Alsaeci

Supply chain : décryptage de ce concept

La supply chain est une expression anglaise évoquée pour la première fois en 1958 par Jay Wright Forrester. Longtemps négligé et jugé de moindre valeur, ce concept est aujourd’hui placé au summum de l’attention de tous les dirigeants d’entreprise. Il est couramment dans le milieu de la vente de produits, mais moins fréquemment dans la prestation de services. Son analyse est essentielle pour l’optimisation de la rentabilité des organisations. Comment définir la supply chain ? Quel est son rapport avec la supply chain management ? Qu’en est-il de son objectif ?

Le concept de la supply chain

La supply chain est définie comme l’ensemble de la chaîne de distribution d’un produit, depuis sa création à la livraison aux consommateurs. Étant donné que les théories convergent en la matière, deux principales définitions sont admises :

  • la chaîne logistique englobant toutes les opérations de gestion physique du produit (transport, stockage, distribution, livraison, etc.),
  • la chaîne d’approvisionnement rassemblant toutes les étapes de production et de distribution de la marchandise.

Bien que ces deux hypothèses semblent similaires, il est important de comprendre la différence entre ces deux notions. La première est plutôt restreinte et voit uniquement la supply chain d’un point de vue matériel.

La deuxième accepte une signification beaucoup plus étendue, voyant ce concept comme une discipline qui considère tous les stades de vie d’un produit. La supply chain commence dès la création et prend en compte les étapes d’acheminement et de transformation. Elle concerne également l’entreposage et la distribution, pour finir à la dernière livraison aux acheteurs finaux. C’est cette deuxième définition qui a été approuvée par la majorité des théoriciens. Elle fait d’ailleurs référence à la théorie de son précurseur : Jay Wright Forrester. En tant qu’initiateur de l’étude de ce concept, il vaut mieux se référer à son explication.

Le principe du supply chain management

Les experts de la chaîne d’approvisionnement préfèrent simplement utiliser le terme « supply chain management » pour désigner la gestion de la supply chain. Autrement dit, elle correspond à la gestion de l’ensemble des opérations qui sont liées à la chaîne d’approvisionnement. Elle s’applique sur trois fronts :

  • les flux physiques, qui se rapportent aux déplacements et au stockage de la marchandise (depuis la matière première jusqu’au produit fini),
  • les flux d’informations, qui relèvent de la base de données enregistrée dans les serveurs de l’organisation (les informations relatives à la marchandise, aux différents intervenants du processus, aux stratégies adoptées, aux prix établis, aux moyens de transport sélectionnés, aux indicateurs de performance, etc.),
  • les flux financiers et administratifs, qui touchent les documents et les transactions circulant entre les divers acteurs de la supply chain.

 concept de la supply chain

L’analyse et la gestion de ces trois flux doivent être réalisées par le directeur de la supply chain. Il siège généralement auprès des directeurs généraux, opérant en tant que véritable « business partner ». C’est sûrement dans cette optique qu’être manager prend tout son sens. Pour devenir un bon manager, il est important de garder un œil sur chaque aspect du fonctionnement de son équipe. La polyvalence est requise dans le top management.

La satisfaction client au cœur de la supply chain

Un objectif fondamental doit être priorisé sur la totalité des maillons de la chaîne d’approvisionnement : la satisfaction client. Comme l’atteste Pascal Farnault, un formateur à la Toulouse School of Management, « le client doit être sur toute la chaîne, y compris chez les fournisseurs des fournisseurs ». Ainsi, les marketeurs ne sont pas les seuls concernés par le souci de la satisfaction. Pour que la volonté se concrétise, il faut ancrer l’initiative au plus profond de la chaîne : chez les producteurs de matières premières.

Ceux qui s’en suivent n’y échappent pas pour autant. Transporteurs, usines, magasiniers et distributeurs doivent travailler en phase pour garantir l’atteinte de l’objectif commun. Toutefois, il faut également penser à la rentabilité de l’activité. C’est le défi majeur de la supply chain de demain : trouver un juste équilibre entre la satisfaction des clients et la rentabilité.

La supply chain représente l’intégralité des étapes engagées pour l’approvisionnement, la production et la distribution d’un produit. Pour optimiser sa gestion, il importe de considérer trois différents flux : informations, distribution physique et transactions financières. Il faut aussi constamment viser la satisfaction des clients, sans oublier la rentabilité de la chaîne d’approvisionnement. Ce sont toutes les idées à connaître sur le concept de supply chain.

Facebook
Twitter
LinkedIn