Alsaeci

Évaluer la capacité financière d’une entreprise

capacité financière

La solvabilité d’une entreprise est le baromètre de sa santé. Ainsi, plus sa trésorerie est importante, plus l’entreprise peut s’assumer, se développer et voire entamer des partenariats avec d’autres entreprises.

Les premiers signes d’une bonne capacité financière

La capacité financière d’une entreprise s’apparente à sa solvabilité. C’est-à-dire sa capacité à rembourser un emprunt ou encore sa capacité à faire face aux dépenses. Évaluer la capacité financière entreprise se calcule de plusieurs manières :

  • La trésorerie : c’est l’élément principal de la bonne capacité financière d’une entreprise. En effet, la trésorerie est un puissant indicateur de l’état de santé de l’entreprise. Même si l’entreprise a un bon chiffre d’affaires, si sa trésorerie est au plus mal, alors sa fermeture sera envisageable.
  • Le chiffre d’affaires : si la trésorerie augmente et que le chiffre d’affaires suit, on peut dire que l’entreprise est sur la bonne voie. L’augmentation régulière du chiffre d’affaires, suivie de l’augmentation des bénéfices, indique que l’entreprise augmente sa capacité financière.
  • Le niveau d’endettement et la capacité de remboursement : soit l’état des créances de l’entreprise (dettes fournisseurs, emprunts bancaires, etc.) et la capacité de cette dernière à les solder. Si l’entreprise n’a aucune difficulté à régler ses dettes, on dit qu’elle dispose d’une bonne capacité financière. Parce que la capacité de remboursement de l’entreprise dépend de sa trésorerie et des bénéfices qu’elle a réalisé.

Pourquoi évaluer la santé de l’entreprise ?

Les techniques utilisées pour évaluer la capacité financière d’une entreprise regroupent plusieurs indicateurs (dont les trois cités ci-dessus). Cependant, quel est l’intérêt d’évaluer la capacité financière d’une entreprise ?

Pour les emprunts

Le financement permet à l’entreprise d’obtenir des liquidités pour son démarrage, mais également en cas de nouveaux projets. Les banques et les institutions financières regardent l’état financier et plus précisément la capacité de remboursement d’une entreprise avant de lui octroyer un emprunt.

Pour les partenariats

Vos partenaires n’investiront pas dans votre entreprise si celle-ci ne présente pas un bilan satisfaisant (sa capacité financière en fait grandement partie).

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn