jeudi 26 novembre 2020

Vous avez certainement déjà entendu parler ou même profité des services d’Uber Eats, la première entreprise de livraison de repas à domicile en France. Si cette société rencontre un franc succès dans l’Hexagone et attire de plus en plus de coursiers, c’est parce qu’elle leur permet de conserver leur liberté, notamment dans le choix des heures de travail et des moyens de locomotion. Ce qui incite de plus en plus de personnes à vouloir devenir coursier pour cette structure. Si vous aussi, vous êtes attiré par la souplesse des horaires de travail dans cette startup et par la possibilité d’arrondir vos fins de mois, voici les étapes à suivre pour devenir livreur Uber Eats.

Créer une microentreprise

Il s’agit de la première formalité à remplir pour travailler chez Uber Eats. Effectivement, les livreurs de cette entreprise n’ont pas le statut d’employés permanents, mais plutôt de prestataires de service. Vous devez donc être micro-entrepreneur pour devenir livreur chez cette startup.

Vous devez d’abord créer votre microentreprise, c’est la première chose à faire avant de passer à l’étape suivante. Afin d’ouvrir votre microentreprise de coursier, vous devez vous rendre sur la plateforme Guichet-Entreprises.fr ou au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) et remplir un formulaire.

Une fois que ceci est fait, vous obtiendrez un K-bis ainsi qu’un numéro SIREN. Lorsque vous devenez micro-entrepreneur, vous devez réaliser un chiffre d’affaires en deçà de 70 000 euros annuels hors taxes. Le chiffre d’affaires que vous réalisez sera imposé au barème progressif de l’impôt sur le revenu après un abattement de 34%.

Les avantages de ce statut d’entreprise sont multiples. En premier lieu, vos cotisations sociales seront calculées sous la forme d’un pourcentage de votre chiffre d’affaires. En conséquence, si vous ne réalisez aucun chiffre, vous n’aurez pas de cotisations à payer. Ensuite, avec le statut de micro-entrepreneur, vous ne serez pas sujet à la TVA si le chiffre d’affaires que vous réalisez hors taxes est inférieur à 33 200 euros. Enfin, avec une microentreprise, vous bénéficierez d’une comptabilité simplifiée. Toutefois, il faudra quand même tenir un livre des recettes et des achats.

Notez que si vous souhaitez savoir comment devenir livreur Uber Eats et que les démarches administratives à effectuer au préalable vous rebutent, vous pouvez faire appel à un service d’aide à la création d’entreprises par exemple. Celle-ci vous accompagnera pour vous parler du statut de micro-entrepreneur et sera en mesure de s’occuper des démarches à votre place.

uber eats

S’inscrire sur le site d’Uber Eats pour commencer vos missions

Pour devenir coursier Uber Eats, vous devez nécessairement être majeur et vous inscrire sur la plateforme de la startup. Lorsque vous vous rendrez sur le site, il faudra remplir un formulaire dans lequel vous devrez communiquer vos informations personnelles telles que votre nom et prénom, votre ville, etc.

Si votre candidature est acceptée par la structure, elle vous enverra un mail d’invitation dans ses locaux situés dans votre ville de résidence. Une fois que vous y serez, un débriefing sur votre mission de coursier sera effectué et vous recevrez également votre matériel de travail (tenue, sac isotherme, application et armband de smartphone, etc.).

Toutefois, sachez qu’avant de vous inscrire sur le site, vous devez obligatoirement être en possession de votre casier judiciaire. Contrairement à la plupart de ses concurrents, la startup exige un extrait du casier judiciaire datant de moins de 3 moins à tous ceux qui désirent devenir livreurs chez elle. Bien évidemment, le casier des postulants doit être vierge.

Cependant, il est important de souligner le fait que le casier n’est pas exigé dans toutes les villes de l’Hexagone. Seules certaines communes (notamment les métropoles) sont concernées par cette condition.

Pour obtenir votre extrait de casier judiciaire, vous pouvez désormais faire une demande en ligne sur la plateforme du ministère de la Justice, dans la section de la direction des affaires criminelles et des grâces.

Sachez aussi que vous devez disposer d’un matériel adéquat pour réaliser les courses qui vous seront confiées lorsque vous commencerez à travailler pour la société. Si vous utilisez un vélo pour réaliser vos livraisons, il faudra acheter un antivol, pour éviter de se retrouver dépossédé de votre moyen de locomotion au moment d’une livraison. Cependant, vous n’aurez pas besoin de cet outil, si vous utilisez un scooter pour réaliser vos missions.

Pensez également à acheter une batterie portable car il est fort probable que la batterie de votre téléphone ne tienne pas le coup pendant plusieurs heures de suite. Ainsi, si vous souhaitez travailler en toute sérénité pendant un long moment, vous aurez besoin d’une batterie externe.

Un support de téléphone vous sera très utile, car il sera très compliqué de suivre les indications du GPS avec votre smartphone fixé sur le bras ou tenu en main. Avec cet équipement, vous fixerez directement votre téléphone sur la bicyclette ou le scooter, ce qui vous permettra de suivre les indications plus facilement. Enfin, n’oubliez pas les équipements de protection individuelle qui assurent votre sécurité lors des chutes. Il s’agit du casque, des gants, d’un gilet et d’un pantalon résistants.

coursier urber eats

Quelles sont les tâches réalisées en tant que coursier chez Uber Eats ?

Le principe de fonctionnement est le même que la plupart des entreprises de livraison de repas à domicile. Le client passe sa commande dans un restaurant, en utilisant l’application Uber Eats de son téléphone. Le livreur le plus proche du lieu de réception de la commande reçoit une notification pour récupérer le repas et faire la livraison au client dans un délai assez court.

Lorsque vous devenez livreur, vous avez la possibilité de travailler et d’être rémunéré pour vos efforts, à condition d’être connecté aux heures d’ouverture de la zone où vous décider de mener votre activité. Il convient de noter que vous êtes en mesure de vous inscrire dans un shift et de vous déconnecter par la suite sans subir de préjudice. C’est justement ce qui est bien dans ce métier : la liberté de pouvoir travailler quand vous le voulez et comme vous le voulez.

En travaillant comme coursier Uber Eats, votre rémunération sera de 3,50 euros par course + 1,4 euro par kilomètre parcouru si vous travaillez à Paris et + 1,3 euro par kilomètre parcouru dans les autres communes.

Vous avez également droit à des bonus si vous travaillez à des heures spécifiques ou lorsque les conditions météorologiques sont défavorables. Les bonus offerts sont assez intéressants car ils multiplient de 1,1 à 2 le tarif de la mission que vous réalisez.