Les périodes de fêtes, tout comme les saisons d’évaluation sont autant d’occasions de faire des cadeaux. Le plaisir d’offrir n’est plus seulement réservé au cadre personnel : les entreprises l’ont adopté pour récompenser leurs salariés tout au long de l’année. La solution la plus simple pour satisfaire tout le monde tient en 2 mots : chèque cadeau.

Le chèque cadeau : de quoi s’agit-il ?

Comme son nom l’indique, le chèque cadeau est un bon destiné à financer l’achat de produits ou de services. Avec un montant prédéfini par celui qui l’offre, ce chèque permet à son destinataire d’acquérir ce qui lui fera plaisir. Valable dans une ou plusieurs boutiques partenaires, le chèque peut vous donner l’accès à l’intégralité des articles disponibles, ou uniquement à des catégories de produits et de services.

Parmi ces enseignes partenaires, des supermarchés, des magasins spécialisés dans la vente d’articles spécifiques, ou encore toute autre forme de services peuvent être achetés. Considérée comme une faveur présentée par les entreprises, cette offre personnalisée, comme le chèque cadeau Wedoogift, peut aussi bien être utilisée pour acheter des articles high-tech que des massages ou des services durant vos vacances.

Le chèque cadeau offre une facilité d’acquisition à son bénéficiaire : si ce financement supplémentaire permet d’obtenir des articles ou des services que vous ne pouvez vous permettre au quotidien, le montant accordé est limité. Ce dernier est calculé grâce à la faculté de l’entreprise, mais aussi en fonction de la productivité du salarié, de son assiduité, ou de sa capacité à contribuer aux objectifs. Non déductible de la rémunération, le chèque cadeau représente un supplément non négligeable que l’employeur devra prévoir en plus.

cheque cadeau

À qui offrir des chèques cadeaux ?

Accessible à tout employé de votre entreprise tout au long de l’année, le chèque cadeau est destiné à couvrir le coût d’un ou de plusieurs articles qui vous intéressent. S’ils sont généralement valables dans les boutiques physiques, ces chèques sont aussi acceptés dans des magasins virtuels partenaires. Présenté sous une forme dématérialisée, le montant qui vous est accordé sera déterminé en fonction de votre rémunération, ou encore du nombre de parts fiscales regroupées sur le mois. Contrairement à une croyance répandue, ces rétributions ne sont pas seulement prises en charge par les employeurs.

Le salarié participe également à un niveau de 20%, invitant l’employeur à compléter la somme restante. Toute personne participant activement à la vie de l’entreprise peut prétendre à l’obtention des chèques cadeaux. Suivant votre situation familiale, la hauteur de votre participation sera plus ou moins importante. Si l’employé lambda contribue à hauteur de 20%, celui ayant des enfants à charge voit son apport être réduit. Cette réduction ne change pourtant rien à la valeur du chèque cadeau dont vous pouvez bénéficier.

Quelles conditions pour l’obtenir ?

Les conditions sous lesquelles une entreprise peut décider l’octroi d’un chèque cadeau sont établies par un comité d’entreprise. Offert à l’intégralité des employés ou aux plus méritants, ces petites faveurs prennent uniquement en charge l’achat de produits dans des points de vente partenaires. Perçu comme un complément de rémunération, le ticket cadeau est principalement offert lors d’occasions particulières. Octroyé lors des anniversaires, des naissances, des mariages, des retraites, des fêtes religieuses ou des dates importantes dans l’entreprise, il représente un sérieux coup de pouce pour les employés.

Il peut ainsi arriver que les entreprises distribuent des chèques cadeaux pour récompenser leurs équipes. Ce choix de rémunération supplémentaire ne doit cependant pas être systématique : octroyer un bon cadeau doit se décider conformément à des raisons objectives. Pour les entreprises, le défi consiste à proposer des offres correspondant aux besoins de la saison : l’accès aux jouets et aux produits de luxe durant les fêtes de fin d’année, l’achat de petits présents romantiques à l’occasion de la Saint-Valentin, un montant destiné à faciliter l’achat de fournitures scolaires pour la rentrée… les partenariats contractés par l’entreprise doivent idéalement répondre à des besoins spécifiques et utiles.

Une option pour contrôler les achats des employés

Si le ticket cadeau brille par son aspect pratique, il offre aussi aux entreprises un moyen indirect de contrôler les achats de leurs employés. Plutôt que de favoriser les achats libres et illimités, cette option permet de définir précisément les magasins auprès desquels ils peuvent réaliser leurs achats, les types de produits qu’ils peuvent acquérir, mais aussi les montants auxquels ils ont droit.

Valable sur une période déterminée à l’avance, le bon cadeau peut ainsi être utilisé pour faire découvrir des types de produits en particulier. À l’instar des bons de restauration, il accorde des choix plus ou moins étendus parmi lesquels vos salariés pourront trouver leur bonheur. Pour l’entreprise, l’émission de ces chèques cadeaux représente un partenariat à long terme. En règle générale, les émetteurs de ces bons restent les mêmes, quel que soit la période de l’année ou l’événement justifiant leur octroi.

Quels avantages pour l’entreprise ?

Bien que les employés apprécient le coup de pouce non négligeable que ce don représente, les entreprises sont les premières à trouver des avantages dans les chèques cadeaux. Ils proposent :

  • Un mode de gestion souple et simplifié des montants offerts : du mode de personnalisation aux choix des prestataires ou de la sélection des enseignes… le chèque cadeau offre une large possibilité de manœuvre pour l’entreprise.
  • Un outil que vous pouvez utiliser comme levier de stimulation de vos ressources humaines. Le chèque cadeau peut ainsi représenter une source de motivation utile pour les employés.
  • Initiant la cohésion au sein de l’entreprise, ce mode de rétribution contribue à confirmer le sentiment d’appartenance à un groupe.
  • Des avantages sociaux et fiscaux non négligeables, dont une réduction ou une suppression des montants de vos charges de cotisation.
  • Une forme de fidélisation active et pertinente de vos équipes. L’approche répond aussi bien aux attentes de vos salariés qu’à celles de vos partenaires d’affaires.
  • Une source de motivation pour inciter vos employés à être plus productifs, et à s’investir dans vos objectifs à long terme.