Pour répondre efficacement à la demande et faire face aux contraintes du marché, de nouveaux métiers ont fait leur apparition, dont celui de responsable de e-commerce. Forcément, ce poste requiert de nombreuses aptitudes en gestion et en développement de sites marchands. En parallèle, le responsable e-commerce doit orchestrer le travail des développeurs web, des équipes chargées de la communication ainsi que des commerciaux.

Pour acquérir de telles compétences, le suivi de formations diplômantes s’avère indispensable. Zoom sur le métier de responsable de e-commerce : missions, formations requises, rémunération, possibilités d’évolution…

Responsable e-commerce : les prérequis

Pour mener à bien ses nombreuses missions, le responsable de e-commerce doit disposer de plusieurs qualités comme le sens de l’organisation, la curiosité, une bonne réactivité. Un esprit de synthèse, le goût pour le challenge ainsi qu’un excellent sens relationnel seront les bienvenus.

Pour assurer à un tel poste, il faut une excellente capacité d’analyse et de négociation, des compétences accrues en business développement et en gestion de projet. Les missions du responsable e-commerce requièrent aussi la maîtrise des outils de tracking, de mesure d’audience comme Xiti, Google Analytics, Google Conversion Tracker.

C’est aussi un métier qui nécessite des connaissances en programmation, en balisage (JavaScript, HTML). N’oubliez pas les outils basiques comme le Pack Office (Word, Excel…), les moteurs de recherche comme Bing, Google, Yahoo et bien d’autres.

L’expert en e-commerce doit également connaître voire maîtriser les techniques marketing de ciblage, les technologies liées au web et aux mobiles. La connaissance de l’écosystème qui régit les marketplaces ainsi que le management d’équipe figure aussi parmi les prérequis pour exercer ce métier.

En effet, le responsable de e-commerce doit disposer des capacités nécessaires pour définir la stratégie marketing pour optimiser le référencement du site, attiser l’intérêt des visiteurs, d’où la nécessite de préparer un BTS MCO par correspondance via des plateformes spécialisées qui accompagnent aussi bien les jeunes que les salariés ou les adultes en reconversion professionnelle.

responsable e-commerce

Le BTS MCO pour acquérir les compétences nécessaires

Le BTS MCO est le précieux sésame qui vous permettra d’accéder au métier de responsable e-commerce. Les formations sont ouvertes aux titulaires du BAC (général, technologique, professionnel). En somme, le cursus est très intéressant puisqu’il comprend le développement de la relation client, l’animation et la dynamisation de l’offre commerciale, sans oublier le management de l’équipe commerciale ainsi que la gestion opérationnelle.

Généralement, des stages d’insertion dans les métiers du commerce sont prévus pour décrocher le diplôme. Et pour ceux qui choisissent de suivre des cours à distance, les experts de la formation en ligne ont prévu des classes individuelles/collectives, des vidéos, des tutoriels.

Les apprenants ont aussi la possibilité de communiquer avec les formateurs via Skype, un logiciel ou une application mobile dédiée. À noter que les cours par correspondance présentent de nombreux avantages, pour ne citer que la flexibilité, l’adaptabilité de l’enseignement en fonction des profils.

Aspirer au métier de responsable e-commerce : les avantages

Avec le développement du commerce en ligne, le métier de responsable e-commerce est passionnant et bien loin de la monotonie. De nouveaux défis vous attendent chaque jour puisque c’est un poste stratégique, au carrefour du web et du marketing.

Mais attention, pour réussir et perdurer dans ce métier, vous devez fournir plusieurs heures de travail, prendre les bonnes décisions, même sous la pression. C’est un poste avec des responsabilités qui nécessite des compétences polyvalentes, de la rigueur, un caractère méthodique et un excellent sens de l’anticipation.

Il ne faut pas oublier que c’est un métier très bien rémunéré puisqu’un responsable junior touche à peu près 35 voire 40K euros par an, tandis que pour un responsable e-commerce senior, le salaire peut atteindre les 55K euros par an.

Les possibilités d’évolution

Comme le responsable e-commerce évolue dans un secteur en perpétuelle mutation, les perspectives d’évolution sont quasiment infinies. En effet, la vente en ligne évolue avec les nouveaux outils, l’audience qui est de plus en plus large, les logiciels et autres innovations technologiques telles que smartphones et objets connectés.

En d’autres termes, le responsable e-commerce doit s’adapter avec les évolutions du marché. Professionnellement parlant, c’est un métier à responsabilité qui permet d’acquérir les expériences nécessaires pour aspirer au poste de directeur commercial, de directeur marketing ou encore de consultant en e-commerce ou en e-business.

Quelles sont les entreprises qui ont besoin d’un responsable e-commerce ?

Les experts en e-commerce sont très sollicités par les entreprises de vente en ligne ou pure player. De même, leurs expertises sont requises dans le cadre d’un développement d’une plateforme de e-commerce de type bricks and clicks.

De leur côté, les agences média ont aussi besoin des compétences des responsables e-commerce. Et bien évidemment, il est tout à fait possible de devenir responsable e-commerce à son compte. Avec les compétences acquises, vous pouvez très bien monter votre entreprise et proposer vos produits via votre boutique en ligne.

Le web offre tellement d’avantages aux consommateurs, comme la possibilité de comparer les offres, de commander et payer sans devoir se déplacer. Autrement dit, en usant des bonnes stratégies marketing et en appliquant les techniques de référencement, votre boutique en ligne a toutes les chances de prospérer.

Le e-commerce, un canal de vente complémentaire pour le commerce traditionnel

Certes, les boutiques en ligne ont proliféré ces dernières années, mais cela ne vous empêchera pas de percer voire de vous imposer sur le marché. Par ailleurs, si vous hésitez entre créer un e-commerce et un commerce traditionnel, il faut savoir que ces deux concepts sont quasiment complémentaires.

En d’autres termes, vous pouvez très bien ouvrir un magasin physique, tout en gérant une boutique en ligne du même nom. L’avantage du site web, c’est son côté interactif, sa disponibilité 24h/24 et 365 jours par an.

La boutique en ligne est l’outil par excellence pour une meilleure relation client. Le responsable e-commerce dispose des compétences nécessaires pour « jouer sur les deux tableaux ». Cela implique bien sûr une bonne organisation, une équipe de professionnels (marketing, développeurs…) et beaucoup d’heures de travail.