La création d’une entreprise peut sembler, à première vue, pas si complexe. Seulement, il n’y a pas que la partie positive de l’aventure ; il y a aussi des pièges qui rendent parfois le chemin compliqué. C’est pourquoi il faut se donner le temps nécessaire pour effectuer chacune des étapes de sa création (du business plan à la dernière démarche administrative). Voici 10 erreurs à éviter pour réussir votre projet de création d’entreprise !

 

L’absence d’implication de son entourage

Lorsqu’on crée une entreprise, le manque de soutien familial ou encore le manque de mobilisation de sa famille ou ses amis peuvent constituer des facteurs d’échec du projet. Il est donc capital d’expliquer ses motivations à ses proches et de partager son idée.

 

Le mauvais choix de la forme juridique de son entreprise

Il n’est pas aisé de se retrouver parmi les nombreux statuts juridiques existant actuellement (auto-entreprise, entreprise individuelle, ERIL, EURL, SARL, SA, SAS, SASU, etc.). Il est donc judicieux de se faire accompagner par un expert-comptable ou un organisme d’accompagnement à la création d’entreprise.

 

L’absence de formalisation de son idée

La viabilité et la force d’un projet résident dans la formalisation de ce dernier. La meilleure manière de formaliser un projet, c’est de l’écrire. Le plan d’affaires ou business plan est le document de référence en la matière. Vitrine de votre entreprise pour les investisseurs, ce document, qui contient tous les éléments de votre projet, doit être convaincant (parfaitement soigné, argumenté et illustré). Cela vous confèrera une certaine crédibilité auprès de vos investisseurs. Vous devrez fournir par exemple votre business plan à votre banquier.

 

L’absence de protection de son concept

Nous traversons des temps économiques compliqués où la concurrence est à son apogée. Il est donc important de se renseigner sur les diverses manières de protéger son idée, son concept ou son produit, d’autant plus lorsque ce dernier ou cette dernière est innovant (e).

 

La création d’entreprises pour de mauvaises raisons

Voulez-vous créer une entreprise pour travailler moins ou quand vous le souhaitez ? Ou encore, le faites-vous pour gagner de l’argent, pour devenir le chef, car vous en avez marre de l’atmosphère patron et collègue de travail ? Détrompez-vous ! Si telles sont vos motivations, sachez donc que créer son entreprise, c’est tout l’inverse de cela. Créer une entreprise, c’est un investissement.

 

La précipitation

La création d’une entreprise demande du temps et de l’organisation. Il n’est donc pas question de se précipiter. Pour fonder votre entreprise, vous devez passer par diverses étapes, afin que rien ne vous échappe au moment de la construction de votre projet.

 

L’isolement

Le fait de rester isolé (e) pendant la phase de construction de votre projet peut vous mener à l’échec. En fait, votre projet doit être confronté à des visions extérieures, surtout celles des experts de la création d’entreprise. Vous bénéficierez ainsi de conseils et d’accompagnement, notamment pour la recherche de financements.

 

Le mauvais choix de son associé

Il est capital de bien choisir son partenaire d’affaires, car s’associer, c’est comme se marier. L’associé parfait serait un entrepreneur dans l’âme, qui a un profil complémentaire au vôtre et qui partage votre vision de l’entreprise.

 

L’absence d’analyse du marché

Vous ne pourrez vérifier la faisabilité de votre projet si vous ne réalisez pas d’étude de marché ! Vos clients, vos concurrents et vos fournisseurs constituent le moteur de votre entreprise. Grâce à l’étude de marché, vous aurez des informations (à partir de l’analyse de vos clients et de vos concurrents) qui vous permettront de définir la stratégie de votre entreprise.

 

La négligence des prévisions financières

Un dossier financier complet doit comporter trois éléments importants :

  • un compte de résultat ;
  • un plan de financement ;
  • un prévisionnel de trésorerie.

Pour mesurer la rentabilité de votre projet, ce sont ces trois éléments que les financeurs étudieront.

En faisant attention à ces différents facteurs d’échec que nous venons de présenter brièvement, vous maximisez vos chances de réussir votre projet de création d’entreprise. Pour finir, à cette ère de la dématérialisation, n’hésitez pas à profiter des annonces légales en ligne, une fois votre entreprise créée.