Alsaeci

Quelles sont les étapes d’une reconversion professionnelle réussie ?

reconversion professionnelle

La reconversion professionnelle est devenue une préoccupation majeure chez de nombreux français. La crise sanitaire liée à la Covid-19 pousse certains secteurs économiques entiers  à adapter leurs conditions de travail, alors que d’autres tournent au ralenti ou sont totalement paralysés. La flexibilité et la mobilité professionnelle deviennent donc un atout pour toute personne en âge de travailler. D’après un sondage réalisé début 2021 par le Centre Inffo en partenariat avec le CSA, un actif sur cinq est actuellement dans un processus de reconversion professionnelle. Chez les indépendants, la proportion atteint 30 %, tandis que pour les jeunes entre 18 et 24 ans, elle s’élève à 34 %. Sans parler des demandeurs d’emploi qui sont concernés pour 35 % d’entre eux. Comme la plupart d’entre nous, vous avez forcément, vous aussi, songé un jour à changer de métier. Alors concrètement, la reconversion professionnelle, comment ça marche ?

Quelles sont les étapes de la reconversion professionnelle ?

Quel que soit votre âge, une reconversion professionnelle est toujours possible. Que vous souhaitiez changer radicalement de métier, voire de statut professionnel ou évoluer au sein de votre entreprise, c’est avant tout une question de motivation. Cependant, il est surtout important de bien définir votre projet.

Prenez le temps de choisir sa voie

Envisager une reconversion professionnelle ne veut pas dire tout plaquer et prendre les choses à la légère. Vous avez le temps de réfléchir aux domaines qui vous intéressent et de vous renseigner, pour savoir s’ils offrent des débouchés sur le marché de l’emploi. Peut-être avez-vous une idée innovante que vous pourriez développer en créant votre entreprise ? Là non plus pas de précipitation ! Rapprochez-vous d’organismes qui pourraient vous aider comme les Chambres de Commerce et d’Industrie. N’hésitez pas à vous rendre sur le site internet mis en place par l’Etat : “Mon Conseil en évolution professionnelle”

Réalisez un bilan de compétences !

Réaliser un bilan de compétences est peut être l’une des premières choses à faire lorsque vous êtes au début de votre réflexion quant à une éventuelle reconversion professionnelle. Vous passerez des tests et ferez des exercices pour apprendre à mieux vous connaître et cibler des compétences, parfois insoupçonnées, qui sont innées ou que vous avez acquises. Cela vous aidera à cibler des activités professionnelles dans lesquelles vous serez plus à l’aise ou même épanoui.

Bon à savoir : le bilan de compétences entre dans les formations éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF)

Se former

Se lancer dans une nouvelle activité professionnelle ou prendre de nouvelles responsabilités au sein de votre entreprise ne s’improvise pas. Vous aurez sans doute besoin de parfaire vos savoir-faire ou d’acquérir de nouvelles compétences. Pour cela vous pourrez :

  • Suivre une formation courte basée sur l’apprentissage d’une compétence particulière ;
  • Suivre une formation longue, souvent validée par un diplôme ou un certificat ;
  • Obtenir la requalification de vos compétences déjà acquise en diplôme, grâce à une VAE ou Validation des Acquis de l’Expérience.

Comment financer sa reconversion professionnelle ?

Grâce à la loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel voté en 2018, de nombreux dispositifs ont été mis en place ou simplifiés pour vous permettre de mettre en œuvre votre reconversion professionnelle. Votre CPF (Compte Personnel de Formation) est accessible via le site internet qui lui est dédié. Il est crédité chaque année d’une somme d’argent cumulable jusqu’à 5000 € ou 8000 € selon votre situation personnelle. Vérifiez qu’il est bien activé pour financer votre bilan de compétences ou la formation qui vous intéresse et changer de métier pour peut-être changer de vie.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn