Alsaeci

Les atouts du portage salarial pour le salarié

 

Les salariés désirant se lancer dans leur activité tout en préservant ce fameux statut de salarié peuvent se laisser tenter par le portage. C’est une forme d’emploi qui subit une forte croissance depuis plusieurs années maintenant ! Voyons voir les atouts pour les professionnels. 

Le portage salarial : qu’est-ce que c’est ?

 

Le portage salarial est une relation définit sous contrat entre une société de portage, un consultant ou un salarié porté ainsi qu’une entreprise cliente, pour laquelle la prestation de consultant est faite. Il se distingue des autres statuts par cette connexion entre indépendance et salariat. 

En somme 3 sortes de contrats sont conclus entre les diverses parties :

  • un contrat de travail entre le consultant et la société de portage ;
  • une convention de portage afin que salarié et entreprise se mettent d’accord sur les conditions du contrat ;
  • un contrat de mission, mis en place par la société et résumant les conditions d’exécution de la mission.

Les avantages du salarial pour le salarié porté

 

Le portage salarial est sans aucun doute une des formes d’emploi les plus flexibles. Il garantit une sécurité accrue pour l’individu porté. Faisons le point sur ces bénéfices !

 

Souplesse de l’entreprise et protection du salariat

Le premier atout de sélectionner le statut de salarié porté est qu’il allie l’indépendance du statut d’indépendant avec la protection sociale du statut de salarié. En d’autres termes donc, le salarié évalue seul son offre de service et va entamer la négociation des prix. De même il décide avec l’entreprise cliente, toutes les modalités pour exécuter et organiser la mission ainsi que le temps et le lieu pour les tâches à effectuer. Aussi et malgré le fait qu’il agit de façon totalement autonome, il profite de la totalité des avantages du statut du salarié classique comme :

  • le chômage ;
  • la retraite ;
  • l’assurance maladie ;
  • la complémentaire santé.

Se consacrer pleinement à son activité

Un des plus grands atouts de ce statut, c’est que le consultant n’a pas besoin de soucier du volet administratif qui est pris en charge par la société de portage. Par cela on prend en compte :

  • la création de la structure juridique afin d’exercer son activité en toute quiétude ;
  • la rédaction d’un contrat commercial avec l’entreprise cliente et l’entreprise de portage ;
  • les divers impôts sur les sociétés à payer ;
  • le suivi de la comptabilité.

La société de portage prend donc en charge les salariés portés, avec les diverses démarches juridiques, comptables ou administratives, mais moyennant tout de même des frais de gestion. C’est ainsi qu’elle va se lancer dans la rédaction du contrat sur la base des éléments négociations, avec la facturation de la mission. Elle payera les cotisations sociales et fera un compte rendu d’activité ! Certaines sociétés de portage offrent des garanties dans le cas d’un retard ou d’une défaillance de paiement de l’entreprise. 

 

Un soutien sans faille

Le portage salarial donne la possibilité d’exercer une activité en toute indépendance tout en étant sous l’assistance d’une entreprise de portage. C’est donc tout naturellement que le référent de l’entreprise peut donner au salarié les conseils nécessaires pour que son projet soit concluant ou encore que son activité se développe bien. Ainsi, il peut suivre diverses formations ou des ateliers s’adaptant aux besoins précis des portés comme :

  • la négociation des prix ;
  • le développement d’un réseau ;
  • le déploiement d’une offre de service.

Le statut juridique

Grâce à la signature d’une convention collective de branche prenant en compte les besoins des salariés portés afin de profiter d’une meilleure sécurité juridique.

Facebook
Twitter
LinkedIn