Le portage salarial est de plus en plus populaire. Cette popularité a engendré ces dernières années un élargissement de l’offre dans le domaine, de telle sorte que les sociétés qui proposent cette forme d’emploi sont nombreuses. Cela ne rend pas la tâche facile aux travailleurs indépendants qui recherchent une structure de confiance pour héberger leurs activités. Voici 5 critères qui vous aideront à faire votre choix plus aisément.

Les secteurs d’activité pris en compte par la société de portage salarial

Les sociétés de portage salarial ne couvrent pas les mêmes secteurs d’activité, elles se spécialisent. Selon vos besoins, vous trouverez ainsi des sociétés spécialisées dans divers domaines à savoir :

  • La finance ;
  • L’informatique ;
  • Les ressources humaines ;
  • L’immobilier ;
  • L’industrie ;
  • Le coaching…

Avant de vous engager, renseignez-vous donc sur les métiers que prennent en compte les sociétés que vous ciblez. Le mieux sera de choisir une société de portage qui fait de votre métier le cœur de ses activités et qui en maîtrise les spécificités. Pour en avoir le cœur net, vous pouvez réclamer l’attestation d’Assurance Responsabilité Civile Professionnelle de l’entreprise. Ce document vous permettra de savoir pour quelle activité la société de portage est mieux couverte.

Si vous recherchez un partenaire pour démarrer en toute simplicité des missions en portage salarial, vous pouvez faire confiance à un partenaire 100 % en ligne tel que Portify. Cette société de portage est à votre service sur Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse et Lille. Ce type d’entreprise vous permet de réaliser toutes les démarches et de trouver des missions directement à partir de chez vous.

portage salarial

L’ancienneté et l’appartenance à un syndicat

Dans le domaine du portage salarial comme dans tout autre domaine, l’ancienneté compte beaucoup. C’est elle qui témoigne de la maturité de la société et de sa capacité à répondre efficacement à vos attentes. Il est donc logique de choisir une société ayant de l’expérience au détriment d’une autre qui n’en possède pas. Mais il n’y a pas que l’expérience qui compte.

Aussi expérimentée qu’elle soit, une société de portage salarial ne mérite pas votre confiance si elle n’appartient pas à un syndicat. En effet, en adhérant à un syndicat, elle donne plus de garanties quant à la qualité de ses services. Cela suppose par exemple qu’elle a signé une charte de déontologie et qu’elle s’est engagée à respecter les exigences du syndicat. Et c’est forcément bon pour vous !

La solidité financière de la société de portage salarial

Avant de porter définitivement votre choix sur une société de portage salarial, intéressez-vous à sa santé financière. Demandez à connaître le montant du chiffre d’affaires qu’elle génère depuis au moins 2 ans. Intéressez-vous également à sa trésorerie nette. Plus important, assurez-vous qu’elle ait souscrit à une garantie financière et qu’elle sera donc en mesure de vous verser votre salaire, même en cas de difficultés financières.

Les frais de gestion à la charge du salarié porté

La gestion en portage salarial a un coût. Ce coût représente les prélèvements que font les sociétés de portage salarial sur votre chiffre d’affaires HT, ainsi que sur les services supplémentaires proposés à titre payant. Le coût de gestion n’est cependant pas le même d’une société à une autre. Les prélèvements peuvent être compris entre 5 et 12 %. Un taux de commission trop faible peut cacher beaucoup de frais supplémentaires ou un service de piètre qualité.

Posez donc les bonnes questions, afin de déterminer tout ce qui entrera dans le coût de votre gestion quand vous êtes en activité et quand vous n’y êtes pas. Au besoin, vous pouvez demander une simulation de revenus, afin de définir à l’avance à quoi vous attendre une fois que les missions auront démarré. Les sociétés de portage sérieuses proposent généralement des simulateurs de salaire directement sur leurs sites web.

L’étendue des services et l’accompagnement proposé

Vérifiez également que les services et l’accompagnement proposés cadrent bien avec vos attentes. Ici aussi, posez des questions précises :

  • Quels sont les moyens mis en œuvre par la société pour faciliter la tâche au salarié porté ?
  • La société assigne-t-elle un conseiller personnel à chaque porté pour l’accompagner durant tout le contrat ?
  • Des formations périodiques sont-elles prévues ?
  • La société vous aidera-t-elle dans la recherche de missions ? Les réponses à ces questions doivent influencer votre choix.

Que retenir ? Avant de signer un contrat de portage salarial, il faut l’étudier minutieusement. Les frais de gestion, l’accompagnement proposé et les garanties financières que propose la société sont quelques-uns des points à prendre en considération.