Alsaeci

Tout ce que vous devez savoir pour passer et réussir le TOEIC

Le TOEIC fait partie des certificats qui permettent aux personnes de valider leur niveau en anglais. Signifiant Test of English for International Communication, il est reconnu dans le monde entier et a une durée de validité de 2 ans. Chaque année, il enregistre plus de 6 millions de corrections dans le monde. Si vous envisagez de le passer, il est important de disposer de bonnes astuces afin de maximiser vos chances de réussite.

Le TOEIC : épreuves et niveaux

Le TOEIC listening and reading est le plus connu en France. Si vous entendez le terme « TOEIC » sans autre spécification, sachez qu’il s’agit de celui-ci. C’est un test qui dure 2 h 30 et qui comprend 200 questions à choix multiples divisées en deux épreuves. L’une dure 45 minutes et concerne la compréhension orale (100 questions) tandis que l’autre épreuve est consacrée à la compréhension écrite (100 questions) et dure 1 h 15.

En ce qui concerne les niveaux, il faut avoir 750 points afin d’avoir un niveau opérationnel de base. C’est d’ailleurs ce niveau qui est exigé aux ingénieurs qui viennent d’être recrutés chez Renault par exemple. Pour précision, le nombre de points varie de 0 à 900 points au TOEIC et vous êtes considéré comme un opérationnel à partir de 605 points. Si vous avez entre 905 et 990 points, vous avez alors le niveau de maîtrise professionnelle internationale.

Se préparer suffisamment au TOEIC

Afin d’augmenter vos chances de réussir le TOEIC, vous devez vous préparer sur tous les plans.

S’entraîner au quotidien pour réussir le TOEIC

Le TOEIC est un examen qui doit être préparé de manière active mais également passive. Pour préparer le TOEIC, vous pouvez vous rendre sur des sites comme ispeakspokespoken.com pour parfaire votre anglais et réussir votre examen par la suite.

Au niveau de la partie active, vous devrez travailler les exercices, les questions, la grammaire… Nous vous conseillons également d’établir un planning de révision pour une préparation solide. En ce qui concerne la partie passive, elle consiste à travailler votre compréhension de la langue. Nous vous recommandons de suivre des séries et films en version originale (VO), de lire des magazines anglais et d’écouter des podcasts en anglais. Saisissez toutes les occasions qui vous aideront à mieux vous familiariser avec la langue et à progresser dans l’écoute.

Afin d’améliorer votre vocabulaire et votre grammaire, de nombreux ouvrages peuvent vous être conseillés. À la fin de vos entraînements, faites des exercices et des tests blancs afin de jauger votre niveau. Vous pouvez apprendre à plusieurs pour vous entraider et ainsi améliorer votre niveau d’anglais.

Optimiser son temps d’entraînement

Éloignez-vous de toutes les distractions possibles pendant vos révisions. L’idée est d’oublier les réseaux sociaux et votre smartphone pendant un moment pour être le plus productif possible. Sachez que vous pouvez facilement vous déconcentrer si vous jetez un coup d’œil à votre téléphone toutes les 5 minutes.

Apprendre à gérer son temps

Après la pratique, il faut également savoir gérer son temps, car traiter 200 questions en 2 heures n’est pas évident. Vous devez faire preuve d’organisation et d’efficacité pour réussir ce challenge. Afin de vous entraîner à faire face à ce timing, effectuez des exercices en utilisant un minuteur ou un chronomètre. Cela vous permettra d’anticiper et d’éviter les différentes déconvenues qui peuvent survenir.

Les astuces lors de l’examen du TOEIC

Après la préparation, vous devez tenir compte de certaines astuces pour passer et réussir le test TOEIC.

La partie reading du TOEIC

La partie reading ou compréhension écrite est la plus longue, car elle dure 75 minutes.

Optimiser le temps

Lorsque vous tombez sur une partie compliquée, ne perdez pas de temps et passez automatiquement à la suivante. Vous pourrez revenir plus tard pour essayer d’y répondre. Si vous avez un bon timing, vous ne manquerez pas de temps. Nous vous recommandons de prévoir entre 7 et 30 secondes au maximum.

Lire les questions avant

Afin de répondre rapidement aux questions lors de l’examen TOEIC, vous devez d’abord vite comprendre de quoi il s’agit. Prenez le soin de bien lire les questions avant d’y répondre.

Faire usage d’un bon vocabulaire

Pour certaines parties de l’examen, vous aurez le choix entre différentes options et différentes formes grammaticales du même mot. Pour les mots différents, éliminez ceux qui ne collent pas avec le thème de la phrase avant de choisir la réponse appropriée. Quant aux questions grammaticales, elles nécessitent une maîtrise parfaite de la grammaire.

examen TOEIC anglais

La partie listening du TOEIC

La partie listening de l’examen requiert une grande attention. Si vous souhaitez réussir le TOEIC, vous devez faire preuve de concentration lors de cette épreuve.

Anticiper les réponses

Nous vous conseillons de profiter des intervalles entre les différentes questions afin de visualiser et d’anticiper les réponses. Ceci est une solution intelligente pour corroborer vos réponses à la prédiction. Pour aller plus vite, posez-vous les questions de référence : quoi ? Qui ? Où ?

Utiliser la technique d’élimination

Dans le cas où vous ne pouvez pas répondre de manière intuitive, procédez par élimination. Le fait de repérer les éléments relatifs à la question vous aidera à trouver la bonne réponse.

Apprendre à contourner les pièges du TOEIC

Passer le TOEIC, c’est également parvenir à contourner les différents pièges que vous allez rencontrer.

Rester bloqué sur une question

La grande erreur que font beaucoup est de rester bloqué sur une question. Cela est pénalisant et fait perdre énormément de temps. Vous risquez ainsi de rater des extraits sonores dans la partie listening. Essayez de répondre du tac au tac lorsque vous écoutez un extrait et préparez-vous également à sauter certaines questions.

Mal comprendre une question

Le stress peut souvent conduire certains candidats à mal interpréter une question. Pour éviter une mauvaise compréhension, repérez le sens de la question, c’est-à-dire le premier mot. Il s’agit le plus souvent d’un « Wh question ». Grâce à cela, vous pourrez plus facilement cibler votre réponse.

Il y a également des pièges avec les verbes à particules (phrasal verbs) et les questions de type « Word Familly ». La meilleure solution pour les contourner est de faire autant de révisions que possible.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn