assurance ? En effet, il existe une gamme diversifiée d’assurances sur le marché immobilier auxquelles vous pouvez souscrire. Leurs domaines d’actions sont autant variés que diversifiés. Pour sécuriser votre investissement, voici l’essentiel des informations à retenir sur les couvertures offertes par une assurance dans le secteur immobilier.

Les dommages liés à la construction de votre bien immobilier

Nous avons tous visionné une fois les images déplorables de l’effondrement d’un immeuble en pleine construction. Et c’est pour éviter les conséquences terribles d’une telle catastrophe, que de nombreuses assurances existent sur le marché. Une Assurance qui Assure vous permettra dans un cas similaire de protéger votre investissement contre les dommages liés à la construction. C’est le cas par exemple de l’assurance Tous Risques Chantiers (TRC), qui vous permet d’assurer votre chantier contre :

  • Les dommages matériels ;
  • Les vols de matériels ou d’outils ;
  • Les accidents de diverses sortes ;
  • Les dommages causés à de tierces personnes ;
  • Etc.

En somme, en souscrivant à une assurance Tous Risques Chantiers, vous optez pour une assurance globale, capable de protéger votre investissement dans l’immobilier. Il est important de garder à l’esprit que ce type d’assurance doit être signé avant le début de vos travaux de construction pour éviter tout désagrément.

Les dommages liés à la location

Une fois votre bien immobilier construit, il vous faut une fois encore penser assurance. En effet, il existe une multitude de problèmes dans la location de votre bien immobilier, auxquels l’assurance vous permettra de faire face. Parmi ceux-ci figurent :

Les loyers impayés

C’est une vérité universelle qu’aucun propriétaire de biens immobiliers n’a envie de faire face aux loyers impayés. Véritable gangrène du recouvrement des fonds investis, les loyers impayés constituent une source permanente de stress et de soucis aux propriétaires. Pour éviter cet état choses, vous pouvez souscrire à la garantie des loyers impayés. Elle vous protège en effet contre les impayés de vos loyers. Vous y retrouverai aussi, la protection contre les problèmes liés aux charges locatives. Une protection contre les dommages liés au départ prématuré de votre locataire y est également offerte.

Retenez que la couverture offerte par ce type d’assurance propose en général un plafond d’indemnisation. Il est d’ailleurs fortement recommandé de prendre connaissance des termes de votre contrat d’assurance avant tout engagement.

Les frais de contentieux

La vie en société n’est pas de tout repos, et la gestion des locataires de vos biens immobiliers encore moins. Entre un loyer en retard, une expulsion ou encore un loyer impayé, un conflit peut vite surgir. Si les différends ne peuvent être résolus à l’amiable, une assurance vous permettra d’y faire face. Au nombre des facilités attendues, il y a :

  • Celles relatives aux frais d’avocats et d’experts ;
  • Celles liées au recouvrement des impayés ;
  • Celles attachées à l’expulsion du locataire ;
  • Etc.

Les procédures d’expulsion étant souvent longues, élargir votre contrat d’assurance à ce domaine vous permettra de dormir plus tranquillement.

La détérioration immobilière

Un immeuble, on le sait vieilli avec le temps. Et si en plus il est occupé par des débiteurs insolvables, vous voilà à la merci d’une double peine. Pour réagir promptement dans les travaux liés à la rénovation de votre logement, élargissez votre contrat à la couverture des dégradations immobilières. Cette offre généralement incluse dans une assurance loyers impayés vous permet de :

  • Bénéficier d’une couverture optimale dans la remise en état de votre logement ;
  • Optimiser vos pertes dues à l’indisponibilité de votre local ;
  • Profiter d’une compensation financière pendant la durée des travaux de rénovation ;
  • Etc.
Facebook
Twitter
LinkedIn