samedi 6 mars 2021

La gestion financière fait partie des tâches importantes de la vie et du bon fonctionnement d’une association. À présenter lors de l’assemblée générale annuelle, le rapport financier d’association rend compte de cette gestion financière. Mais il ne faut pas le confondre avec le bilan financier. Bref, divers paramètres relatifs aux éléments financiers sont à connaître quand on se lance dans le monde associatif.

Qu’est-ce que le rapport financier d’une association ?

La présentation du rapport financier est un des moments les plus importants de l’assemblée générale annuelle d’une association. En effet, ce document informe les membres, de la situation financière de l’organisme et des possibilités de réalisation à venir en fonction de cet état financier. Nous allons tout savoir sur le bilan financier d’une association, mais avant d’aller plus loin, rappelons que la loi du 1er juillet 1901 n’impose pas de règle contraignante aux associations françaises. Ainsi, la majorité des associations n’ont pas d’obligations comptables importantes, celles-ci étant réservées aux structures d’une certaine envergure.

En tout cas, le rapport financier est la synthèse comptable de l’association. Il est rédigé en règle générale par le trésorier. Les associations de grande envergure peuvent faire appel à un expert-comptable extérieur, voire un commissaire aux comptes pour épauler le trésorier dans la rédaction du rapport financier.

Quoi qu’il en soit, le document présente les recettes et les dépenses en se basant sur les justificatifs financiers d’une association. Il rend également compte de l’état de trésorerie. Ensuite, il doit clairement présenter aux membres les aspects financiers de l’association. Avec cette vision claire, les membres doivent pouvoir voter ou non le quitus de gestion aux dirigeants. S’il y a litiges ou conflits, les dirigeants ayant rédigé le rapport financier doivent démontrer que toutes les informations ont été présentées en amont.

Pour ce qui est du format, le rapport financier peut être présenté sur Excel ou en pdf. Pour une meilleure compréhension, la présentation peut s’accompagner d’images, de graphiques, de tableaux et d’autres visuels.

bilan financier

Qu’est-ce qu’un bilan financier d’association ?

Quels sont les justificatifs financiers d’une association ? Quel est l’état du patrimoine de l’association ? Quelle est la situation financière exacte de l’association ? Le bilan financier répond à ces questions à travers des données précises et objectives.

Il faut savoir que les grandes associations sont tenues de respecter des obligations comptables similaires à celles des grandes entreprises. Les associations loi 1901 quant à elles, bénéficient d’une grande liberté d’organisation. Elles ne sont pas légalement obligées d’établir un bilan financier d’association.

En tout cas, pour les associations qui doivent en établir un, le bilan financier est un document comptable en bonne et due forme. Ce document, dont vous trouverez un modèle sur Impots.gouv.fr, présente le patrimoine de l’association à la fin d’un exercice d’une année. Comportant deux parties, ce bilan financier permet d’évaluer la santé financière de la structure.

Le contenu d’un bilan financier d’association est conforme au plan comptable association. Des contenus bien spécifiques doivent y figurer selon le règlement n°99-01 de février 1999 par le Comité de la réglementation comptable « relatif aux modalités d’établissement des comptes annuels des associations et fondations » Les éléments mentionnés en question se divisent en deux parties : l’actif et le passif.

L’actif regroupe le patrimoine de l’association c’est-à-dire tout ce qu’elle possède :

  • L’actif immobilisé qui comprend l’immobilisation corporelle (terrains, constructions, matériels industriels, etc.), l’immobilisation incorporelle (marques, brevets, marques, etc.) et l’immobilisation financière (prêts, etc.)
  • L’actif circulant qui comprend les stocks, les placements, les acomptes versés, etc.
  • Les charges constatées

Le passif quant à lui, regroupe les ressources financières :

  • Les fonds propres
  • Les fonds dédiés
  • Les subventions d’investissement
  • Les réserves
  • Les provisions pour risques et charges
  • Etc.

Malgré certaines difficultés dans la rédaction et la présentation d’un rapport financier ou d’un bilan financier d’association, cela ne doit pas être un frein à la création d’une association loi 1901.

Plus d’informations sur le monde professionnel et les entreprises sur brainstormer.fr