Un CRM (Customer Relationship Management) permet aux entreprises de mieux gérer leurs clients et d’améliorer leurs performances. Pour mettre en place un processus efficace, il faut nécessairement prendre en compte plusieurs critères. Certaines erreurs peuvent mettre en danger la stabilité d’une société. Cet article vous présente quelques astuces pour vous aider à réussir votre stratégie CRM.

Pensez à bien définir son cadre stratégique

Il faut une certaine préparation pour mettre en place un bon CRM. En effet, cela ne s’improvise pas. Il est primordial de déterminer vos objectifs, vos projets ainsi que votre stratégie. On peut décider de mettre en place un CRM pour de nombreuses raisons (pour qualifier plus efficacement des leads dans une démarche de nurturing, pour renforcer la proximité avec des clients, pour personnaliser davantage des campagnes marketing et commerciales, pour améliorer l’efficacité d’un service client, etc.). Ainsi, avant de choisir votre logiciel, réfléchissez à la raison pour laquelle vous souhaitez l’acheter.

Choisissez la solution la plus adaptée à vos besoins

De nos jours, il existe différents logiciels CRM disponibles sur le marché. Certains d’entre eux sont généralistes tandis que les autres ont été développés pour répondre à des besoins complexes et précis. Certains peuvent être utilisés en ligne tandis que d’autres doivent obligatoirement être installés sur la machine de l’utilisateur. Ce sont les fonctionnalités proposées qui doivent vous aider à faire un choix. En effet, acheter un logiciel CRM saturé de fonctionnalités qui ne conviennent pas à vos besoins vous fera uniquement perdre du temps et de l’argent. Pour trouver le CRM idéal pour votre projet, il est nécessaire de suivre les recommandations suivantes :

  • Favorisez les CRM qui sont capables de se connecter facilement avec les logiciels et outils que vous utilisez déjà.
  • Testez au moins 3 solutions différentes pour pouvoir déterminer celle qui pourra combler vos attentes
  • Posez des questions aux éditeurs de CRM pour avoir le maximum d’informations
  • Choisissez un logiciel souple pour être en mesure de faire des aménagements progressifs plus tard.

Cliquez ici, pour découvrir les services de ce professionnel du CRM.

Demandez des feedbacks aux opérationnels

Un bon logiciel de CRM ne doit pas être figé. Il doit pouvoir faire l’objet de développements progressifs, car quelques mois après l’avoir acheté, vous pourriez avoir besoin d’ajouter de nouvelles fonctionnalités. Pour satisfaire au mieux vos utilisateurs, demandez-leur de vous envoyer leurs remarques et suggestions. Ces dernières seront surtout relatives aux fonctionnalités, à l’ergonomie, à la gestion des accès et à la topologie des champs de la base de données du CRM. 

Durant les premiers mois, l’organisation de réunions hebdomadaires est fortement recommandée. Ces réunions vous permettront de faire le point et de connaître les difficultés qui sont souvent rencontrées lors de l’utilisation du logiciel. Cette recommandation ne doit pas être prise à la légère. La mise en place d’un CRM n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire. C’est une décision qui doit être mûrement réfléchie, car elle nécessite beaucoup d’investissement et aura un gros impact sur votre manière de travailler.

Privilégier un CRM ayant fait ses preuves avec une équipe compétente et dynamique pouvant vous apporter une assistance quand cela sera nécessaire.