Alsaeci

Sécurité informatique : quel métier choisir ?

La technologie et spécialement l’information a connu un développement fulgurant au cours de ces dernières années. Même si cette évolution a été bénéfique à bien des niveaux, elle est quand même utilisée à de mauvaises fins. De ce fait, les exigences en sécurité informatique ont rapidement augmenté, ce qui a abouti à la création de nouveaux métiers dans ce domaine. La demande de candidats qualifiés est donc de plus en plus forte dans ce secteur. Si vous avez envie de vous y lancer, voici 4 métiers à choisir en matière de sécurité informatique.

Suivre une formation pour devenir Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Informations

Le RSSI est celui qui est chargé de la définition des politiques relatives à la sécurité des données. Il définit les protocoles et supervise les équipes à sa disposition dans ce sens. Le RSSI est un maillon important de la chaîne de l’entreprise dans le sens où l’ensemble des données informatiques de cette dernière est sous sa responsabilité.

Étant donné que le secteur de la sécurité informatique évolue, le RSSI se doit de maintenir l’entreprise au bon niveau technologique. Il doit assurer une veille constante afin d’améliorer les techniques et les protocoles de sécurité de celle-ci. Le métier de RSSI est accessible après une formation adéquate. Parmi ce que vous devez savoir sur la formation RSSI, ses enseignements stricts et complets en matière de sécurité informatique figurent en tête de liste. La formation inclut divers programmes qui s’attaquent à des problématiques différentes du métier.

Au terme de votre apprentissage, vous serez en mesure de diriger convenablement la sécurité des systèmes d’information. Les concepts fondamentaux de l’analyse des risques et de leur gestion n’auront plus de secret pour vous. La formation RSSI est aussi bien théorique que pratique. Elle s’intéresse également à des sujets d’actualité tels que l’infogérance. Elle s’appuie sur une connaissance solide des notions et sur des challenges réguliers.

De cette manière, vous avez l’assurance d’acquérir les compétences nécessaires pour remplir vos fonctions. Afin que cette formation soit la plus profitable pour vous, certains prérequis sont nécessaires. Il s’agit entre autres d’une culture générale infaillible des infrastructures IT. Cela est d’autant plus important que toutes les missions du RSSI tournent autour de ces dernières.

La profession d’architecte de sécurité

Le métier d’architecte de sécurité est assimilable à celui d’architecte de maison à peu de détails près. Les deux conçoivent des plans dans le but de rendre un ensemble en adéquation avec un objectif. Ainsi en tant qu’architecte de sécurité, vous devrez concevoir les orientations technologiques des systèmes d’information d’une entreprise. Votre rôle s’étend aussi bien sur le plan des logiciels que sur les infrastructures elles-mêmes.

L’architecte de sécurité est un professionnel qui veille à la cohérence, mais surtout à l’association des solutions technologiques déployées. Il doit faire en sorte que toutes ces solutions forment un ensemble pertinent et conforme aux enjeux de l’entreprise.

En d’autres termes, l’architecture de sécurité est un aspect du management de la sécurité des systèmes d’information. Pour acquérir les compétences nécessaires à cette fonction, vous devez suivre une formation dans une école d’ingénieur. Il faudra au moins cinq ans d’études après le baccalauréat et l’équivalent en expérience dans le domaine de la sécurité d’information.

formation pour devenir RSSI

Devenir testeur d’intrusion

Le testeur d’intrusion est un spécialiste des cyberattaques sous leurs différentes formes. Il joue le rôle d’auditeur ; il évalue la sécurité des systèmes d’information. Encore appelé « hacker éthique », le testeur d’intrusion a pour principale mission de tester les limites de la cybersécurité des entreprises. Il essaye par tous les moyens de pénétrer dans les systèmes afin d’y déceler les failles et donc de les faire remonter à la hiérarchie.

Cette fonction permet de renforcer constamment la sécurité des données et de prémunir ces derniers d’éventuelles intrusions. Par son travail, le testeur d’intrusion joue un rôle clé dans l’amélioration de la cybersécurité. Il anticipe les menaces et préconise les meilleurs outils contre les techniques d’intrusion dans la base de données de l’entreprise.

Envisager le métier de testeur d’intrusion demande d’avoir des connaissances solides et surtout d’être polyvalent. Vous devez avoir des bases solides en informatique et éventuellement en langage de programmation. Vous pouvez les acquérir avec une licence professionnelle en métiers de l’informatique ou un master en informatique avec une spécialisation cybersécurité.

Le rôle de l’analyste en surveillance de réseau pour la sécurité informatique

Le métier d’analyste de réseau est une profession qui nécessite une veille quasiment constante. Ce professionnel se doit de surveiller constamment le réseau afin de détecter tout incident. Il en analyse ensuite les causes potentielles et fait parvenir les résultats à sa hiérarchie. Il s’agit généralement du RSSI à qui il doit faire un reporting régulier de l’activité et de la santé du réseau.

Les fonctions de l’analyste de réseau demandent une certaine maîtrise des techniques d’intrusion. Dans ce sens, il peut collaborer avec le testeur d’intrusion afin d’avoir des informations complémentaires. L’analyste de réseau doit être doté d’une excellente capacité de synthèse pour rendre ses rapports digestes et concis.

Facebook
Twitter
LinkedIn