Alsaeci

Quitter le salariat et devenir freelance en 5 étapes

Ça y est ! Vous avez pris la décision de quitter le salariat pour entreprendre votre propre projet professionnel ! Il est clair que travailler en tant qu’indépendant peut étre plus séduisant que le Salariat. Seulement, ce n’est pas aussi simple de débuter sans les bonnes astuces à absolument connaitre. Suivez notre article et découvrez tous les points importants à retenir pour devenir freelance.

1-Choisir le bon moment pour se lancer

Décider de passer au freelance est une chose, choisir le bon moment pour se lancer en est une autre ! Pour ne pas se planter et garantir la pérennité de votre activité en tant qu’indépendant, il faut avant toute chose être prêt avec mure réflexion.

Si beaucoup peuvent vite se lasser du lien de subordination existant en Salariat, ce n’est pas aussi simple de s’en passer. Pour cela, un bilan de ses compétences et de ses talents est primordial afin de déterminer les offres à proposer, une fois lancé dans le travail indépendant.

En début d’activité, il faut aussi bien considérer le budget et le financement nécessaire pour commencer. 

 

2-Salariat : Comment quitter son travail en tant que salarié ?

Afin de rester en meilleur terme et bénéficier d’allocations chômages, la rupture conventionnelle du contrat de travail est à envisager. Le site entrepriseevaluation offre de nombreux autres conseils sur le Salariat pour ceux qui sont dans le besoin.

En théorie, il est également possible dans certains cas de demander un congé particulier pour création d’entreprise avec précision de l’activité professionnelle à entamer. Il est à noter que certaines conditions sont à respecter pour bénéficier de ce congé exceptionnel :

  • Deux années d’ancienneté au sein de l’entreprise ;
  • Un an autorisé pour la création d’entreprise ;
  • Considérer les spécificités mentionnées dans la convention collective.

Depuis 2019, créer une entreprise est un motif de démission légitime, permettant de bénéficier d’allocations. 

Pour ceux qui souhaitent miser sur la sécurité, il est tout à fait possible de démarrer en parallèle son activité professionnelle indépendante et opter pour un statut de travailleur à temps-partiel.

 

3-Profiter des aides disponibles pour lancer l’activité

Le statut d’auto-entrepreneur donne accès à différentes aides pour le lancement de l’activité.

 

Le droit au chômage

Les travailleurs en Salariat ont le droit de bénéficier d’un droit au chômage en cas de démission pour motif création d’entreprise. Cette somme peut servir au lancement de son entreprise.

 

L’aide à la création ou reprise d’entreprise (ACRE)

Les aides à la création ou reprise d’entreprise sont des sommes qui permettent d’avoir une exonération de certaines charges sociales.

 

Le RSA

Le RSA est accessible en cas d’absence de salarié, avec un CA ne dépassant pas le plafond autorisé pour la micro-entreprise.

 

4-Développer ses compétences avec des formations

Afin d’acquérir de nouvelles compétences dans le métier, pourquoi ne pas suivre des formations ? Etre indépendant et devenir son propre patron nécessite d’autres points essentiels à connaitre. Rien n’est simple dans la gestion d’une nouvelle entreprise avec :

  •  La création du statut juridique et la connaissance des règlementations en vigueur ;
  • La gestion des finances et de la comptabilité ;
  • La mise en place d’une stratégie de communication efficace pour booster son activité.

N’oubliez pas que les formations peuvent toujours se financer par votre compte personnel de formation (CPF).

 

5-Se lancer à proprement parler

La création d’une entreprise requiert la mise en œuvre de certaines étapes particulières. La première chose à faire est de définir les offres et la cible. Vient ensuite le choix du statut juridique de l’entreprise.

Le réseau de son activité professionnelle est à mettre en place à travers la mise à jour du portfolio, du CV, du site web. Bref, travailler en tant qu’indépendant est loin d’être simple ! La patience, l’engagement et surtout la rigueur sont de mises.

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn