Alsaeci

Découvrez l’affacturage, pour stabiliser les finances de votre entreprise

Disposer de fonds de trésorerie suffisants pour couvrir ses dettes, payer ses employés et faire des acquisitions est crucial pour la survie d’une entreprise. En cas de manque de liquidité pour faire fonctionner les activités, les dirigeants optent souvent pour des emprunts qui se font de plus en plus rares à cause de la crise économique. Mais depuis peu, une nouvelle solution semble répondre aux attentes. Elle leur permet de céder leurs créances contre rémunération immédiate : c’est l’affacturage. Comment fonctionne ce procédé et dans quelles mesures les entreprises peuvent-elles y accéder ?

Pourquoi et dans quels cas avoir recours à l’affacturage ?

Il est de coutume que les dirigeants se demandent : pourquoi aurais-je recours à l’affacturage pour mon entreprise et en quoi cela peut-il m’aider ? N’existe-t-il pas d’autres sources de financement pour régler mes problèmes financiers ? Ce qu’il faut comprendre, c’est que face aux problèmes de trésorerie, le meilleur moyen de s’en tirer à bon compte est de limiter au maximum les solutions qui impliquent de s’endetter. L’affacturage est l’une de ces solutions destinées à les aider les entreprises à se financer et s’avère particulièrement adapté aux PME et aux TPE.

Diverses raisons peuvent être à l’origine de problèmes financiers dans une entreprise. Le dirigeant peut par exemple se retrouver à investir dans un événement qui n’était pas prévu dans le budget au départ. Il peut également avoir réinjecté excessivement les profits dans l’entreprise ou accumulé des dettes. D’un autre côté, les conditions défavorables de vente ou le ralentissement des flux de revenus peuvent également engendrer des pertes pour l’entreprise.

Pour finir, il y a également les créances des clients. Ces dernières constituent un vrai capital de l’entreprise auquel elle n’a malheureusement pas accès avant une période donnée. Encore faudrait-il que les clients puissent régler leurs factures dans les délais. C’est donc à tous ces problèmes que l’affacturage est la réponse.

 affacturage

En quoi consiste un tel procédé ?

L’affacturage ou le factoring est un procédé qui permet à une entreprise de vendre à un organisme financier ses créances. On peut l’assimiler à un sponsoring des ventes. Car l’organisme va en quelque sorte racheter les dettes des clients de l’entreprise et rémunérer cette dernière immédiatement après la signature du contrat de factoring, afin de lui permettre de régler ses problèmes de trésorerie.

Bien entendu, pour couvrir ses dépenses et les risques encourus, la société qui rachète les créances va prélever sur ces dernières une commission de finance, une commission d’affacturage et un fonds de garantie. L’entreprise se verra donc recevoir le reste du montant des créances. Dès que ses clients auront réglé entièrement leurs dettes, l’organisme financier reversera à l’entreprise le fonds de garantie prélevé.

Les conditions d’éligibilité au factoring

Pour accéder au factoring, il suffit de posséder des créances et d’avoir pour clientèle d’autres entreprises, à savoir des organismes privés et publics. Si vous vous demandez si l’affacturage s’adresse à vous, sachez qu’il est valable pour toutes les entreprises, sans distinction de taille, d’activité et également de forme juridique.

La seule contrainte, c’est le type de clients. Les créances ne doivent en aucun cas provenir de particuliers. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas avoir des clients particuliers dans votre portefeuille clients. Si votre entreprise propose des produits/prestations pour les particuliers, rien ne doit vous faire arrêter. Toutefois, l’affacturage ne concernera que les dettes des entreprises envers vous.

Facebook
Twitter
LinkedIn