Les consultants web comptent parmi les experts qui ont le plus de possibilités d’exercer leur activité à leur propre compte. Si certains n’hésitent pas à fonder leur entreprise, d’autres optent pour le consulting ou le freelance en portage salarial.

Ce statut est, en effet, considéré comme très avantageux pour l’exercice de ce type d’activité. En plus d’être bien réglementé, il permet à celui qui le choisit de jouir pleinement de ses droits sociaux, et de déléguer les obligations administratives liées aux statuts juridiques des indépendants. Nous vous détaillons à travers notre article le fonctionnement du portage salarial, et les atouts dont les consultants du web peuvent bénéficier en optant pour ce statut.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial a connu son essor après avoir été légalisé par la loi de modernisation du marché du travail en 2008.

Selon les dispositions prévues dans le Code du travail à l’article L1252-64, le portage salarial est une relation organisée entre une entreprise de portage, une personne portée et des entreprises clientes dans le cadre de laquelle ces acteurs signent un contrat. Ce statut vous assure de ce fait de bénéficier du même régime qu’un salarié et donc, de percevoir un salaire qui devra vous être fourni par l’entreprise de portage lorsque vous décrochez des clients.

Ce statut croise habilement les caractéristiques du statut du salarié et celui de l’entrepreneur puisque vous disposez ainsi de la liberté de choisir votre clientèle et notamment vos missions selon vos besoins et possibilités. Vos prestations vous seront ensuite facturées en fonction du chiffre d’affaires que vous avez réalisé. Sachez que, pour vous faciliter la tâche, vous pouvez recourir à des professionnels tels qu’Embarq.fr qui proposent des solutions de gestion pour vos activités.

Comment fonctionne le portage salarial?

Ce statut lie 3 parties prenantes dans le cadre d’un contrat : le consultant, l’entreprise de portage et l’entreprise cliente. Pour comprendre son fonctionnement, il suffit de connaître les différentes obligations inhérentes à chacune.

Les obligations du consultant

En tant que consultant, vos obligations portent entre autres sur la prospection des clients et la négociation quant aux modalités d’exécution de votre travail. À ce titre, il vous appartient également de fixer les tarifs de vos prestations, et d’informer l’entreprise de portage concernant toutes les informations de cette négociation pour que cette dernière puisse établir le contrat commercial de portage salarial. Vous devez d’ailleurs vous engager à respecter ce contrat jusqu’à son terme.

En outre, vous avez également l’obligation de rendre compte de vos activités à l’entreprise de portage au moins une fois tous les mois.

Les obligations de l’entreprise de portage salarial vis-à-vis du consultant

L’entreprise de portage salarial quant à elle, doit s’engager à payer votre rémunération conformément au montant prévu dans le contrat commercial. Elle devra également établir votre contrat de travail et se charger des démarches administratives nécessaires pour vous faire bénéficier de vos avantages sociaux.

L’entreprise devra notamment vous proposer des solutions pour vous accompagner et vous assister dans votre activité et notamment pour négocier, rédiger vos contrats… Elle devra également s’assurer que vous puissiez disposer d’une garantie financière.

Les obligations de l’entreprise cliente

L’entreprise cliente est celle pour qui vous réalisez vos prestations. Elle devra assurer la pérennité de votre travail en vous confiant soit des tâches occasionnelles qui ne sont pas habituellement liées à son activité, soit des tâches ponctuelles nécessitant une expertise extérieure.

L’entreprise devra par ailleurs verser le prix de votre prestation à l’entreprise de portage, et veiller à ce que vous exécutiez vos tâches dans de bonnes conditions lorsque vous travaillez dans ses locaux. Sachez en plus qu’elle ne peut vous proposer de remplacer un employé temporairement indisponible, ni de faire un travail dangereux.

Les avantages du portage salarial pour les consultants web

Au vu du mode de fonctionnement du portage salarial, il est clair que ce statut vous permet de bénéficier de nombreux avantages et notamment :

Liberté dans l’exercice des activités

Grâce à ce statut, vous pouvez exercer votre activité dans le même cadre qu’un travailleur indépendant en fixant vous-même vos horaires et en choisissant les missions adaptées à vos besoins et à votre disponibilité. Il s’agit là d’un moyen très efficace pour concilier vie professionnelle et vie familiale.

Sécurité financière

En bénéficiant du même régime qu’un salarié, vous êtes sûr de percevoir un salaire mensuel tout en bénéficiant des avantages sociaux. En effet, vous êtes inscrit à une mutuelle, vous pouvez cotiser pour votre retraite, et avez même droit aux allocations chômage et aux aides au retour à l’emploi en cas de besoin.

Le portage salarial vous fait également bénéficier d’une couverture par l’assurance-maladie, tandis que certaines sociétés peuvent prévoir un plan d’épargne salariale. Cette sécurité financière vous garantit plus de sérénité dans votre activité, ce qui vous permet de vous concentrer pleinement à votre métier.

Accompagnement

L’accompagnement de ses salariés portés étant inclus dans les obligations de l’entreprise de portage salarial, cela signifie que vous pouvez profiter de toutes sortes de formations. Celles-ci portent en général sur la communication, la négociation, la prospection… Autant de thématiques qui vous seront très utiles pour développer votre activité et vous positionner en tant qu’expert dans le domaine des métiers du web. Dans ce cadre, l’entreprise portage salarial peut également vous mettre en relation avec d’autres consultants avec lesquels vous pourrez collaborer pour vos différents besoins.

Gestion administrative simplifiée

Moyennant un pourcentage sur votre chiffre d’affaires mensuel, vous déléguez toutes les procédures administratives, juridiques et comptables à votre entreprise de portage salariale. Vous ne vous soucierez donc plus de la gestion de votre affaire comme ce serait le cas si vous aviez fondé votre propre société. Ce temps gagné vous permettra de réaliser plus de missions et d’augmenter vos gains.

Notez que ce pourcentage peut être compris entre 5 et 15 % et sera dégressif en fonction du chiffre d’affaires que vous cumulez. En d’autres termes, plus vous êtes rentable, moins les frais de gestion seront élevés.