Alsaeci

Tout savoir sur le rafraîchissement adiabatique

 

A cause du réchauffement climatique, les saisons estivales sont de plus en plus chaudes. On dénombre en effet de plus en plus de canicules et il est devenu insupportable de vivre les saisons chaudes qui se succèdent. Pour s’en protéger, la majorité des personnes vont opter pour un climatiseur. Pourtant, il existe une autre alternative bien plus écologique et plus adaptée à la vie en grande ville : le rafraîchissement adiabatique.

Le rafraîchissement adiabatique : une solution entièrement naturelle

 

Lorsque la température commence à grimper, de nombreuses personnes préfèrent se tourner vers la climatisation pour rafraîchir leur habitat. Pourtant, cette solution n’est pas très respectueuse de l’environnement. Face à cela, il existe aujourd’hui de multiples solutions alternatives, qui sont plus vertes et permettent d’apporter un rafraîchissement conséquent au sein d’un logement. On peut citer par exemple les systèmes de rafraîchissement naturels et pérennes que sont les adiabatiques. Le rafraîchissement adiabatique est un phénomène naturel qui consiste en une simple propriété que possèdent les liquides : lors de l’évaporation des liquides, ces derniers possèdent la capacité d’absorber la chaleur environnante. Cette sensation de fraîcheur est d’ailleurs retrouvable à chaque fois que l’on se frotte les mains avec une solution de gel hydro-alcoolique. Cette méthode est pratiquée depuis de nombreuses années par certains connaisseurs. Ces derniers rafraîchissent en effet leur lieu de vie en mouillant le sol devant leur bâtiment ou en arrosant leurs plantes. Actuellement, le rafraîchissement adiabatique est très largement utilisé dans les secteurs de l’industrie et des bâtiments tertiaires.

 

Le fonctionnement du rafraîchissement adiabatique

 

Les appareils adiabatiques sur le marché

Aujourd’hui, il est possible de retrouver sur le marché des rafraîchisseurs adiabatiques mobiles qui permettent aux citoyens d’en équiper leur logement. Pour que l’appareil puisse fonctionner de façon optimale, il est indispensable de créer un courant d’air permettant de faciliter l’élimination de l’humidité qu’ils génèrent. Pour cela, rien de plus simple : ouvrir une fenêtre à proximité. Il faut savoir qu’un rafraîchisseur d’air permet généralement de rafraîchir de 3 à 4 degrés une pièce de 15 m². Pour plus de performance, il est plus judicieux d’opter pour des rafraîchisseurs qui disposent d’une contenance d’eau minimale de 5 litres et d’une vitesse de ventilation d’au moins 3 niveaux. Afin d’optimiser le rendement de l’appareil adiabatique, il est conseillé de remplir la cuve avec de l’eau refroidie préalablement au réfrigérateur, voire remplie de glaçons. Le rafraîchisseur sera également bien plus efficace si celui-ci fonctionne à plein régime, au minimum une heure avant d’occuper la pièce. Lorsqu’il est utilisé dans une chambre, il est nécessaire de veiller à réduire la vitesse du ventilateur pour éviter de perturber le sommeil durant la nuit.

 

Réaliser soi-même son propre système adiabatique

Il est tout à fait possible de réaliser soi-même son propre système de rafraîchissement adiabatique. Pour ce faire, il est nécessaire de se munir d’un étendoir à linge et de disposer sur ce dernier une serviette éponge dont l’extrémité devra être laissée tremper dans une bassine remplie d’eau froide. Il suffit ensuite de placer un ventilateur face à la serviette qui va pousser l’air frais vers le reste de la pièce.

 

Les avantages d’un rafraîchisseur adiabatique

 

Le système de rafraîchissement adiabatique offre de nombreux avantages conséquents à ses utilisateurs. A l’inverse des climatiseurs classiques, l’air provenant des systèmes adiabatiques se refroidit naturellement et agréablement, ce qui procure une atmosphère apaisante et à l’abri des coups de froid. On peut également citer les avantages supplémentaires suivants : 

  • consomme jusqu’à 80 % de moins qu’un système de climatisation classique ;
  • réduit la température ambiante de 7° à 20 °C selon les conditions extérieures ;
  • améliore la qualité de l’air en supprimant les poussières,­ les odeurs et les fumées ;
  • réduit la présence d’électricité statique ;
  • renouvelle 100 % de l’air extérieur, filtré et frais.
Facebook
Twitter
LinkedIn