Le dispositif de formation FNE est une aide destinée prioritairement aux entreprises de moins de 250 salariés. Elle vise le renforcement des compétences des salariés des sociétés bénéficiaires. Avec la crise causée par la Covid-19, de plus en plus d’entreprises ont vu leur activité tourner au ralenti. Afin de les soutenir, l’État a mis en place de façon temporaire (jusqu’à la rentrée de septembre) un nouveau dispositif de formation FNE. Nous vous proposons d’en savoir plus sur ce nouveau dispositif dans cet article.

Fonds national de l’emploi : de quoi s’agit-il ?

Le dispositif de formation Fonds national de l’emploi (FNE) est un appui dont bénéficient les entreprises en sous-activité pour mettre en œuvre des mesures de formations professionnelles. Ces mesures visent le renforcement des compétences des salariés en prévision des mutations économiques et technologiques.

Avec la Covid-19, le dispositif de l’aide à la formation du fonds national de l’emploi a été renforcé pour mieux accompagner les entreprises en activité partielle à cause de la pandémie. Grâce à ce renforcement, l’État prend en charge la totalité des coûts pédagogiques de la formation des salariés de ces entreprises.

FNE-formation : qui peut en bénéficier ?

Le nouveau dispositif est destiné à toutes les entreprises ayant des employés au chômage partiel et qui ont obtenu une autorisation. Pour en bénéficier, il suffira à l’entreprise de signer une simple convention avec la Direccte.

Tous les salariés déclarés en activité partielle sont concernés, en dehors de ceux qui sont en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Cependant, la convention ne prend pas en compte les salariés en télétravail à temps plein. Il est aussi important de noter que la société ne pourra bénéficier du nouveau dispositif que pendant la durée indiquée au moment de son inscription en période de chômage partiel.

FNE formation professionnelle

Dispositif FNE : pour quelles formations ?

Le dispositif renforcé prend en compte les formations permettant le renouvellement d’une habilitation ou certification individuelle des bénéficiaires et nécessaire à l’exercice de leur activité professionnelle. Les actions éligibles au dispositif sont :

  • les actions de formation ;
  • les bilans de compétences ;
  • les actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience.

De façon générale, la formation doit permettre le renforcement des compétences et de l’employabilité du salarié, peu importe son domaine d’activité. Elle doit se dérouler entièrement à distance. Les formations non éligibles au dispositif sont celles qui sont obligatoires (hygiène-sécurité au sens des articles L. 4121-1 et 4121-2 du Code du travail) et celles réalisées en alternance ou par apprentissage.

« Pour nous, le confinement a immédiatement conduit à plus d’activité. Avec deux destinataires différents.
D’une part, les gens pouvaient passer du temps pour apprendre une langue étrangère et ont mobilisé leur CPF. Puis, avec des programmes de chômage partiel et de dispositif FNE Formation, les DRH des grandes entreprises nous ont confié des programmes de formation à destination de plusieurs centaines de salariés.
Nous avons dû développer rapidement un rôle de conseil auprès de nos clients DRH pour accompagner les entreprises dans cette situation unique. »

Guillaume le Dieu de Ville, Cofondateur de Lingueo – Pionnier de la téléformation linguistique

Le dispositif d’Activité Réduite pour le Maintien en Emploi (Arme)

L’Arme est venu remplacé le FNE.

Ce système de chômage partiel pourrait être étendu dans certains secteurs touchés par la crise. « Pour des secteurs comme l’automobile, qui seront durablement touchés par la crise mais avec des perspectives à moyen et long terme, nous travaillons en effet à créer un système d’activité partielle à long terme », a confirmé Muriel Pénicaud au Figaro le 29 mai.

Ce système vous permettra d’ajuster vos horaires de travail et de garantir le paiement des salaires pendant une certaine période grâce à un soutien financier de l’Etat. Grâce à cela, les salariés dont les heures de travail seront réduites pourront l’utiliser pour se former dans de nouvelles industries liées à l’environnement ou au numérique.

Ce système, déjà mis en œuvre en métallurgie, peut être adapté à la spécificité de domaines d’activités, comme par exemple le tourisme. Cela ne s’applique pas à toutes les entreprises et ne peut pas être utilisé par celles dont les activités ne seront pas reprises.

« Pour ces entreprises, il faudra sans doute renforcer la dimension formations et reconversion des salariés, en cas de reclassement pour aller vers d’autres secteurs qui recrutent »

Muriel Pénicaud.

En savoir plus sur l’articulation entre le dispositif Arme et la formation professionnelle.

FNE : Intérêts pour le salarié et l’entreprise

Le chômage partiel n’est pas synonyme d’inactivité pour le salarié. Avec le dispositif de formation FNE, il peut mettre cette période à profit pour se former. Ainsi, il ne perdra pas ses compétences pendant le chômage partiel, mais au contraire il en gagnera d’autres. De plus, l’employé au chômage partiel aura sa rémunération maintenue selon les règles de l’activité partielle.

Grâce au nouveau dispositif, les entreprises pourront, pendant ce temps d’activité limitée, anticiper la problématique du renforcement des compétences et de l’employabilité de leurs salariés. Cette opportunité pourra servir alors de tremplin pour la relance des activités dès la sortie de crise.

Le dispositif de formation FNE renforcé facilite également la continuité de l’activité des salariés face aux transformations économiques engendrées par la crise de la Covid-19. Il rend aussi facile l’adaptation à de nouveaux emplois si des changements professionnels doivent s’opérer à cause de l’évolution ou de la modification des conditions de production.

Que retenir ? Le nouveau dispositif de formation FNE a été mis en place par l’État pour soutenir les entreprises en cette période marquée par l’épidémie du coronavirus. Grâce à ce dispositif, les salariés au chômage partiel peuvent acquérir de nouvelles compétences afin d’être plus efficaces à la reprise.