vendredi 27 novembre 2020

ARGOS est un système mondial de collecte de données par satellite. C’est un pionner dans le domaine de la localisation des données dédiées surtout pour les études de protections environnementales et les services de secours.

Depuis 1978, les agences spatiales qui utilisent le système Argos se sont engagées dans les progrès technologiques avec la mise en orbite terrestre des satellites d’observation de la terre. Le Centre National d’études spatiales (CNES), la National Aeronautics and Space Agency (NASA) et la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) qui ont créé Argos ont depuis investi dans une nouvelle génération de technologies d’observation.

Présentation de l’entreprise ARGOS

L’Homme a toujours cherché à se repérer dans l’espace en développant des moyens de positionnement et de navigation. Grâce aux différents systèmes spatiaux, des outils fiables sont disponibles pour ne pas se perdre. Actuellement, le nombre de satellites artificiels qui sont en orbite autour de la Terre avoisine les trois mille. Et de gros débris spatiaux issus des ondes spatiales se comptent également par centaines de milliers. C’est dire à quel point la conquête spatiale a pris de l’ampleur ces dernières décennies.

Argos est un des pionniers de l’exploitation satellitaire des données. Actuellement, elle est l’unique plateforme qui peut fournir des données de localisation pour surveiller l’environnement en se servant des plateformes dotées d’un émetteur Argos. Elles peuvent être distantes, fixes ou mobiles. La collecte des données satellites est très utilisée par des personnes et des organismes éparpillés dans le monde et qui travaillent ensemble sur des projets similaires.

Avec Argos, le suivi, la collecte et l’accès aux données satellite peuvent se faire automatiquement (par mail, depuis un logiciel ou sur Cd-rom) ou via le site Internet d’Argos, l’ArgosWeb. Les données y sont affichées sous forme de tableau de bord et de cartes graphiques.

Argos agit à l’échelle planétaire. Les utilisateurs font appel à Argos pour obtenir des capteurs/émetteurs selon le programme d’observation souhaité. Biologistes et scientifiques utilisent ces techniques spatiales pour obtenir des données météorologiques telles que la pression atmosphérique ou la température de la mer, le comportement sous-marin des poissons, les bouées dérivantes océanographiques, la migration d’oiseaux ou la santé des animaux en réserve. Des entreprises exploitent ces observations satellitaires pour la gestion des alarmes, le suivi des bateaux de pêche, et d’autres domaines d’ordre logistique.

3.3 Transmettre des positions GPS via Argos

Depuis quelques années, Argos développe des mini-balises qui sont destinées à être exploitées en technologies numériques, notamment en IoT. Cette connectivité est plus simple, plus efficace et couvre le monde entier.

Si vous souhaitez bénéficier des offres Argos pour votre entreprise, connectez-vous pour vous enregistrer en ligne. Une fois que votre demande est validée par le comité des opérations d’Argos, un bon de commande vous est envoyé. Argos doit s’assurer que votre projet est compatible avec le système Argos. Retournez ensuite votre bon de commande dûment signé. Vous recevrez des numéros d’identification, un login et un mot de passe. Dès lors, vous pourrez :

  • commencer à accéder à vos données
  • exploiter vos données en ligne
  • configurer les notifications
  • personnaliser le défilement des messages
  • adapter l’application et les interfaces à vos activités.

 

Actualités des œuvres en cours

16A

Le projet INDESO est une des activités phares ayant le plus marqué l’utilisation des balises Argos. Il s’agit d’une bonne gestion environnementale et de la lutte contre la pêche illégale en Indonésie, grâce à des données océanographiques spatiales.

2020 est marquée par le début du lancement du haut-débit avec la 5G. Désormais avec Argos, toute entreprise ou tout individu qui embarque sur les océans ou qui les survole aura accès à Internet et aux nouvelles technologies. Le système satellite de surveillance développé par Argos reste la data base pour rester connecté en naviguant sur les mers du monde, en traversant les endroits désertiques ou en les survolant. L’IoT ou Internet des Objets contribue favorablement à compléter les limites des réseaux terrestres. L’augmentation de la bande passante des technologies satellitaires Argos ainsi que la liaison descendante opérationnelle permettront d’envoyer toujours plus de données encore plus efficacement. La porte aux multitudes nouvelles applications est alors ouverte avec les télécommunications par satellite.

En parallèle, CLS, avec le soutien de l’Agence spatiale française CNES, travaille au développement d’une toute nouvelle génération de petits satellites, utilisant 25 nano satellites. Cette constellation de satellites dans l’espace, appelée Kinéis. Il devrait être déclaré opérationnel en 2023 et va connecter plusieurs millions d’objets smart où qu’ils se trouvent à la surface terrestre. Les professionnels et le grand public auront accès à un service mondial de localisation par satellite, très simple d’utilisation et très abordable.