Alsaeci

Pétrole, or ou sucre ? Le trading de commodités expliqué

bateau

Les produits de base tels que le minerai de fer, les combustibles fossiles (pétrole, gaz naturel), les métaux précieux et le bétail sont les matières premières qui alimentent l’économie mondiale et offrent aux investisseurs avertis des opportunités uniques de réaliser des profits grâce à la constante évolution de leurs prix. Bien réalisé, le trading des matières premières (commodités) peut générer des rendements élevés tout en offrant des options supplémentaires de diversification de portefeuille. Cependant, investir dans les matières premières nécessite des connaissances plus spécialisées puisque ce marché peut présenter des risques et des formes atypiques selon les conjonctures. Voici donc tout ce que vous devez savoir sur le trading de commodités.

En quoi consiste le trading de commodité ?

Les cours des différentes commodités varient constamment en fonction de l’évolution de l’offre et de la demande à l’échelle  :

  • nationale ;
  • continentale ;
  • mondiale.

Néanmoins, encore faut-il savoir qu’est-ce qu’une commodité pour se positionner efficacement sur ce marché. Une mauvaise récolte en Inde pourrait entraîner une hausse des prix des céréales, tandis que l’augmentation de la production de pétrole au Moyen-Orient pourrait faire baisser son cours sur tous les marchés dans le monde. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas d’acheter et de revendre des stocks de matières premières. Le trading de commodité consiste à échanger différents actifs, généralement des contrats à terme, qui sont basés sur le prix d’une matière première physique sous-jacente. En achetant ou en vendant ces contrats à terme, les investisseurs prennent des positions sur la valeur future attendue d’une matière première donnée.

Le marché des commodités

Étant donné l’importance des produits de base dans la vie quotidienne, le trading des commodités est apparu bien avant la configuration moderne des marchés financiers. La pratique existe depuis que les anciens empires ont développé des routes commerciales pour échanger leurs marchandises. Le commerce des matières premières est, à proprement parler, à l’origine du trading tel qu’on le connaît aujourd’hui. Le plafond de la Bourse de New York est orné de feuilles de tabac en or en hommage au commerce des matières premières qui a donné naissance à l’institution.

La dynamique des prix du marché permet aux investisseurs de profiter des tendances de l’offre et de la demande pour générer du profit tout en réduisant leur exposition au risque par la diversification de leurs portefeuilles.

Comment faire du trading de commodités ?

Il existe plusieurs façons de négocier des matières premières dans votre portefeuille, avec leurs propres avantages et inconvénients.

Contrats à terme sur matières premières

La façon la plus courante de faire du trading sur les matières premières consiste à acheter et à vendre des contrats sur un marché à terme. Il s’agit de conclure un accord avec un autre investisseur sur la base du prix futur d’une matière première. Si vous aviez conclu un contrat à terme pour vendre du pétrole, vous gagnerez de l’argent lorsque le cours baissera, et vous en perdrez lorsque le cours montera. En outre, vous pouvez à tout moment liquider votre position avant la date d’expiration du contrat. Il est donc essentiel de correctement suivre l’évolution des différents marchés ainsi que les rapports sur la conjoncture globale.

Achats de produits physiques

Les contrats à terme ne servent qu’à se positionner sur les variations de prix. En revanche, pour les métaux précieux comme l’or et l’argent, il est possible de prendre possession des marchandises physiques elles-mêmes, comme :

  • des lingots d’or ;
  • des pièces ;
  • des bijoux.

Cette approche vous donne une exposition à l’or, à l’argent et aux autres métaux précieux et vous permet de ressentir le poids réel de vos investissements.

Achat d’actions

Une autre option consiste à acheter les actions d’une société liée à une matière première. Pour le pétrole, vous pouvez acheter les actions d’une société de raffinage ou de forage pétrolier. Pour les céréales, vous pouvez acheter les actions d’une grande entreprise agricole ou d’une société qui vend des semences comme une SCEA. En règle générale, ces types d’investissements en actions suivent le prix de la matière première sous-jacente. Si le prix du pétrole augmente, une société pétrolière devrait être plus rentable et le prix de ses actions devrait donc augmenter également.

Conclusion

Aujourd’hui, le marché des matières premières est beaucoup plus sophistiqué. Non seulement il existe une longue liste de produits négociés, mais c’est aussi un marché international avec des bourses dans le monde entier. Il est possible de faire du trading de commodités presque 24 heures sur 24 pendant la semaine de travail. Cette option d’investissement offre une exposition différente de celle du marché des valeurs mobilières ainsi que des perspectives de protection contre l’inflation. Pour faire du trading de commodités via les contrats à terme, l’idéal reste d’ouvrir un compte auprès d’un courtier spécialisé qui propose ce type d’opérations. Les contrats à terme étant l’un des moyens les plus pratiques et rapides de se positionner sur ce marché.

Facebook
Twitter
LinkedIn